les Etats-Unis remportent la Coupe Davis

Discussion dans 'Autres Sports' créé par osiris, 2 Décembre 2007.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Coupe Davis (finale): les Etats-Unis battent la Russie 3-0

    [​IMG]
    Le double américain, Mike Bryan et son frère Bob

    Les Etats-Unis ont mis fin à douze ans de pénitence, la plus longue disette de leur histoire en Coupe Davis, en balayant la Russie (3-0) en finale samedi à Portland.

    Après une si longue attente, ils n'avaient plus envie de traîner en route. C'est donc au pas de charge qu'ils ont remporté leur 32e Saladier d'argent, le premier depuis leur victoire à Moscou en 1995, ne laissant qu'un set en trois matches à des Russes incapables de lutter contre l'impatience américaine.

    Vendredi, Andy Roddick et James Blake avaient déjà presque ôté tout espoir au tenant du titre en dominant Dmitry Tursunov (6-4, 6-4, 6-2) et Mikhail Youzhny (6-3, 7-6, 6-7, 7-6).

    Une seule équipe, l'Australie en 1939, avait réussi à remonter dans une finale un déficit de 0-2 en 107 ans de Coupe Davis. Et encore n'avait-elle pas à affronter les jumeaux Bryan en double, un attelage qui n'a perdu qu'une seule de leurs quatorze rencontres et qui est N.1 mondial depuis trois ans.


    [​IMG]
    Andy Roddick

    Samedi, dans une ferveur toute américaine, aux cris de "U-S-A, U-S-A", les frères Bryan ont donc sans surprise terminé le travail (7-6, 6-4, 6-2) face à Igor Andreev et Nikolay Davydenko, alignés pour la deuxième fois seulement en Coupe Davis.

    "On ne partait pas à armes égales", avait soupiré Tursunov dès vendredi en référence au déséquilibre des forces dans cette finale, conclue dès le deuxième jour pour la première fois depuis 1998.

    De suspense, il n'y en a donc eu aucun, contrairement aux trois précédentes rencontres entre les deux pays. Mais de l'émotion beaucoup, tant cette victoire était attendue aux Etats-Unis.

    Sevrés de finale à domicile depuis quinze ans, battus à ce stade de la compétition en Suède en 1997 et en Espagne en 2004, les Américains ont sauté sur la première occasion pour gonfler leur prestigieux palmarès, où ils creusent un peu plus l'écart par rapport à l'Australie (28 trophées), la France et la Grande-Bretagne (9 chacune).

    Outre le soutien bruyant du public, c'est le fait d'avoir pu choisir la surface et opter pour un revêtement rapide qui a été déterminant pour les Américains, qui ont le plus souvent chuté sur terre battue, leur talon d'Achille, ces dernières saisons, comme en 2006 en demi-finale face à la Russie à Moscou.

    [​IMG]
    James Blake

    Sur la surface en dur déroulée au Memorial Coliseum, Andy Roddick, 6e mondial, est sans doute le joueur le plus dangereux du monde après Roger Federer. James Blake y vaut mieux que son 13e rang actuel et les frères Bryan y ont remporté 27 de leurs 44 titres.

    Un déploiement trop puissant pour la Russie, très homogène mais handicapée par les défaillances à répétition de son leader Nikolay Davydenko, qui n'a pas gagné un seul simple cette année en Coupe Davis et n'a même pas été aligné vendredi.

    Si les conditions leur ont été favorables, les Etats-Unis méritent cependant amplement leur victoire sur l'ensemble d'une année au cours de laquelle ils se sont imposés en République tchèque au premier tour, face à l'Espagne en quarts et en Suède en demi-finales, toujours sur le score de 4-1.

    La Russie a connu un parcours nettement plus laborieux en ne s'imposant qu'au cinquième match décisif dans chacune de ses trois premières rencontres contre le Chili, la France et l'Allemagne.

    En 2008, les Etats-Unis commenceront leur défense du titre en Autriche avant de possibles retrouvailles avec la France en quarts de finale. La Russie recevra la Serbie de Novak Djokovic pour le choc du premier tour.


    Yahoo/Sport
     
  2. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Coupe Davis (finale): les Etats-Unis battent la Russie 4-1

    La Russie a pris un point de consolation grâce à la victoire d'Igor Andreev contre Bob Bryan dimanche lors des derniers simples de la finale de la Coupe Davis, déjà remportée la veille par les Etats-Unis à l'issue du double.

    Andreev a remporté son match -joué en deux sets gagnants- sur le score de 6-3, 7-6. Plus tard, James Blake a remporté son deuxième simple de la finale, jouée à Portland (Oregon), en battant Dmitri Tursunov en trois sets, 1-6, 6-3, 7-5.

    Les Etats-Unis remportent donc finalement le trophée sur un score de 4-1. Il s'agit de leur 32e victoire, et de leur premier titre depuis 1995.

    Les Américains avaient bouclé la finale par la victoire des jumeaux Bob et Mike Bryan, tombeurs de Nikolay Davydenko et Igor Andreev 7-6 (4), 6-4, 6-2 en moins de deux heures samedi.

    Dans les premiers simples vendredi, Andy Roddick avait balayé Dmitri Tursunov en trois sets, 6-4, 6-4, 6-2, alors que James Blake avait battu, avec plus de difficulté, Mikhaïl Youzhni en quatre sets, 6-3, 7-6, 6-7, 7-6.


    Yahoo/Sport
     

Partager cette page