Les brûlures cutanées

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par malika_26, 14 Mars 2007.

  1. malika_26

    malika_26 Citoyen

    J'aime reçus:
    17
    Points:
    38
    Très fréquentes, elles sont pour la plupart bénignes.
    Comment apprécier la gravité :
    Sur 2 critères : la profondeur et l'étendue auxquelles il faut ajouter la localisation.


    Etendue :
    elle est exprimée en pourcentage de la surface du corps, la paume de la main du patient représente 1%.
    En dessous de 2%, la brûlure est bénigne.
    Au-delà elle nécessite un avis médical,
    Si elle est supérieure à 10% l'hospitalisation en centre spécialisé s'impose.



    La profondeur :
    1er degré : simple rougeur
    2é degré : phlyctène (bulle)
    3é degré : Aspect cartonné, pas de douleur (c'est un signe de gravité dans ce cas). Avis médical impératif



    La localisation :
    Au niveau des plis de flexion, il y a un risque de brides, d'enraidissement lors de la cicatrisation.
    Les brûlures du visage, des yeux et du siège sont plus préoccupantes et nécessitent un avis médical




    Le traitement :
    Il faut avoir à l'esprit que le danger dans les suites immédiates d'une brûlure étendue est la chute de tension artérielle par hypovolémie (diminution du volume de sang) due à la perte de sérum à travers la zone brûlée. Cette chute peut être rapidement fatale.
    Au-dessus de 2%, ou 3e degré ou localisation particulière ci dessus : Appel du médecin.



    Que faire dans l'immédiat ?
    Le plus rapidement possible et au plus tard dans l'heure, il faut refroidir la zone brûlée en la laissant sous le robinet au moins 10 minutes et jusqu'à disparition des douleurs. Si l'origine de la brûlure est chimique (en particulier pour l'oeil), il faut rincer jusqu'à neutralisation du produit.
    S'il existe des bulles, il faut les laisser tant qu'elles sont intactes sinon, découpez la peau morte.
    Nettoyez avec un antiseptique (pas d'alcool surtout : en plus de la douleur que cela provoquerait, l'alcool a tendance à tuer aussi les cellules et donc ralentit la cicatrisation). Evitez les crèmes sans avis médical.
    Ensuite pansement avec une compresse grasse recouverte de compresses sèches et stériles maintenues par une bande.
    Vérifiez le rappel antitétanique.
    En cas de douleur : paracétamol
    En cas de surinfection : avis médical
    En 15 jours la brûlure doit être cicatrisée.
    On évitera le soleil pendant 1 an sur la zone brûlé car la peau y est (et restera) plus sensible au cancer.


    source : http://www.medecine-et-sante.com/premierssoins/brulurescutanees.html
     
  2. souf_red

    souf_red Visiteur

    J'aime reçus:
    4
    Points:
    0
    Re : Les brûlures cutanées

    merci ,mawdo3 zwin mé kandiro aussi des morceaux de glace au dessus de la zone brûlée c'é efficace é encore des tranches de pomme de terre pr éviter les douleurs kay gol lmatal "sal lmjareb la tsal 6bib"
     

Partager cette page