le Roi qui a quatre femmes

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par chedy, 21 Juillet 2009.

  1. chedy

    chedy Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    salam A
    j'ai une petite histoire que je viens de traduire et je le post ici. c ma première fois alors si erreur il ya je corrige
    لسلام عليكم
    Assalamou Alikum
    Le Roi a quatre femmes n’en conserve qu’une
    Petite histoire trouvée écrite en langue arabe et je fais ici une traduction -libre.

    Le Roi avait quatre femmes, il était plus attaché à la quatrième et l’aimait très fort, et se montre prêt à lui rendre ce qu’elle réclame. Il aime aussi sa troisième femme et Ceci en dépit de son sentiment qu’elle pourrait bien le quitter pour un autre. Quant au deuxième elle représente pour lui celle vers qui il cherche refuge chaque fois qu’il se trouve dans des difficultés. La première était totalement ignorée, si bien qu’elle est était le pilier dans la constitution et la prospérité de son royaume. Elle aurait bien aimé qu’il s’en occupe plus d’elle.

    le roi est tombé malade et pensa que sa mort est proche, alors il demande à chacune de ses femme si elle pourrait bien l’accompagner jusqu’au tombe et y reste avec lui dans la tombe même.
    - il posa la question à la 4ième : je t’ai aimé beaucoup plus que les autres, peux-tu rester avec moi dans ma tombe.
    - Impossible ! (et elle n’a montré aucune reconnaissance)
    - O ma (troisième) femme, je t’ai aimé durant toute ma vie, peux tu venir avec moi au tombe ?
    - Non !évidemment, la vie est belle et je pourrai me marier avec quelqu’un d’autres !!
    - Toi ma (deuxième) femme viens avec moi et reste à coté de moi dans la tombe
    - Je peux venir jusqu’au cimetière, c’est tout ce que je peux faire, mais entrer dans la tome, non je ne peux pas
    Le roi se trouve seul plein de chagrin et craint la mort et surtout ce qui se passera dans la tombe, alors qu’il se trouve de plus en plus fatigué et agonise, une voie viens vers lui :
    - Moi je t’accompagne dans ta tombe, moi ta première femme, je te quitterai jamais, jamais je te laisserai seul mais vois-tu mon état ?
    - Le roi se tourne et regarde une femme très maigre, une femme qu’il a oublié de respecter et entretenir depuis longtemps. Un fort sentiment de regret s’accapare de lui : c’est de celle-ci qu’il fallait s’en occuper en premier, pas des autres. Si seulement j’échappe à la mort alors je me consacrerai exclusivement à celle compagne, si la mort peut m’épargne…
    La vérité est que chacun de nous possède ces quatre épouses ou compagnants (y compris les femmes bien sûr)
    • Le corps (al jassad) qu’on entretient avec beaucoup d’excèes et exagération, ses désirs, ses plaisirs et fantasmes et tous les efforts et économies qui y sont liés. Quoi que nous fassions, alors ces corps n’y peuvent rien et nous quittent
    • Nos biens et fortunes aussi, une fois mort, cela partira aux héritiers et nous laissent seuls
    • La famille et les amis : peuvent nous améner jusqu’au tombe mais personne ne rentre avec nous, notre solitude sera totale, sauf des
    • Nos bonnes œuvres qui restent toujours maigres et réduites. C’est au dépens de trois autres épouses que ces œuvres sont négligés.
    Alors si chacun mesure chaque jour la taille et la santé de ses bonnes actions !
    Maigres et en mauvaise forme ? Alors avant qu’il ne soit trop tard, donnons plus de substance - et du sens- à nos véritables compagnons.
    salam

     
  2. amiyane

    amiyane Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    tres belle histoire , merci pour le partage :)
     

Partager cette page