Le Thunder au tapis !

Discussion dans 'Basketball' créé par RedEye, 16 Mai 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    [​IMG]



    L’absence de Russell Westbrook aura donc bien pesé très lourd… Le Thunder, finaliste la saison passée, quitte les play-offs en demi-finale de conférence, vaincu par Memphis à l’issue d’un match 5 encore une fois très serré (84-88), et ce malgré les efforts de Kevin Durant.

    Un seul être vous manque… Comme on pouvait le craindre, la blessure de Russell Westbrook a donc été le tournant majeur de la saison d’Oklahoma City. Sans leur meneur supersonique, blessé après trois rencontres de play-offs, les finalistes de la saison passée n’avaient remporté qu’un match sur 3 face à Houston avant de boucler la série (4-2). Ils n’ont ensuite remporté qu’un seul match à Memphis (1-4), dans une série que les Grizzlies auront contrôlée de bout en bout grâce à leur secteur intérieur.

    "OKC" compte pourtant dans ses rangs Kevin Durant, généralement considéré comme le deuxième meilleur joueur de la ligue, et qui rêvait d’un nouveau duel avec le Heat de LeBron James en finale. Mais sans Westbrook, qui n’avait jamais été blessé depuis son arrivée en NBA il y a cinq ans, Durant le taiseux, triple meilleur marqueur du championnat (2010, 2011, 2012), scoreur à fort pourcentage (51% en saison régulière), a dû forcer sa nature pour endosser la totalité (ou presque) des responsabilités offensives de son équipe. Cela avait suffi lors du match 1, où KD avait été immense. Mais lors du match 5 (84-88), Durant, sur les rotules, a flanché devant la puissance et l’abnégation du collectif des Grizzlies.

    La star du Thunder a ainsi passé 48 minutes sur le parquet, rendant une copie bien en deçà de ses standards : 21 points, 8 passes, 6 rebonds, mais surtout 7 pertes de balle et une adresse plus que suspecte (5/21), auxquels il faut ajouter le shoot manqué à 84-86, à 5 secondes du buzzer, qui aurait pu tout changer. Trop seul, malgré les efforts de Reggie Jackson (16 points), le meneur suppléant, et de Serge Ibaka (18 points), Durant a donc fini par céder, à la fois de peu et de beaucoup, dans une série où l’écart final n’aura jamais dépassé six points.


    Voilà Memphis en finale de conférence pour la première fois de son histoire. L’équipe de Lionel Hollins, articulée autour d’un secteur intérieur sans équivalent dans la ligue, d’un meneur sous-côté (Mike Conley) et d’une grosse défense, a de quoi faire peur, d’autant que Zach Randolph (28 points, 14 rebonds) et ses épaules de déménageur n’ont pas l’intention de s’arrêter là. Les Spurs, qui ont déjà payé pour apprendre en 2011, et les Warriors sont prévenus.




    Source
     
  2. Mysa

    Mysa Accro

    J'aime reçus:
    2310
    Points:
    113
    C qui Russel ? [17h]
     
  3. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113


    weld moul djaj :p
     
  4. Mysa

    Mysa Accro

    J'aime reçus:
    2310
    Points:
    113


    safi safi 3raftou wa na n9ol 8ad ri7a min jaya lol
     

Partager cette page