Le trafic aérien marocain a franchi les 10 millions de clients

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 26 Décembre 2006.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Les aéroports
    de Casablanca, Marrakech,
    Rabat-Salé, Tanger
    et Essaouira font
    l'objet de travaux d'extension et de modernisation pour répondre à la
    croissance du
    trafic aérien.

    Le trafic des passagers à travers les aéroports marocains poursuit son trend haussier. Samedi dernier, un passager belge a bouclé le cap des 10 millions de clients. Il est arrivé à l'aéroport Ibn Battouta de Tanger à bord d'un vol direct de la RAM en provenance de Bruxelles.


    Pour fêter l'événement, l'Office national des aéroports (ONDA) a organisé une cérémonie à l'honneur de son dix-millionième client dans une ambiance festive animée par une troupe de musique traditionnelle locale. Ce passager belge s'est vu remettre des présents par le directeur général de l'ONDA, Abderrahmane Benallou et par des responsables de grands établissements touristiques de la ville du Détroit. Trois MRE et un autre ressortissant étranger, venus sur le même vol, ont été aussi associés à cette fête et ont reçu des invitations ooffertes par des établissements touristiques de la ville de Tanger.

    Par ailleurs, un rapport de l'Office national des aéroports rendu public à cette occasion indique que le trafic des passagers à travers les aéroports du royaume a renoué avec la croissance depuis l'année 2004. Pour l'exercice 2005, la hausse a dépassé 19% et le trafic prévu en 2010 table sur 18 millions passagers.

    Acteur majeur de la vision 2010, l'office poursuit le parachèvement de son plan de développement 2004-2007. Il consiste notamment en l'extension et la modernisation des principales plate-formes aéroportuaires.
    A ce sujet, l'extension de l'aéroport Mohammed V, actuellement en phase finale, permettra de doubler la capacité d'accueil de ce site en la portant à 10 millions de passagers. Afin d'améliorer les services rendus et les prestations fournies, cet aéroport a été doté d'équipements modernes et sera le premier aéroport au monde alimenté par l'énergie solaire pour une partie de ses besoins électriques. C'est du moins ce que déclarent les responsables de l'Office.

    Concernant Marrakech, l'ONDA s'est donné pour objectif de quadrupler, d'ici fin 2009, les capacités de l'aéroport de la ville ocre afin de mieux répondre aux besoins sans cesse croissants de cette destination touristique. Le projet consiste en des travaux de réaménagement et d'extension du terminal 1 en plus de la construction d'un troisième terminal.


    Rabat-Salé, Tanger, Essaouira, autant de chantiers qui avancent activement pour accroître la capacité de nos aéroports, en faire un véritable espace de vie offrant une ambiance conviviale, adaptée à l’esprit du voyage et dotés d’équipements à même d’anticiper la croissance que connaît le secteur du transport aérien.

    En parallèle, l’ONDA a érigé la qualité de service offert aux passagers en priorité stratégique. La mise en place du Système de management par la qualité (SMQ) au niveau des principales plates-formes a déjà porté ses fruits avec la certification de l’aéroport d’ Agadir Al-Massira, premier aéroport certifié en Afrique.


    Liberation
     

Partager cette page