Le transfert de Daniel Alves pratiquement conclu

Discussion dans 'Barça' créé par simo160, 10 Juin 2008.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Moins d'une surprise de dernière minute, l'arrière brésilien peut être considéré comme nouveau joueur du Barça. Il ne manque que des détails...

    Bien que ce ne soit pas encore officiel, que tout peut changer dans le monde du football d’un jour à l’autre, le transfert du sevillista Daniel Alves au FC Barcelone n’est plus qu’une question d’heures et, sauf imprévus, il peut être considéré comme acquis. Tout est sur le bon chemin et les détails se résoudront à travers fax et appels téléphoniques.

    Le plus difficile, convaincre José Maria del Nido, président du club andalou, a été obtenu. Durant la journée d’hier, de la mi-journée à 20:00, Txiki Begiristain et Marc Ingla ont négocié avec le plus haut dirigeant sevillista et avec Monchi, son responsable sportif.

    Plus de 6 heures de dures négociations avec la particularité qu’en cette occasion, ce fut un face à face, en se regardant dans les yeux et chaque partie exposant ses arguments. Jusqu’à hier, les contacts entre Sevilla et le FC Barcelone ne s’étaient produits que par voie téléphonique et par fax.

    Selon les informations obtenues par SPORT, Del Nido a demandé à Begiristain et Ingla qu’ils commencent à parler de Dani Alves à partir de 35 millions d’euros, une somme que le Barça estimait qu’il pouvait et qu’il devait abaisser.


    Dans ce jeu classique des négociations, le club azulgrana a fait une contreproposition en dessous de 30 millions d’euros. Le ‘plan Alves’ tracé par le Barça consistait à verser une somme importante en bonus, une pratique habituelle qui s’est installée dans le monde du football ces derniers temps. Dans ce cas pour rencontres disputées et titres remportés avec le Barça par le latéral brésilien.

    Pour José Maria del Nido cette stratégie ne lui a pas paru convaincante. Il était d’accord pour diviser une partie du transfert en bonus, mais avec une somme très inférieure à celle offerte par le Barça.

    Begiristain et Ingla ont convaincu Del Nido pour que ses prétentions, 35 millions, n’étaient atteignables que si Séville cédait également un peu et un début d’accord a été trouvé sur la base de 32 millions d’euros plus bonus, qui dans le meilleur des cas pourraient atteindre, en 5 ans, 35 millions. Par conséquent, Séville et le Barça partagent le risque de perdre 3 millions d’euros.


    Le cas Fernando Navarro

    Un autre sujet qui a retardé l’accord, et qui l’empêche de se boucler, est le ‘cas Fernando Navarro’. Le nouvel international de Mallorca appartient à hauteur de 70% au club insulaire et les 30% d’un futur transfert au FC Barcelone. Sevilla veut recruter le défenseur formé à la cantera azulgrana et les émissaires du Barça ont indiqué hier à Del Nido que ce pourcentage serait déduit du transfert d’Alves.

    Le problème actuel est que Mallorca et Séville doivent se mettre d’accord. Le club des Baléares commencera à parler de Navarro à partir de 10 millions d’euros et Sevilla prétend verser uniquement 7 millions. Par conséquent, le transfert d’Alves au Barça est également dépendant de la somme que versera Séville pour Navarro à Mallorca.

    Ce que personne ne peut mettre en doute est que Alves deviendra le défenseur le plus cher de tous les temps et dépassera les 30 millions d’euros versés la saison dernière par le Real Madrid pour le Portugais Pepe. Alves a couté un million de dollars à Séville la saison 2002-2003. 5 ans plus tard, cette somme a été multipliée par 20.

    Del Nido, comme il l’a commenté après la fin de la réunion, et bien qu’il fasse le dur durant toute la négociation pour défendre les intérêts de Séville, a finalement cédé car le footballeur veut quitter le club et ne signer qu’au Barça. Si la destination d’Alves lui importerait peu (Italie, Angleterre et même le Real Madrid), le président aurait lancé les enchères pour le vendre au meilleur offreur. Le défenseur avait déjà un accord verbal avec le Barça qui dans ce cas, a devancé tous ses adversaires.

    FC Barcelona Clan Penya du FC Barcelone et Actu du Bar
     

Partager cette page