Le Souverain a nommé Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur

Discussion dans 'Info du bled' créé par alphomale, 16 Février 2006.

  1. alphomale

    alphomale Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Compétence, mérite, abnégation» les critères du choixs Royal
    Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi au Palais Royal d'Ifrane, à la nomination de plusieurs hauts responsables à la tête de différents départements, institutions et établissements publics. C'est ainsi que le Souverain a nommé El Mostapha Sahel, représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations unies. Le Souverain a nommé Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur. Sa Majesté le Roi a également nommé Moulay Mhamed Iraqi, wali Diwan Al Madhalim.


    A cette occasion, le Souverain a donné ses instructions pour que cette autorité de proximité puisse pleinement remplir son rôle au service du citoyen et du développement. Sa Majesté le Roi a ajouté que Diwan Al Madhalim devait mettre en place tous les mécanismes pour traiter dans les meilleures conditions les plaintes et doléances des citoyens, et tout particulièrement celles liées à la corruption.

    S.M. le Roi Mohammed VI a reçu et nommé Mostafa Terrab, directeur général de l'Office chérifien des phosphates, auquel le Souverain a prodigué ses conseils pour renforcer le rôle moteur de cette institution prépondérante de l'économie nationale, dans un environnement international fortement concurrentiel.

    Sa Majesté le Roi a également nommé Driss Benhima, président-directeur général de la Royal Air Maroc. Le Souverain a souligné la nécessité de donner une nouvelle dynamique à cette compagnie et de consolider sa place dans un secteur en constante évolution et dans lequel il est nécessaire de relever le défi de la compétitivité.

    Sa Majesté le Roi a nommé Fayçal Laâraïchi, président-directeur général de la Société de réalisation audiovisuelle, SOREAD-2M. Le Souverain a donné ses orientations pour que la présidence commune des deux sociétés nationales d'audiovisuel, la SNRT et SOREAD-2M, contribue au renforcement du pôle public, dans le processus d'ouverture du paysage audiovisuel national.

    Sa Majesté le Roi a nommé Younes Maamar, directeur général de l'Office national d'électricité. Le Souverain a rappelé le rôle stratégique de l'ONE, levier incontournable de développement, en insistant sur la nécessité d'explorer des voies nouvelles devant permettre au Royaume d'accroître ses performances énergétiques.

    Le Souverain a également nommé Anas Alami, directeur général de Barid Al Maghrib auquel Sa Majesté a donné ses instructions pour poursuivre la modernisation de cette institution en développant notamment de nouveaux services financiers destinés à accroître les flux de capitaux et à mobiliser davantage l'épargne nationale.

    Sa Majesté le Roi a procédé à la nomination de Fouad Brini à la tête de l'Agence de développement des provinces du Nord. A cette occasion, le Souverain a rappelé l'intérêt particulier qui a présidé à la création de cette Agence, soulignant la nécessité d'accélérer le rythme dans la concrétisation des nombreux projets initiés par l'Agence avec ses différents partenaires.

    Ces nominations traduisent la vision Royale où compétence, mérite et abnégation, sont les principaux critères qui président à la désignation aux postes de responsabilité. Ces différents parcours, certains après avoir fait leurs preuves à l'étranger, ont fait le choix de mettre aujourd'hui leur compétence au service du développement du pays, engagé dans un rythme soutenu de réformes.

    El Mostapha Sahel, représentantpermanent du Royaume à l'ONU
    Né le 5 mai 1946 à Ouled Frej dans la province d'El Jadida, M. Sahel est titulaire d'une licence et d'un DES en droit public, il a occupé divers emplois administratifs, entre autres directeur général du Fonds d'équipement communal (FEC). Il a été commissaire du gouvernement auprès de Bank Al Maghrib et membre du conseil d'administration du Fonds arabe pour le développement économique et social dont le siège est à Koweit. En 1995, il a été nommé ministre des Pêches maritimes et de la Marine marchande. Il a été nommé wali de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër le 27 juillet 2001 avant d'être nommé ministre de l'Intérieur le 7 novembre 2002.

    Driss Benhima, P-DG de la RAM
    Né en 1954, Driss Benhima est ingénieur diplômé de l'Ecole Polytechnique de Paris et également diplômé de l'Ecole nationale supérieure des mines de Paris. Il rejoint l'Office chérifien des phosphates (OCP) en 1978 qu'il quitte en 1990. Après un court passage dans une filiale du groupe Air liquide, il est nommé à la tête de l'ONE en mars 1994, puis en août 1997 comme ministre des Transports, de la Marine marchande, du Tourisme, de l'energie et des mines, poste qu'il conserva jusqu'en mars 1998. Il sera nommé en 2001 président du Comité national chargé de présenter la candidature du Maroc pour le Mondial 2010. En juillet 2001, S.M. le Roi le nomme wali de la région du Grand Casablanca, fonction qu'il occupa jusqu'en mars 2004 où il prendra le poste de directeur général de l'Agence pour la promotion et le développement des provinces et préfectures du Nord.

    Fayçal Laâraïchi, P-DGde Soread-2M
    Né le 19 janvier 1961 à Meknès, M. Laâraïchi est titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'Ecole spéciale des travaux publics à Paris en 1985 et d'un Master of Science de la Stanford University de Californie en 1986. Il a été, de 1987 à 1988, directeur chargé de la restructuration et de la réorganisation de la Société chérifienne des travaux africains. Il est, par ailleurs, fondateur et administrateur de la société SIGMA technologies (1989-1999). En 1999, il a été nommé directeur de la Télévision marocaine avant d'être nommé par le Souverain, le 10 septembre 2003, directeur général de la Radio-Télévision marocaine (RTM), puis depuis mai 2005, le poste de président-directeur général de la SNRT.

    Younes Maamar, DG de l'ONE
    Expert en matière de développement des affaires et des finances, M. Maamar avait passé six ans à la Banque mondiale, avant de joindre l'AES Corporation en tant que directeur de projet dans le département de l'Europe et de l'Afrique.
    Il était officier d'investissement dans le département de pétrole, de gaz et d'exploitation de la société de finance internationale, où il a traité des transactions d'exploration et de production, comme la réforme du secteur et la restructuration des compagnies pétrolières nationales. Il était un membre de l'équipe responsable du projet de pétrole du Tchad-Cameroun. Son expérience professionnelle en Afrique inclut le Maroc, le Nigeria, le Cameroun, le Tchad, l'Algérie, l'Egypte, le Sénégal, la Mauritanie, la Namibie, le Congo-Brazzaville et le Mozambique.


    Anas Alami, DG de Barid Al Maghrib
    Agé de 37 ans, M. Alami est ingénieur d'Etat en informatique, lauréat de l'Ecole Mohammadia des ingénieurs. M. Alami a débuté son parcours en tant qu'ingénieur informaticien à la Société ingénierie et méthodes de gestion. Après un MBA en finances et affaires internationales, il crée avec trois partenaires la société Upline Securities, aujourd'hui groupe financier leader sur le marché marocain. Le nouveau directeur général de Barid Al Maghrib est également président du Conseil de surveillance de la Bourse de Casablanca (BVC).

    Fouad Brini à la tête de l'APDN
    Ingénieur en micro-électronique et en conception de systèmes de l'Ecole des sciences d'information et de l'ingénieur de Montpellier (ESIM) est âgé de 43 ans. Il avait occupé le poste de président de l'Association des professionnels de l'informatique, de la bureautique et de la télématique (APEBI). Titulaire d'un diplôme d'étude supérieur spécialisé (DESS) en gestion d'entreprises à l'Institut d'administration des entreprises de Montpellier, il avait intégré en 1987 Bull France à la direction recherche et développement. Il a rejoint IBM avant de regagner le Royaume en 1989 et intégrer Bull Maroc. Il y occupe le poste de responsable commercial d'un certain nombre de grands comptes et suit également de nombreux projet.

    Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur
    M. Chakib Benmoussa, que S.M. le Roi a nommé, mercredi, ministre de l'Intérieur, est né en 1958 à Fès.
    M. Benmoussa est titulaire de diplômes d'ingénieur de l'Ecole polytechnique de Paris (1979) et de l'Ecole nationale des Ponts et Chaussées-Paris (1981) et d'un DESS de l'ISCAE (option gestion des projets) et d'un "Master of Science" du Massachussetts Institute of Technology (MIT). M. Benmoussa a évolué dans plusieurs fonctions.

    Il a été assistant de recherche au Laboratoire d'hydrodynamique (MIT) de 1981 à 1983, puis responsable de la division méthodes de gestion à la Direction des routes de 1983 à 1985. Il a également assumé la fonction d'ingénieur consultant au bureau d'étude "Conseil ingénierie et développement" de 1985 à 1987 avant d'être nommé directeur de la planification et des études au ministère de l'Equipement. M. Benmoussa a occupé successivement les fonctions de directeur des routes et de la circulation routière au ministère de l'Equipement (1989-1995), de secrétaire général du département du Premier ministre (1995-98), de président délégué de SONASID, président de Tanger Free Zone (1998-2000).

    Depuis l'an 2000, il est membre du comité exécutif du groupe ONA et administrateur-directeur général du groupe Brasseries du Maroc.
    Le 11 décembre 2002, il a été nommé wali, secrétaire général du ministère de l'Intérieur. M. Chakib Benmoussa est marié et père de deux enfants.

    Moulay Mhamed Iraqi, wali Diwan Al Madhalim
    Moulay Mhamed Iraqi, que S.M. le Roi a nommé, mercredi, wali Diwan Al Madhalim, est né en 1932. M. Iraqi est lauréat de l'Université Al Karaouiyine. Il a accédé à la magistrature le 5 juillet 1957 comme juge. Il a ainsi occupé les postes de vice-président de la Cour régionale de Casablanca, puis président de la Chambre criminelle près la Cour d'appel de la même ville avant d'être appelé à l'inspection générale au ministère de la Justice comme inspecteur. M. Iraqi a ensuite été nommé procureur général du Roi à Meknès puis président de Chambre à la Cour suprême. Il est détenteur de Wissam Al Arch de l'ordre de chevalier, en 1985, puis de Wissam Al Arch de l'ordre d'officier, en 1992. Moulay Mhamed Iraqi est juge honoraire de catégorie exceptionnelle. Il est marié et père de trois enfants.

    Mostafa Terrab, directeur général de l'OCP
    Mostafa Terrab, que S.M. le Roi a nommé, mercredi, directeur général de l'Office chérifien des phosphates (OCP), est né le 19 octobre 1955 à Fès.
    Titulaire en 1990 d'un doctorat d'Etat en recherche opérationnelle du Massachusetts Institute of Technology (MIT, cambridge, USA), d'un masters en ingénierie dans le même institut, Mostafa Terrab est également titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'Ecole nationale des Ponts et Chaussées de Paris (1979).
    En 1992, M. Terrab a été chargé de mission au Cabinet Royal.

    En 1995, s'est vu confier le poste de secrétaire général au secrétariat exécutif du Sommet économique pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord (Maroc). M. Terrab a été de 1990 à 1992, professeur au Rensselaer Polytechnique Institute, Troy à New-York (dans les départements des sciences de la décision et des systèmes d'ingénierie et d'ingénierie civile et environnementale). Il fût également professeur assistant et chercheur au MIT. M. Terrab était consultant au laboratoire Draper de Cambridge au Massachusetts de 1989 à 1993.

    Il a également intégré Bechtel Civil (1983/85) et Minerals Inc, à San Fransisco en Californie, en qualité d'analyste en systèmes de transport où il était responsable des études planning pour le projet de construction de l'aéroport international de Damman (Arabie-Saoudite) et membre de l'équipe chargée des études économiques liées au projet de la liaison fixe à travers le détroit de Gibraltar.

    Il a reçu en 1988 le prix Frederick C. Hennie III pour sa contribution exceptionnelle au programme d'enseignement du département d'ingénierie électrique et informatique du MIT. M. Terrab a été en outre nommé membre du Groupe de réflexion créé auprès de feu S.M. Hassan II en 1996. Le 9 février 1998, il a été nommé directeur de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) avant d'occuper le poste de Lead Regulary Specialist à la Banque mondiale. M. Terrab est marié et père de trois enfants.



    MAP
    http://www.lematin.ma
     
  2. kiakimo

    kiakimo Maxwell malapata

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le Souverain a nommé Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur

    fhadou kamline ana personellement je m incline devant driss benhima, tres competen et il la prouvé d ailleurs
    rajoul lmohimate sa3ba
     
  3. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Re : Le Souverain a nommé Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur

    محمد السادس يلجأ إلى الخبراء للقطاعات العمومية

    أحمد نجيم من الدار البيضاء: عين العاهل المغربي الملك محمد السادس اليوم في قصر إيفران شكيب بن موسى وزيرا جديدا للداخلية، فيما انتقل الوزير السابق مصطفى الساهل إلى الأمم المتحدة لشغل منصب مندوب للمملكة المغربية. وشملت التعيينات الجديدة المكتب الشريف للفوسفاط، حيث أصبح مصطفى التراب مديرا عاما لهذا المكتب الحيوي، باعتبار أن المغرب هو أول مصدر لهذه المادة في العالم. وأسندت شركة الخطوط الجوية الملكية إلى إدريس بنهيمة، وأعطى العاهل المغربي تعليماته للمسؤول الجديد كي يعطي دينامية جديدة للشركة وتعزز مكانتها المحلية والإفريقية. ومن التعيينات الجديدة التي أقدم عليها العاهل المغربي تعيين فيصل العرايشي رئيسا مديرا عاما لشركة سورياد- دوزيم"، وبذلك يحدث المغرب قطبا عموميا برأس واحد بعد أن كان هذا القطب ممثلا في الشركة الوطنية للإذاعة والتلفزيون وشركة "سورياد دوزيم"، وطلب العاهل المغربي من المسؤول الجديد تعزيز القطب العمومي ضمن مسلسل انفتاح المشهد السمعي البصري الوطني.

    وفي سياق هذه التعيينات أسند العاهل المغربي إلى مولاي امحمد العراقي منصب والي ديوان المظالم، كما عين جلالة الملك أنس العلمي مديرا عاما لبريد المغرب، وطالبه بمواصلة تحديث هذه المؤسسة لا سيما من خلال تطوير خدمات مالية جديدة موجهة للرفع من تدفق رؤوس الأموال وتعبئة الادخار الوطني بشكل أكبر. وعين فؤاد بريني على رأس وكالة تنمية أقاليم الشمال خلفا لإدريس بنهمية.

    وكالة الأنباء المغربية أوضحت أن هذه التعيينات لهذا الجيل الجديد من الأطر، أو ما يعرف ب"جيل محمد السادس"، كان على أساس "الكفاءة والاستحقاق والتفاني معايير أساسية للتعيين في مناصب المسؤولية. وقد اختارت هذه الكفاءات، تضيف الوكالة، وضع مؤهلاتها اليوم في خدمة تنمية البلاد التي تسير بخطى حثيثة وثابتة على درب الاصلاحات.من التعيينات التي كانت الصحافة المغربية تنتظرها تعيين على رأس وزارة الداخلية، غير أن الصحف لم تذكر اسم شكيب بنموسى كمرشح لهذا المنصب.

    ولد وزير الداخلية المغربي الجديد بمدينة فاس في العام 1958، تخرج مثل جل مسؤولي المؤسسات العامة في المغرب، من المدارس الفرنسية، قبل أن يستفيد من الخبرة الأنكلوساكسونية، إذ نال شهادة في الهندسة من مدرسة "البوليتكنيك" في العام 1979، ثم شهادة في التخصص نفسه من المدرسة الفرنسية الوطنية للقناطر والطرقات بعد ثلاث سنوات، وحصل على شهادة الماسترز في العلوم سنة 1983 من "ماساتشوسيت إنستتيوت أوف تكنولوجي" بجامعة كامبريدج الامريكية وكذا على دبلوم الدراسات العليا في تدبير المشاريع من معهد إدارة المقاولات سنة 1986.

    شغل بنموسى من سنة 1981 إلى سنة 1983 مهمة باحث مساعد بمختبر المياه ب"ماساتشوسيت إنستتيوت أوف تكنولوجي" ثم تولى من سنة 1983 إلى 1985 مهمة مسؤول مصلحة مناهج التدبير بمديرية الطرق وكذا مهمة مهندس مستشار بمكتب الدراسات "مجلس الهندسة والتنمية" من سنة 1985 إلى 1987 .

    وتولى شكيب بنموسى من سنة 1987 إلى 1989 منصب مدير التخطيط والدراسات بوزارة التجهيز ثم منصب مدير الطرق والسير الطرقي بنفس الوزارة من سنة 1989 إلى 1995 وكذلك منصب الكاتب العام للوزارة الاولى من سنة 1995 إلى 1998 . كما عين رئيسا منتدبا لشركة "صوناصيد" ورئيسا للمنطقة الحرة بطنجة . ومنذ 2000 أصبح عضوا للجنة التنفيذية لمجموعة أومنيوم شمال إفريقيا (أونا) ومتصرفا مديرا عاما لمجموعة (براسري دي ماروك).

    ويعتبر بنموسى عضوا في مكتب الاتحاد العام لمقاولات المغرب وعضو اللجنة الوزارية الخاصة بالتربية والتكوين وعضوا في لجنة الدعم الدائم لمؤسسة محمد الخامس .وشغل أيضا منذ 2002 منصب والي كاتب عام لوزارة الداخلية.وهو متزوج وأب لطفلين .


    Paru sur Elaph

    _________________________________________________

    propose par aghilasse
     
  4. hskali

    hskali hama9a

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le Souverain a nommé Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur

    matbedel Chefar rir b'cheffar...rir les noms 3toui L'chbar...alami, lirakiiiiiiiiiiii
    diwane 'lmadalim chshoum 3tiouha L'rachid nini
     

Partager cette page