le sort des Entraineurs de l'EURO 2008

Discussion dans 'Football' créé par osiris, 3 Juillet 2008.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    Inscrit:
    12 Juin 2006
    Messages:
    8471
    J'aime reçus:
    103
    Localité:
    Aachen
    + Espagne : Luis Aragones (Espagne) : a signé un contrat avec Fenerbahçe.

    + Allemagne : Joachim Löw (Allemagne) : reste dans son poste.

    + Russie : Guus Hiddink (Pays-Bas) : a renouvelé son contrat jusqu'en 2010.

    + Turqie : Fatih Terim (Turquie) : reste dans son poste (?).

    + Italie : Roberto Donadoni (Italie) : limoge et remplace par Marcello Lippi (Italie).

    + Pays-Bas : Marco Van Basten (Pays-Bas) :

    + Croatie : Slaven Bilić (Croatie) :

    + Portugal : Luiz Felipe Scolari (Bresil) : fin de contrat ( prochain entraineur de Chelsea)

    + Suede : Lars Lagerbäck (Suede) :

    + Grece : Otto Rehhagel (Allemagne) : a prolonge jusqu'en 2010

    + France : Raymond Domenech (France) : reste dans son poste

    + Roumanie : Victor Piturca (Roumanie) :

    + Autriche : Josef Hickersberger (Autriche) : a demissione de son poste

    + Pologne : Leo Beenhakker (Pays-Bas) : reste dans son poste.

    + Suisse : Jakob Kuhn (Suisse) : fin de contrat et sera remplacé par Ottmar Hitzfeld

    + Republique Tcheque : Karel Brückner (Tcheque) : a demissione de son poste
     
  2. Fanida

    Fanida OUM LYNA

    Inscrit:
    19 Juin 2006
    Messages:
    3921
    J'aime reçus:
    161
    Localité:
    Wittelsheim
    France : Raymond Domenech (France) : reste dans son poste

    ma 9etlatni ged had la nouvelle. [33h]

    mais galik ils ont fait un choix strategique, puisque koun kharjouh les indemnitées etait beaucoup trop elevées
     
  3. osiris

    osiris Visiteur

    Inscrit:
    12 Juin 2006
    Messages:
    8471
    J'aime reçus:
    103
    Localité:
    Aachen
    en plus diyal les indemnites mabgha 7eta wa7ed ychede lihoume lmontakhabe . choufi had l'article


    La Fédération française a précisé qu'elle n'avait reçu aucune candidature sérieuse pour le poste de sélectionneur national. Jean-Pierre Escalettes, son président, a par ailleurs expliqué pourquoi il était allé à l'encontre de l'opinion publique en conservant Raymond Domenech à son poste.

    "La solution la plus courageuse n'est pas celle de suivre l'opinion publique ou celle des médias", s'est-il justifié. "Si on allait chercher quelqu'un d'autre, il y aurait eu une période de tâtonnement".
     

Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées ainsi que pour nos statistiques de fréquentation.