Le spammeur de Seattle arrêté

Discussion dans 'High tec' créé par manson10, 2 Juin 2007.

  1. manson10

    manson10 Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    01 Jun 2007

    Le prétendu spammeur Robert Alan Soloway a é té arrêté ce mercredi après avoir été inculpe par un jury federal des Etats Unis.

    L'homme que le bureau du procureur general a washington a surnommé '' le spammeur de Seattle" va subir un procès le 6 aout prochain , durant lequel il aura a faire face a 35 accusations liees a des activités internet frauduleuses .


    [​IMG]

    Soloway, propriétaire de la societe Newport Internet Marketing, a été inculpé par un jury federal le 23 mai dans un tribunal de seattle de 10 chefs d'accusation concernant l'utilisation frauduleuse de mails, 5 chefs d'accusation d'abus de connexion internet, 2 chefs d'accusation d'emails frauduleux, 5 chefs d'accusation d'usurpation aggravée d'identité et 13 chefs d'accusation de blanchiment d'argent.

    Soloway a plaidé non coupable a toutes ces charges d'apres les documents du tribunal.

    L'inculpation vient a la suite d'une investigation conduite par le FBI en collaboration avec l'unité d'investigation criminelle de l'Internal Revenue Service , le service d'inspection de l'US Postal et l'unité de piratage d'ordinateur du département de justice americain, d'apres le bureau du procureur general.


    "le Spam est le fleau d'internet , et Robert Soloway est l'un de ses adeptes les plus prolifiques. Nos enquêteurs l'ont surnommé le roi du spam parce qu'il est responsable de millions de spams " a declaré Jeffrey Sullivan, le procureur américain du district ouest de Washington.

    Soloway est accusé d'opérer de faux sites web et plus de 50 domaines, a travers lesquels il s'est présenté comme un annonceur offrant "un service légal de diffusion d'emails " avec "la permission-en option- des détenteurs d'adresses mail". Il aurait arnaqué des firmes qui ont acheté un logiciel marketing et des services qui se sont avéres être des outils de spam. les clients qui se sont plaints auraient recu des menaces et des intimidations.

    Le pretendu spammeur est aussi accusé d'avoir créee plus de 2,000 adresses proxy , ou botnets — ordinateurs piratées par des hackers pour envoyer des spams— et d'avoir utilise des e-mails volés et des noms de domaines ce qui a mené au blocage d'autres fournisseurs d'acces internet et de les avoir accuse d'être a l'origine des spams.

    Soloway, dont les actifs ont été gelés par le gouvernment americain, aura pour assurer sa défense un avocat de la fonction publique.

    Source (traduit) :
    ZdNet
     

Partager cette page