Le roi du Maroc et Annan désavoués

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 29 Avril 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Le roi Mohamed VI du Maroc et Kofi Annan n’ont pas réussi à convaincre le Conseil de sécurité de l’ONU qui confirme son engagement pour une solution d’autodétermination du peuple sahraoui.


    Après avoir passé au peigne fin son contenu, les membres de l’organe exécutif des Nations unies ont rejeté, hier, à l’unanimité, le rapport soumis par le secrétaire général et réaffirmé le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui. Ainsi, le Conseil de sécurité réitère, à New York, son engagement à soutenir les parties en conflit, Maroc et Front Polisario, pour parvenir à une “solution politique juste, durable et mutuellement acceptable” devant conduire à l’“autodétermination du peuple du Sahara occidental”. “Cette solution découle des principes fondamentaux de la Charte des Nations unies et du rôle et des responsabilités de chacune des deux parties”, a indiqué le porte-parole du Conseil de sécurité à l’issue d’une séance plénière.

    La nécessité du “respect absolu des accords militaires auxquels est parvenue la mission de l’ONU au Sahara occidental (Minurso) et en rapport avec le cessez-le-feu” a été réaffirmée par l’ensemble des membres du conseil. Ainsi, le mandat de la Minurso est reconduit pour une durée de six mois, soit jusqu’au 31 octobre 2006. Le Conseil de sécurité a appelé les États membres de la région à coopérer pleinement avec les Nations unies pour dépasser l’impasse actuelle et faire avancer des progrès pour une solution politique, en tenant compte du cessez-le-feu.

    Il les exhorte également à prendre toute initiative volontaire en vue de faciliter et d’accroître les contacts entre des membres de familles séparées. Il demande au secrétaire général de présenter un rapport sur la situation qui prévaut au Sahara occidental avant la fin de son mandat. Kofi Annan a été prié de prendre les mesures nécessaires pour permettre à la Minurso de mener convenablement sa mission en collaboration avec les Nations unies, en vue de mettre en application les stratégies de développement ainsi que les mécanismes appropriés pour prévenir contre toute forme de dépassement, que ce soit du côté du Maroc ou celui du Polisario.

    Synthèse de Kahina, algerie-dz.com
    D’après Liberté (Journal Algérian)
     
  2. relic_68

    relic_68 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le roi du Maroc et Annan désavoués

    Est ce que c 1 blague ou je reve la !! l ONU a rejeté le projet du maroc
    ach ngoule c l impasse :( on est pas pres de voir naitre 1 solution d aussi tot
    allah ghaleb
     

Partager cette page