Le trafic aérien paralysé en Europe du Nord

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 15 Avril 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    Le nuage de cendres engendré par l'éruption du volcan islandais d'Eyjafjallajokull a conduit plusieurs pays à fermer leur espace aérien. Quelque 25.000 passagers devraient être affectés. Le point pays par pays.

    • Paris : la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a indiqué que tous les vols de la journée au départ de Roissy à destination de Londres, de l'Ecosse, de Copenhague et d'Oslo avaient été annulés.

    • Londres : l'espace aérien britannique est totalement fermé depuis 12 heures (heure locale, 13 heures à Paris). L'opérateur BAA a annoncé que les vols ne reprendraient pas avant vendredi au mieux à l'aéroport londonien de Heathrow, l'un des plus fréquentés au monde. En ce qui concerne les autres aéroports britanniques, le trafic pourrait également être encore perturbé vendredi, voire «au-delà».


    • Dublin : comme pour le Royaume-Uni, les autorités ont fermé l'espace aérien irlandais à partir de 12 heures (heure locale, 13 heures à Paris) sans donner d'indication quant à sa réouverture.

    • Oslo : l'ensemble du trafic aérien a été interrompu ce matin, dans la capitale comme dans le reste du pays. Mercredi soir, certains vols avaient déjà été suspendus.

    • Copenhague : le nuage de cendres, qui se déplace vers le sud, oblige l'autorité de contrôle danoise à fermer son espace aérien à partir de 18 heures.

    • Stockholm : pour le moment, seule la pointe nord de la Suède est touchée. Mais l'autorité suédoise chargée du trafic aérien va fermer secteur par secteur son espace aérien en fonction de l'avancée du nuage jusqu'à sa fermeture totale, prévue à 22 heures.

    • Amsterdam : aux Pays-bas aussi, c'est l'attente. «Le trafic aérien au départ et à destination des Pays-Bas va être progressivement réduit. Comme cela se présente maintenant, on s'attend à ce que plus aucun vol ne soit possible à partir de 19H00», a indiqué l'autorité chargée du contrôle aérien. D'ores et déjà, une quarantaine de vols ont été annulés à l'aéroport Schiphol. Tous les vols transatlantiques vers les Etats-Unis et le Canada ont été retardés.

    • Bruxelles : la Belgique a décidé de fermer son espace aérien en deux temps, sa partie ouest à partir 14H30 puis la totalité à partir de 16H30, en attendant que le nuage de cendres passe.

    • Reykjavik : l'aéroport de la capitale islandais reste quant à lui ouvert, puisque les vents dominants venant de l'ouest poussent les cendres du volcan loin de l'île.

    Jeudi, des colonnes de fumée continuaient de s'échapper du glacier Eyjafjallajokull, dans le sud de l'Islande. Selon le professeur de géophysique islandais Magnus Tumi Gudmunsson, personne «ne peut pas dire combien de temps l'éruption va durer. C'est extrêmement variable, cela peut aller de plusieurs jours à plus d'un an. Mais si l'on en juge par l'intensité de celle-ci, cela pourrait durer longtemps».

    De même, pour ce qui est de la reprise du trafic, «il est impossible de dire pour l'instant quand les vols reprendront», a déclaré un porte-parole de l'aéroport international de Copenhague. Les cendres constituent un danger pour les avions parce qu'elles risquent d'endommager les réacteurs. Le nuage réduit par ailleurs considérablement la visibilité des pilotes.




    http://www.lefigaro.fr/internationa...trafic-aerien-paralyse-en-europe-du-nord-.php
     
  2. s_shadow

    s_shadow Power Schtroumpf

    J'aime reçus:
    55
    Points:
    48
    Aucun avion au départ de Paris jusqu'au moins 14h

    La pagaille se poursuit ce vendredi dans les aéroports européens. A cause d'un gigantesque nuage de cendres, né en Islande, des centaines d'aéroports, dont vingt-cinq français, ont fermé. Ces derniers ne rouvriront pas avant 14h ce vendredi.

    Le trafic aérien est paralysé dans le nord de l'Europe à cause des cendres crachées par un volcan en Islande, qui ont provoqué la fermeture jeudi des espaces aériens irlandais, britannique, danois, suédois, néerlandais, et belge, et affectent la France, l'Allemagne,la Pologne.

    Les aéroports franciliens seront fermés au moins jusqu'à 14h ce vendredi. Il est conseillé aux voyageurs de ne pas s'y rendre avant. D'autant que les perturbations pourraient se poursuivre toute la journée, voire tout le week-end.

    Ces perturbations "pourraient durer deux jours", tout dépendant "de la façon dont évoluera le nuage" de cendres, a indiqué Eurocontrol, l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne.

    L'organisation estime que 5000 à 6000 vols ont été annulés jeudi dans l'espace aérien européen, qui a totalisé quelque 21000 vols.

    En Islande, des experts ont averti que l'éruption volcanique la deuxième en moins d'un mois, pourrait durer au moins plusieurs semaines.

    La fermeture de l'aéroport londonien d'Heathrow a contribué à perturber, plus que les vols européens, ceux du monde entier. Environ 1300 avions, soit 180 000 passagers, décollent ou atterrissent chaque jour à l'aéroport londonien d'Heathrow, premier au monde en terme de trafic international.

    Qantas a indiqué que ses vols vers Londres et Francfort risquaient de ne pas reprendre avant dimanche, alors que des milliers de passagers sont bloqués en Australie et en Asie. Air New Zealand a annulé deux vols vers Londres.

    La Pologne, où sont attendues samedi et dimanche plus de 70 délégations du monde entier pour les obsèques du président Lech Kaczynski, a également fermé son espace aérien dans le nord du pays jeudi à partir de 18h00 GMT jusqu'à nouvel avis.

    L'éruption, mercredi, d'un volcan au sommet du glacier Eyjafjallajokull, dans le sud de l'Islande, a émis d'importants nuages de cendres qui peuvent limiter la visibilité et risquent d'endommager les réacteurs des appareils.


    Source : lexpress
     

Partager cette page