le ramadan et la sante

Discussion dans 'Discussion générale' créé par sofia_harvard, 7 Octobre 2005.

  1. sofia_harvard

    sofia_harvard Citoyen

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    38
    le jeûne, en faisant appel à nos réserves, libère ces organes de la graisse qui étouffe et rajeunit nos réserves. De plus, l'acide chlorhydrique et la bile qui continuent par la force de l'habitude à se déverser dans le tube digestif ne sont pas affaiblis par l'effet tampon et l'action absorbante des aliments. Ils détruisent ainsi bon nombre de bactéries parasites et nocives, desquament les vieilles cellules intestinales, et décapent les parois digestives.

    Le siam abaisse aussi le taux du sucre sanguin et provoque une deshydratation du corps, donc un allègement du travail du coeur.

     
  2. Curci

    Curci Accro

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Re : le ramadan et la sante

    l okht kate9ra fel medecine ola tkherejti ch7al hadi? ghir bach ila bghina ndewzo 3la chi 7aja ndewzo fabor lol
     
  3. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : le ramadan et la sante

    Le Prophète [​IMG] a dit

    "Jeûnez, vous acquérrez la santé" (Recueil d'Ibnou Sunny) (soumou tasi77ou, aw kama 9al)

    sada9a rasoulo Allah.

    En effet, le jeûne assainit les intestins, régénère l'estomac, débarasse le corps des produits résiduels et soulage de l'embonpoint.

    Merci sofia_harvard [06c]
     
  4. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : le ramadan et la sante

    Tiens, un article plus général:
    _________________________________________________
    Le ramadan, mois sacré, est synonyme de prières, de piété, de dévotion, d¹attachement fervent à Dieu et à l¹Islam. Le ramadan est un mois durant lequel les Marocains commémorent la révélation du Coran. Le mois sacré du Ramadan c¹est aussi une affluence sans pareille vers les mosquées qui ne désemplissent plus toute la nuit. Cette période sacrée de l¹année est synonyme de jeûne du lever au coucher du soleil, les croyants doivent se livrer à une abstinence totale. Cela signifie ne pas boire, ne pas manger mais aussi ne pas... se traiter médicalement. Mais le jeûne n¹est jamais anodin. il peut même parfois et, dans certaines circonstances, avoir de sérieuses conséquences sur la santé.
    Le Ramadan est le 9e mois du calendrier lunaire islamique. Cette année, il commence le 4/5 octobre. Ce pilier de l¹islam est un rappel à la droiture, à la charité. Il faut donc profiter de ce mois sacré, de ce mois du pardon afin de se rapprocher plus de Dieu et de revenir vers le droit chemin. Le mois sacré du Ramadan, c¹est aussi un changement total dans nos habitudes alimentaires et notre cycle de sommeil, notre corps subit des modifications aussi bien internes qu¹externes.
    Mais que se passe-t-il quand on jeûne ? Comment notre corps réagit à tous ces changements ?
    Autant de questions que vous êtes nombreuses et nombreux à vous poser en ce mois sacré .
    Il est évident que nous ne réagissons pas tous de la même manière aux changements qui interviennent durant le Ramadan : alimentation plus sucrée, repas pris tard le soir, sommeil insuffisant¦..
    Si un grand nombre d¹individus s¹adaptent aisément à tous ces changements, d¹autres personnes vont présenter de l¹anxiété, de l¹irritabilité et un comportement parfois agressif. A côté de ces changements, le corps va puiser dans ses réserves pour tenir le coup.
    Explications :
    Au cours du jeûne, la personne commence par consommer le sucre présent dans son corps. Le sucre du foie, des muscles, mais en moindre quantité, et puis rapidement l¹organisme passe aux graisses. Ces dernières vont être utilisées comme source d¹énergie, et donc fondre jusqu¹à ce que la personne s¹alimente à nouveau.
    On distingue deux phases dans un jeûne: une phase d¹adaptation, et une autre d¹équilibre. La première dure à peu près 10 jours. C¹est généralement celle qui est le plus susceptible de poser des problèmes. Normal, car notre organisme passe brusquement de son régime habituel à un régime de rigueur ! Mais franchi ce cap, notre corps s¹habitue. D¹une certaine manière, il s¹équilibre automatiquement.
    Conséquence, une perte de poids inévitable. Elle découle du processus de nettoyage de l¹organisme. Mais ne vous inquiétez pas, elle n¹est pas dangereuse. En fait, elle ne se produit pas aux dépens des tissus vitaux. Seules les substances superflues sont brûlées par notre organisme. Notamment les graisses et les déchets. L¹adaptation du corps s¹effectue sur le tissu adipeux, autrement dit sur le tissu gras. Ce dernier constitue la réserve d¹énergie de l¹organisme. Il va donc s¹adapter en fonction des besoins de la journée.

    Pas très éprouvant
    pour l¹organisme

    Sur une journée, le jeune dure près de douze heures. Celles et ceux qui sont habitués à cette pratique n¹éprouvent aucune difficulté et vaquent a leurs occupations comme si de rien n¹était Le jeûne est ensuite rompu vers 18 heures (mais tout dépend de la position géographique du pays). Quant au dernier repas - le s¹hor - il survient entre 2 heures et 5 heures du matin, c¹est en fonction des habitudes des familles.
    Dans ces conditions, l¹organisme n¹a pas le temps de manquer d¹énergie. Et d¹un point de vue médical, les risques pour la santé sont nombreux - fatigue, vertige, somnolence... - mais sans gravité. Vous êtes bien portant? Ne souffrez d¹aucune maladie ? Alors tous ces désagréments disparaîtrons après avoir mangé. Rien de sérieux donc.

    Des bienfaits de l¹eau

    Mieux, la période de jeûne peut être bénéfique pour notre corps. Ce dernier va se mettre à brûler des graisses qu¹il n¹a jamais l¹occasion d¹éliminer. Des réserves inutiles qui encombrent l¹organisme en temps normal.
    A ce niveau, l¹eau joue un rôle essentiel. Sodas et autres jus de fruits sont à bannir! Seule l¹eau va aider notre corps à se débarrasser de toutes sortes de déchets. Ne vous en privez surtout pas !
    Boire beaucoup, c¹est donc le conseil par excellence pour éviter toute complication durant votre jeûne. La consommation d¹eau doit impérativement passer d¹un litre et demi par jour en temps habituel, à deux litres et demi, voire trois.

    Mangez tranquillement !

    Côté nourriture, quelques conseils sont à retenir. Même si cela peut paraître paradoxal, il ne faut jamais manger lorsqu¹on a trop faim. Pourquoi ? Parce que la sensation de faim ne s¹épuise qu¹après s¹être nourri...
    Résultat, vous allez trop manger par rapport aux besoins de votre organisme. La grande règle, s¹alimenter après que la sensation de faim ait été surmontée. Le meilleur moyen d¹y arriver est de manger un sucre d¹assimilation rapide.
    Un morceau de pain de céréales fera largement l¹affaire. Vous n¹aimez pas les céréales ? Pensez alors à un stimulant, comme une tasse de café par exemple. Essayez et vous verrez ! Un petit quart d¹heure d¹attente suffira pour réduire votre sensation de faim. Le but est de réussir à manger la tête reposée. Et donc d¹éviter les troubles digestifs comme les ballonnements et les douleurs gastriques.
    Pour cela, respectez la méthode suivante : commencez par patienter un petit peu, puis mangez légèrement. Attendez de nouveau pour que la sensation de faim ait baissé et ensuite, alimentez-vous normalement. Normalement ne signifie pas manger goulûment. Non, pour bien vivre son jeûne, il faut respecter des principes culinaires fondamentaux.
    Il est important de commencer par manger des protéines en quantité suffisante(poissons, viande, viande hachée, ¦ufs) selon les moyens des uns et des autres pour ensuite passer aux sucres lents. Vous les trouverez notamment dans les pâtes, le blé, les légumes secs. Et enfin, manger une petite quantité d¹acides gras essentiels sous forme d¹huile d¹olives ou de noix.

    Jeûne et vie
    professionnelle

    Mais le jeûne peut avoir des effets différents de ceux déjà évoqués. Sur la vie professionnelle notamment. Durant le Ramadan, beaucoup se plaignent de maux de têtes et de troubles de la concentration. Même si le jeûne d¹une journée est parfaitement conciliable avec le travail. Mais une étude marocaine montre que dans les pays où l¹on pratique ce jeûne, la rentabilité du travailleur est diminuée d¹environ 50 %. Oui, mais cette même étude révèle aussi que la majorité des Musulmans vivent convenablement leur jeûne...
    Attention cependant : il n¹est pas conseillé, quand on jeûne, d¹avoir une activité sportive prolongée, contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes qui se découvrent une passion pour le sport durant ce mois sacré. Un sport d¹endurance impose à notre organisme un ravitaillement important en glucides... impossible lors du jeûne. Les risques d¹une hypoglycémie ou d¹un malaise sont alors sérieux.

    Ceux qui ne peuvent
    jeûner

    Le Ramadan serait donc compatible avec une vie normale ? Pas vraiment. Ou plutôt tout dépend de la santé de chacun. En fait l¹islam ne prescrit pas formellement le jeûne pour tout le monde.
    Dans le droit musulman, les personnes âgées, les enfants et les femmes enceintes ou qui allaitent ont une dispense. Car ils sont dans l¹incapacité de jeûner. Une souplesse qui repose sur des décisions médicales strictes.
    D¹un point de vue médical, le jeûne prolongé est formellement interdit aux malades. Il est dangereux car il aggrave un éventuel déséquilibre métabolique, autrement dit, tous les déchets que le corps fabrique. Ainsi, les maladies chroniques, cardio-vasculaires, rénales et hépatiques sont aggravées par le jeûne.
    Le cas du diabète est particulier. C¹est une pathologie difficile à équilibrer au quotidien. Toute l¹année, le diabétique doit minutieusement doser son apport en glucides. Mais pendant le Ramadan, le traitement est mis de côté. Conséquences, les risques d¹hypoglycémie durant la journée et d¹hyperglycémie durant la nuit deviennent importants. Mais si vous décidez tout de même de jeûner voici quelques conseils :
    - Tout au long de la journée, surveillez bien votre glycémie
    - Lors des repas, évitez les pâtisseries et les sucreries
    - Si possible alimentez-vous trois fois par jour
    - Buvez de l¹eau en évitant les boissons sucrées
    Et enfin, suivez les prescriptions de votre médecin !
    Pour l¹organisme, le jeûne représente toujours une épreuve. Mais il n¹est pas dangereux pour la santé. Et contrairement à une vieille croyance, il ne prolonge pas la durée de la vie, mais ne la raccourcit pas non plus .
    Ramadan Karim à tous


    Source El Bayane

    _________________________________________________
     
  5. Diamonita

    Diamonita Visiteur

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    0
    Re : le ramadan et la sante

    Mais la majorité mangent trop f le ftour (b7alla kaynta9mou)
    Resultat : ventre gonflé --> bnadem kaymerred rassou

    sofia_harvard : tout a fait raison akhti ! Meci, pour l'article !
     
  6. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Re : le ramadan et la sante



    [22h] yak ma kadiriha nti, 7oglak ghladiti had leyamate....:p
    --------------------
    HS : merci sofia, article f ma7alou et merci a_mir, dima dayer mejhoudek :))))
     
  7. zineb82

    zineb82 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Re : le ramadan et la sante

    merci sofia_havard

    diamonita: ze3ema neti makatakliche bezzaf a la3rfita  [22h]
     
  8. Diamonita

    Diamonita Visiteur

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    0
    Re : le ramadan et la sante

    nari koulkoum deztou lia !
    ana men 3end llah makanaklouch bezaf b Ramadan wlla bla Ramadan

    Zanouba rak 3arfa likayen man7tajch ngoulik a zine
     

Partager cette page