Les «morchidate», enjeu de modernité malgré elles

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 28 Mai 2006.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Si ce n’est pas une reculade, cela y ressemble beaucoup. La dépêche de l’Agence Maghreb Arabe presse est tombée jeudi 25 mai, en début de soirée. Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a demandé au conseil supérieur des Oulémas une fatwa relative à la possibilité des «morchidate» à être Imam, «au regard du rite malékite et à la pratique courante au Maroc».

    Plus clairement, le ministère des Habous et des Affaires islamiques, celui-là même qui a fait v½u de restructurer et réformer le champ religieux en terre marocaine, pose la question de savoir si les 50 femmes fraîchement nommées «morchidate» et affectées un peu partout à travers le pays, peuvent conduire la prière.
    L’interrogation est loin d’être saugrenue ni coulant de source…islamique. L’affaire est en train de prendre des proportions révélatrices des mentalités rétives en vigueur et une polémique, encore une sur le terrain mouvant de valeurs et de morale religieuse, est en train de s’installer donnant du grain à moudre aux gardiens autoproclamés du temple.
    Et c’est ainsi que les morchidate, qui étaient censées occuper le terrain des associations féminines islamistes –connues pour leur embrigadement sournois et leur propension à répandre un islam pour le moins étrange- se sont retrouvées comme enjeu de modernité malgré elles. Explications.



    Liberation
     

Partager cette page