Les champions de la pollution au Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par inspiration08, 6 Février 2007.

  1. inspiration08

    inspiration08 allahoma ghfir denoubana

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    0
    OCP
    L’office arrive en tête de liste des entreprises polluantes au Maroc. Sa seule usine à Jorf Lasfar déverse chaque année quelque 3 millions de tonnes de phosphogypse (toxique pour le poisson) au large des côtes. Mais la prise de conscience de la nécessité d’œuvrer pour le respect de l’environnement a poussé le management de l’office à initier de nombreuses opérations écologiques. En 1997, l’OCP a été parmi les premières entreprises à signer le protocole «Responsible Care», initié par la Fédération de la chimie et la parachimie. En parallèle, plusieurs actions ont ainsi été menées ces dernières années, notamment le boisement et le reboisement au niveau des villes et des sites où il exerce ses activités et ce à raison de 350 000 arbres par an.

    SAMIR
    C’est la ville de Mohammédia qui est frappée de plein fouet par la pollution de cette raffinerie. La qualité de l’air de la cité des fleurs s’en ressent d’ailleurs fortement. Une étude menée par un chercheur universitaire marocain en 2002, a démontré de très forts taux de dioxyde de soufre (SO2) et de gaz carbonique (CO2), avec plus du double du taux maximum reconnu par les normes internationales. Pour minimiser ce risque de pollution de l’air, mais aussi marine, Samir a entrepris en 2005 un ambitieux programme de modernisation dont le principal objectif est l’amélioration des performances écologiques de la raffinerie de Mohammédia. Coût de ce programme : 816 millions de dirhams.

    Huileries
    Le rejet des margines (déchets organiques liquides) est estimé à 250 000 m3 /an environ. Ces margines posent un sérieux problème lors de leur évacuation sans aucun traitement vers des milieux naturels tels que les cours d’eau et les eaux souterraines. Les grandes huileries ont entrepris différentes actions pour diminuer leur impact sur l’environnement. En 2004, Lesieur a inauguré une station de traitement de cette pollution sur le site de production de Aïn Harrouda (investissement de plus de 13 MDH). La même année, Savola a inauguré une station pareille à Berrechid avec un investissement de plus de 6 MDH. Les deux projets ont bénéficié de l’aide du Fodep à hauteur de 40 % de l’investissement engagé.

    Industries des détergents
    La fabrication de détergents ne s’effectue pas sans dégâts : émissions gazeuses et déchets solides notamment. Pour éradiquer ce problème, Unilever Maghreb a initié dès 2000 un projet de nettoyage des émissions en gaz de son usine d’Aïn Sebaâ pour un coût de près de 3 MDH.


    Industrie du textile et du cuir
    Ce sont les teintures, solvants et détergents de délavage rejetés dans la nature qui posent problème. Le plus ambitieux projet de dépollution initié par le secteur est le fait d’Atlantic Legler, unité de fabrication de denim à Skhirat, qui nécessitera près de 30 MDH dont 40% apportés par le Fodep. Le site de Fruit of The Loom à Bouknadel se dote aussi d’une station d’épuration des eaux usées. Projet également co-financé par le Fodep.



    Industries des produits laitiers
    C’est mal connu mais l’épuration, l’écrémage et la thermisation du lait génèrent des rejets organiques polluants. Ceci a poussé les grands opérateurs du secteur à initier des opérations de dépollution. Centrale laitière a mis en service en septembre 2004 une station d’épuration qui lui a coûté plus de 10 MDH. Pour sa part, Copag (Jaouda) est en train de réaliser une station de traitement des rejets liquides. Coût du projet : 17 MDH.
    source: la vie économique
     
  2. hskali

    hskali hama9a

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
     : Les champions de la pollution au Maroc

    ila brina chtta tsseb khassna nhtarmou L 'beiiaa dialna sinon le maroc radi yesbeh addahia L'oula L' Ta9aloubat Ljaouia

    ou htta ila thalina f'ilbiaa ma radich yeb9a yenoud lina lhboub f'leoujeh..ola hadek L'hboub rah men zebda?
     
  3. ziko30

    ziko30 Citoyen

    J'aime reçus:
    13
    Points:
    38
     : Les champions de la pollution au Maroc

    ana j'habites a mohammedia j'espere qu'ils vont faire quelque chose pour la SAMIR
     
  4. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    : Les champions de la pollution au Maroc

    la polution c'est l'equivalent de l'industrialisation et l'augmentation du taux de consomme,et le probleme c'est que notre pays est a moitie desert ca veut dire les changements de climats que causent la polution vont atteindre a premier lieu surtou le phenomene de desertification,ghir allah yester
     

Partager cette page