Les gains du GMT+1

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 18 Septembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    La consommation journalière de Meknès gagnée


    · L’heure d’été a permis un gain de 80 MW/jour

    · Sur l’année, on estime l’économie à 365 millions de DH


    Appliqué pendant une courte période, l’horaire GMT + 1 a généré des gains importants. Il a permis une économie journalière moyenne d’environ 80 MW en puissance contre 90 MW l’année dernière, période durant laquelle le changement d’horaire a duré plus longtemps. Ce qui équivaut à la consommation journalière d’une ville comme Meknès. «L’évaluation de l’impact du passage à l’heure d’été a confirmé les effets positifs en matière d’économie d’énergie et de réduction des rejets de gaz carbonique par les unités de production de l’électricité», affirme le ministère de l’Energie et des mines. A noter que ce gain ne prend pas en considération l’effet de la généralisation des lampes à basse consommation (LBC) et l’application du tarif super pointe pour les gros industriels. A elles, seules ces deux dernières mesures ont permis des économies importantes soit 130 MW pour la généralisation des lampes à basse consommation et de 12 MW pour la super pointe.
    Mis en place en avril 2008 pour assurer l’équilibre entre l’offre et la demande électriques, le GMT+1 est une mesure importante du Plan national d’actions prioritaires. Il permet ainsi d’améliorer la marge de sécurité durant les heures de pointe et de réduire les besoins d’éclairage en faisant correspondre les heures d’activités avec celles d’ensoleillement. C’est la raison pour laquelle il a été appliqué durant l’été 2008 et reconduit cette année. Deux expériences jugées pour le moment bénéfiques. D’ailleurs le département de Amina Benkhadra, ministre de l’Energie et des Mines souhaiterait étendre le système GMT+1, à toute l’année. «Le rétablissement de l’horaire GMT + 1 serait de nature à apporter un écrêtement plus important de la courbe de charge, notamment durant les pointes du soir de l’hiver et de l’automne», soutient le ministère.
    Chiffres à l’appui, il indique que l’économie générée serait de 365 millions de DH par an. Un montant qui englobe 106 millions de DH d’économie en investissement, 246 millions en coût de fuel oil et 15 millions de DH en tonnes de CO2 évité. A cela s’ajoutent 140 MW d’écrêtement de la puissance appelé à la pointe du soir.
    Le GMT + 1 présente aussi l’avantage d’offrir une journée plus longue. Ce qui encourage la consommation des ménages et le développement du tourisme. Et ce sans oublier l’atout d’une meilleure synchronisation, en termes d’échanges avec l’Europe, principal partenaire commercial du Maroc.



    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page