L'envoi, récemment par l'Algérie, de deux émissaires dans une soixantaine de pa

Discussion dans 'Scooooop' créé par MATAPAYOS, 16 Mai 2006.

  1. MATAPAYOS

    MATAPAYOS Citoyen

    J'aime reçus:
    4
    Points:
    38
    Alger, 16/05/06- L'envoi, récemment par l'Algérie, de deux émissaires dans une soixantaine de pays pour une mission diplomatique sur le Sahara s'est heurté au retrait par certains de ces pays de leur reconnaissance de la fantomatique entité, écrit mardi le quotidien algérien "Achorouk Al Yaoumi ".

    Citant des "sources informées", le journal précise que "le gouvernement burundais a répondu à la mission de l'envoyé spécial de l'Algérie, Abdellah Baali, ancien ambassadeur au Conseil de sécurité, par le retrait, deux jours après cette mission, de la reconnaissance" par ce pays de la prétendue "rasd".
    Ces "décisions inopinées", ajoute la publication citant les observateurs, s'expliquent par les répercussions du dernier rapport du Secrétaire Général de l'ONU, M. Kofi Annan, sur la question du Sahara, dans lequel il a appelé à une solution politique négociée à ce conflit.

    "Achorouk Al Yaoumi" ajoute que ces développements, qui font suite à la publication du rapport de M. Annan, " interviennent au moment où certains milieux font état d'une étape critique pour la diplomatie algérienne ( ) et parallèlement à des appels de certaines parties en faveur de l'adoption de nouvelles idées dans la région".


    Le journal rappelle à ce propos les déclarations de l'ancien président algérien, M. Ahmed Ben Bella, il y a quelques jours à Marrakech, dans lesquelles il s'est dit favorable à une solution politique de la question du Sahara dans le cadre de la souveraineté marocaine.

    source: http://www.saharamarocain.rox.fr/
     

Partager cette page