Le taux de chômage est maintenu à 11,1% durant le 2e trimestre 2005

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 9 Août 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le taux de chômage s'est maintenu, durant le 2e trimestre de l'année en cours, au niveau de 11,1% enregistré une année auparavant, en raison d'une hausse de 0,6 point de ce taux en milieu rural (de 3,1% à 3,7%) et de son recul de 0,9 point en milieu urbain (de 19,3% à 18,4%)...

    Le taux de chômage s'est maintenu, durant le 2e trimestre de l'année en cours, au niveau de 11,1% enregistré une année auparavant, en raison d'une hausse de 0,6 point de ce taux en milieu rural (de 3,1% à 3,7%) et de son recul de 0,9 point en milieu urbain (de 19,3% à 18,4%), indique le Haut Commissariat au Plan (HCP).

    Dans un communiqué parvenu, lundi à la Map, le HCP précise que l'effectif de la population active en chômage a atteint 1.239.000 contre 1.219.000 lors du 2e trimestre de l'année précédente, enregistrant ainsi une hausse de 1,6%, due uniquement au milieu rural (37.000).
    En milieu urbain par contre, l'effectif de la population en chômage a baissé de 17.000 personnes au profit de toutes les catégories d'actifs à l'exception des femmes et des diplômés.

    Par ailleurs, le HCP relève que l'offre de travail des adultes, mesurée par le volume des actifs âgés de 15 ans et plus, a atteint au niveau national 11.164.000 personnes (+1,5%). Cette hausse s'est limitée aux zones urbaines à raison de 3,3% contre une quasi-stagnation en milieu rural, suite à une campagne agricole pour le moins défavorable.

    Les BTP en évolution favorable

    Le taux d'activité est, ainsi, passé de 52,7% à 52,4%, accusant une baisse de 0,3 point imputable uniquement au milieu rural et, en particulier, aux personnes de sexe masculin, aux jeunes âgés de 15 à 24 ans et aux diplômés.
    En matière de création d'emplois, l'économie nationale a permis la création nette de 148.000 emplois, dont un gain de 198.000 dans les villes et une perte de 50.000 dans le monde rural.

    En milieu urbain, le gain d'emploi a été réalisé en totalité par le secteur privé et principalement dans les activités non agricoles où les actifs occupés ont augmenté de 6,2% dans les services, 3,8% dans les industries et 3,5% dans les Bâtiment et travaux publics (BTP).


    Notant que le gain d'emploi a concerné aussi bien l'emploi salarial (62,1%) que l'auto-emploi (32,3%) et l'emploi non rémunéré (5,6%), le HCP fait état d'une baisse de 10,9% des effectifs employés dans les activités agricoles.

    En milieu rural, le nombre d'actifs occupés a enregistré une baisse de 1% (soit une perte de 50.000 emplois), souligne la même source, ajoutant que cette perte constatée au niveau de l'emploi non rémunéré, a touché surtout l'agriculture (1,7%), l'industrie (3,8%) et les services (0,6%).

    Par contre, l'emploi dans le secteur des BTP a connu une évolution favorable (+ 17,4%), a fait savoir le HCP qui fait état d'une baisse de 1,1% du nombre d'actifs occupés exerçant dans les BTP dans le milieu rural et d'une augmentation de 9,3% de celui relevant du secteur public et semi-public.


    paru dans menara.
     
  2. zaafane

    zaafane Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le taux de chômage est maintenu à 11,1% durant le 2e trimestre 2005

    [21h] :-( salam oualekoum vraiment on se fout de qui la :( 11% de chomeur vous regoler ou quoi???
     
  3. root76

    root76 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le taux de chômage est maintenu à 11,1% durant le 2e trimestre 2005

    la france a 10% de chomage sachant que le pourcentage de la population ative au maroc et plus élevé qu'en France, ils continune tàn prendre les gens pour des cons
     
  4. nowbi

    nowbi Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le taux de chômage est maintenu à 11,1% durant le 2e trimestre 2005

    wellah illa noukta hadi !:))))

    Za3ma 7na chez nous : tout va bien ! c'est des chiffres je pense qui ne nous sommes pas adressé à nous les marocains mais plutot aux etrangers
     

Partager cette page