Le Ramed, Amo du pauvre, verra-t-il le jour avant la fin de l’année ?

Discussion dans 'Scooooop' créé par simo160, 17 Octobre 2008.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Reportée trois fois, son entrée en vigueur est promise pour novembre prochain...
    ...mais le décret d’application et les arrêtés ne sont toujours pas publiés au Bulletin officiel.
    La phase pilote à Tadla-Azilal était annoncée pour juillet 2007.

    Les patients démunis de la région deTadla-Azilal devront encore attendre quelque temps avant de pouvoir bénéficier du Régime d’assistancemédicale pour les économiquement démunis (Ramed).En effet, la phase de test, prévue dans cette région, avant la généralisation au reste du pays, a fait l’objet de trois reports successifs.

    Prévue initialement en juillet 2007, l’application du Ramed a d’abord été repoussée à octobre 2007, puis à janvier 2008 et, enfin, au 15 mars de la même année.Aujourd’hui, on parle dumois de novembre. Selon le ministère de la santé, «il ne s’agit pas d’un reportmais seulement d’un retard sur le calendrier initial» car, est-il expliqué, l’on «attend la publication du décret d’application et des deux arrêtés concernant les critères d’éligibilité et le formulaire de demande de couverture devant être renseigné par les patients».

    De plus, ajoute-t-on, il faut également réglementer les procédures de perception des contributions qui seront versées par les personnes vulnérables. En effet, il faut rappeler que, lors du recensement des bénéficiaires potentiels du Ramed, la distinction avait été faite entre les personnes pauvres, totalement prises en charge, et les personnes dites «vulnérables» (moins pauvres), tenues pour leur part de contribuer à leurs dépenses de santé.

    Cette contribution consiste en un forfait annuel fixé à 120 DH par personne, plafonné à 600 DH par ménage. Auprès du département deYasmina Baddou, on promet toutefois que «si les textes sont publiés au Bulletin Officiel à la fin octobre,le nouveau régime de couverture médicale pour les économiquement démunis entrera en vigueur dès le 1e novembre ».

    Mais le fait est qu’après plusieurs reports, c’était à prévoir, le doute commence à s’installer.Auministère de la santé, on se veut serein car, poursuiton, en dehors des textes d’application, approuvés dès le 15 mai dernier en conseil de gouvernement, toutes les dispositions nécessaires ont été prises dans la région deTadla-Azilal. En ce qui concerne les infrastructures, leministère a investi 70MDHpour lami-se à niveau de l’hôpital de Béni-Mellal.

    Par ailleurs, la construction de deux hôpitaux, à Demnate et à Souk Sebt-OuledNemma, ainsi que la création de trois centres d’hémodialyse dans la région ont été lancées. Les syndicats dénoncent la lenteur de la mise en oeuvre Il faut souligner que des réunions ont été tenues avec les autorités locales ainsi qu’avec les membres des commissions provinciale et préfectorale pour finaliser les procédures de fonctionnement.

    Dans le même ordre d’idées, le ministère a annoncé, pour les 20 et 22 octobre, des séminaires de formation au profit des membres desdites commissions.Toujours au chapitre des ressources humaines, 70 professionnels, dont plusieurs spécialistes, sont affectés dans cette région en vue de renforcer les équipes en place.

    Tout est donc théoriquement prêt pour le lancement de la phase test de six mois dont le coût est estimé à 18 MDH.Auministère de la santé, il est toutefois précisé que le Ramed ne couvrira peut-être pas 420 000 personnes - chiffre initialement annoncé - car l’estimation a été faite en 2007 sur la base d’une étude actuarielle qui s’est appuyée sur le recensement national de 2004, et avant lamise en place des actions sociales, notamment l’Initiative nationale de développement humain (INDH).

    Aujourd’hui, on estime que «la région compte moins de démunis en raison de l’amélioration du niveau de vie de la population, le taux de pauvreté étant passé de 15 à 9%».Toujours est-il que l’expérience dans cette région permettra de tester les critères de sélection, la qualité de la prise en charge et les procédures d’immatriculation et d’octroi des cartes.

    En cas de besoin, les correctifs nécessaires seront apportés avant l’élargissement à l’ensemble du pays. Il reste que la généralisation soulève également des questions. Sera-t-elle globale ou ciblée ? La réponse de la Santé est pour le moins ambigüe : «L’extension du Ramed relève d’une décision politique et l’on ne sait toujours pas si le gouvernement décidera d’une extension générale ou d’une extension partielle qui ne concernera que certaines villes».

    Il faut préciser, à cet égard, que les critères d’éligibilité au Ramed ont été testés dans la wilaya de Casablanca et dans les provinces deTaroudant,Khémisset et Salé.Une démarche qui, affirme- t-on, permet d’affiner, de rectifier la procédure, et, enfin, d’évaluer les possibilités de fraude. Lesmilieux syndicaux sont très critiques vis-à-vis de cette démarche prudente.

    «Le choix d’une mise en oeuvre progressive est une perte de temps.Nous avons pris assez de retard en matière de couverture sociale et il faut rapidement assurer aux populations économiquement faibles une couverture médicale identique à celle dont jouissent les bénéficiaires de l’Assurance maladie obligatoire (Amo).A défaut,nous allons avoir une couverture médicale à deux vitesses», préviennent les syndicats.

    En attendant, selon toute vraisemblance, il sera difficile de mettre en oeuvre le système dans la région pilote à partir de début novembre. En effet, entre une formation encore à pourvoir, des formulaires et des cartes d’indigence encore non imprimés, il est peu probable qu’en un mois seulement toute la logistique nécessaire puisse être mise en place. Dossier à suivre...

    www.lavieeco.com/Economie/


     
  2. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Merci pour l'information. Je crois que tu devrais mettre cet article dans "infos du Bled".[06c]
     
  3. ???anonyme???

    ???anonyme??? Visiteur

    J'aime reçus:
    18
    Points:
    0
    meeerci pr linformatiiooon !!!!
     

Partager cette page