Les histoires de moralités

Discussion dans 'Poésie, littérature' créé par sobriete, 29 Février 2012.

  1. sobriete

    sobriete Bannis

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Un non inscrit a donné cette réponse au post "Le poids de votre coeur"
    <<La honte sur tout ceux et celles qui ont envoyés leurs mères et leurs pères finir dans un foyer après lui avoir donner la vie, l'amour et la chaleur lorsqu'il en avait besoin pendant toute son enfance.
    Toi qui a mis ta mère ou ton père dans un foyer de personnes âgées, ne seras-tu pas demain vieux ou vieille comme eux ?
    Comme tu as fais subir à tes parents, tes propres enfants te le feront subir inchalah
    Je me demande quel genre de coeur peuvent -ils avoir ces gens là,et vous dites que c inné,moi je pense que c le contraire chére gazelle.Au debut càd à la naissance nous avions tous un coeur saint mais tout dépend du chemin à suivre.>>

    Ca m'a donné l'idée de créer ce sujet: les histoires de moralités.

    Le bol en bois

    Un vieil homme fragile s'en alla demeurer avec son fils, sa belle-fille, et son petit-fils de quatre ans. Les mains du vieil homme tremblaient, sa vue était embrouillée et sa démarche chancelante.

    La famille était attablée ensemble pour le repas. Mais la main tremblante de grand-père et sa mauvaise vue rendait le repas peu agréable. Les pois roulaient par terre, lorsqu'il prenait son verre, le lait se renversait sur la nappe.

    Ce qui vint à tomber sur les nerfs du fils et de la belle-fille. « On doit faire quelque chose avec grand-père. Il y en a assez du lait renversé, des bruits lorsqu'il mange et de la nourriture sur le plancher ». Alors, le fils et sa femme montèrent une petite table dans le coin.


    C'est là que grand-père ira manger pendant que le reste de la famille sera à la grande table. De plus, puisque que grand-père a cassé quelques assiettes, dorénavant il mangera dans un bol en bois.

    Lorsque la famille regardait dans le coin, quelques fois ils pouvaient voir une larme sur les joues de grand-père qui était assis tout seul. En dépit de cela, les seuls mots que le couple avait pour grand-père exprimaient la colère et les reproches lorsqu'il échappait une fourchette ou renversait sa nourriture par terre. Le jeune de quatre ans regardait tout cela en silence.

    Un soir avant le souper, le père remarqua son fils qui jouait dans son atelier et il nota des copeaux de bois sur le plancher. Il demanda gentiment: « Qu'es-tu en train de fabriquer ? ». Aussi gentiment le fils répondit : « Ah ! Je fais un bol en bois pour toi et maman pour manger lorsque je serai grand ! »

    Les parents furent tellement surpris par ces paroles qu’ils étaient incapable de parler. Et puis, quelques larmes coulèrent sur leurs joues. Ils ne disaient rien mais ils savaient quoi faire.

    Ce soir là, le fils pris grand-père par la main et l'amena gentiment à la table familiale. Pour le reste de ces jours, il mangea ses repas avec la famille et le fils et sa femme ne se troublaient plus lorsque grand-père échappait une fourchette, renversait son lait ou salissait la nappe.
    [35h]
     
  2. Non inscrit

    Non inscrit Guest

    Dommage,je ne suis pas concerné par le concours WB hhhhhhhhhhhhh,mais je crois que c'est.......qui gagnera.Juste une petite remarque:je prefère le verbe "offrir"à la place de wladbladi vous"propose" de gagner.....
    car si on propose on doit laisser le choix entre deux ou plusieurs choses.
     
  3. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113

    C'est émouvant !
    Parfois, la jeunesse agit d'une façon irresponsable.
    Il suffit d'un facteur potentiel pour qu'elle prenne conscience de son comportement.
    Merci pour cette très belle leçon de vie. :)
     
  4. belami

    belami إنا لله و إنا إليه راجعون

    J'aime reçus:
    56
    Points:
    0
    Ma mère n'avait qu'un seul oeil. Je la detestais... Elle était comme un fardeau. Elle cuisinait pour les éleves et les professeurs, pour apporter son soutien à la famille.
    Mais il y a eu ce jour, pendant que j'étais en primaire, ma mère était venue me dire bonjour. J'étais si embarassé.Comment pouvait-elle me faire sa ? Je l'ai ignorée, et je lui ai jeté un regard rempli de haine et je me suis enfui.
    Le lendemain, à l'ecole, un de mes camarades m'a dit : "heeee, ta mère n'a qu'un oeil !! ". Je voulais me brûler tout entier, je voulais également que ma mère disparaisse !!
    Donc je suis allé la voir ce jour, et je lui ai dit : "Si tu veux que je ris un peu, pourquoi tu ne meurs pas ???"
    Ma mère n'a pas répondu...
    Je n'ai pas eu le temps de penser, une seconde à ce que je disais, parce que j'étais sous l'emprise de la colère.
    Je m'en moquais éperduement de ses sentiments.
    Je voulais qu'elle s'en aille de cette maison, je ne voulais plus d'elle. Ainsi j'ai étudié très dur, et j'ai obtenu la chance d'aller à Singapour pour étudier, puis je me suis marié, je me suis acheté moi-même, une maison,j'ai eu des enfants..
    J'étais heureux de ma vie, de mes enfants, et de tout ce que j'avais., jusqu'au jour où ma mère est venue me rendre visite. Elle ne m'avait pas vu depuis de très nombreuses années, et n'avait ni vu ses petits enfants.
    Quand elle est arrivée sur le pas de la porte, mes enfants se sont moqués d'elle, et moi, je l'ai accusée d'être venue sans etre invitée !
    Je lui ai hurlé : "Comment oses-tu venir chez moi, et faire peur à mes enfants !! DEGAGE D'ICI, MAINTENANT !!"
    Et à cela, ma mère a calmement répondu : "Oh, je suis desolée. J'ai dû me tromper de maison." et elle a disparu jusqu'à ce que je ne la vois plus.

    Un jour, une lettre à propos d'une réunion scolaire, est venue à la maison,à Singapour.
    J'ai menti à ma femme prétextant un voyage touristique.
    Après la réunion, je suis allé à la vieille cabane, simplement par curiosité. Mes voisins m'ont dit qu'elle était morte.
    Je n'ai pas versé une seule larme.
    Ils m'ont donné une lettre qu'elle voulait que je lise :

    "Mon cher fils,

    Je pense à toi tout le temps. Je suis desolé d'être venue à Singapour et d'avoir fait peur à tes enfants. J'étais si heureuse quand j'ai appris que tu venais ici pour la réunion scolaire, mais je ne pourrais pas me lever du lit cette fois ci, pour venir te voir, je suis desolée d'avoir été un fardeau constant pour toi, pendant que tu grandissais.

    Tu vois..... quand tu étais très petit, tu as eu un accident, et tu as perdu un oeil. En tant que mère, je ne supportais pas de te voir grandir avec un seul oeil. Alors je t'ai donné le mien.
    J'étais si heureuse de mon fils, qui grandissait et qui voyait un tout nouveau monde pour moi, à ma place, avec cet oeil.

    Avec mon amour pour toi.

    Ta mère."

    :(
     
  5. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113

    Que cette histoire soit vraie ou pas, elle est aussi triste que révoltante.
    Non seulement cet homme n'accepte pas sa mère telle qu'elle est, la rejette comme si c'était un monstre et en plus il n'a eu aucun sursaut de conscience pour lui demander pardon pour sa rédemption. Ses enfants sont comme lui de par l'éducation qui leur a inculquée.
    8ada maghadi ighferlou la Allah la l3ebd a3oudou bi Allah mennou.

    Merci, Belami
    :)
     
  6. belami

    belami إنا لله و إنا إليه راجعون

    J'aime reçus:
    56
    Points:
    0
    je t'en prie gazelle :eek: allah isma7na man lwalidine osafi
     
  7. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Cette histoire est de la pure foutaise ...La médecine, même celle d'aujourd'hui, est incapable de faire des implants oculaires...


    Belami, mon petit coeur, la prochaine fois jibinna des trucs plus crédibles [36h]


























    [20h]
     
  8. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113

    sba7 elkher a Hilala :p
    Où c'est que tu as lu "des implants" ?
    Les histoires vraies ou imaginaires qui servent de leçons de vie ont leur moralité <D
     
  9. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Je suis très cartésien chère voisine... je ne discute pas de la moralité ou de la finalité d'une histoire, ouhou, et j'irais même jusqu'à affirmer qu'on a pas besoin de ce genre de conneries morbides pour attendrir les cœurs d'un fils ou d'une fille musulmans ! L'injonction du saint Coran suffit à ce sujet ....


     
  10. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    T'es sûr que t'es bien réveillé, my Friend ? <D
    Dans cette histoire on ne parle pas de Musulmans mais de n'importe quelle personne et de son comportement envers ses parents que l'on accepte pas comme ils sont.
    Autre chose : crois-tu que tous les gens sont bons, respectent et traitent bien leurs parents... même chez les Musulmans ?
    Quant au fait que tu sois cartésien ceci ne t'empêche pas d'avoir un cœur "vivant" :p qui éprouve des sentiments en dépit de ton esprit rationnel... autrement kheli 3lik Belami fti9ar o matgouli8ach
    "mon petit cœur" mdrrrr [24h]
     
    1 personne aime cela.
  11. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Nous sommes musulmans jusqu'à nouvel ordre... et ce genre d'histoires débiles s'adressent principalement à ceux ou celles dont les cœurs sont "vides" d'amour, de pitié et de bonté... Quand on est profondément croyant et quand on a le cœur "plein d'Allah Soub7anah" on ne peut fâcher ses parents ni élever la voix devant eux, et à plus forte raison les chasser ou les maltraiter .... Question de croyance chère Gazelle, et d'angle d'optique :)

    Crois-tu voisine qu'un mskhou6 lwalidine ira demander pardon à sa mère qu'il avait négligée des années après avoir lu des sottises pareilles ? Wallah koun makane 3andou imane 9wi b Allah la t7arrak fih chi 3ar9


    Y'a qu'à voir ce phenomene devenu courant chez nous allay7fad ... Medi 1 a fait un documentaire la dessus ... A pleurer

    n.b :Mal "petit coeur" fiha chi 7aja ?
    :D
     
  12. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Justement, ce phénomène commence à devenir frappant.
    Tu te rends compte ? Il y en a qui mettent leurs parents dans ces "maisons de retraite"?
    C'est honteux ! Cela ne doit pas exister chez-nous.
    La vie moderne a mis en éclat nos valeurs traditionnelles en tant que Musulmans.
    Heureusement, pas pour tous.
    De la vraie famille, celle-ci s'est transformée, avec le temps, en "famille nucléaire".

    8adik, "petit cœur", c'était pour te titiller
    <D
     
  13. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Awddiiii tta chi walidine gha allaysma7 lihoum ousafi .... Ha lli bra ightassab bentou, ha lli dafa3ha tjib lflouss b2ayy 6ari9a, ha lli barek f ddar oumsafe6 lmra takhdam 3lih, halli mkhallihoum b jjou3 oukaysraf f l bar 3la 3ahira ... etc

    Lwa7ed igoul : Allayghfar l lwlad mn lwalidine, oulla ighfar lchi walidine mn lwlad [41h]
     
  14. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113

    amiiiiine, ya Rab el3alamin
    Allah inebe8na w nebe8 jami3 lmosslimin ltre9 lmossta9em [41h]
     
  15. belami

    belami إنا لله و إنا إليه راجعون

    J'aime reçus:
    56
    Points:
    0
    أغرى امرؤ يوما غلاما جاهلا ................ بنقوده حتى ينال منه الوطـــــــــــــر

    قال ائتني بفؤاد أمـــــــــك يافتــى .............. ولك الدراهم والجــــــــواهر والدرر

    فمضى واغمد خنجرا في صدرها ............... والقلب اخرجه وعـــــــاد على الاثر

    لكنه من فرط سرعته هــــــــــــوى................. فتدحرج القلب المعفر اذ عثــــــــر

    ناداه قلب الام وهو معفـــــــــــــــــر .............. ولدي حبيبي هل اصابك من ضرر

    فكأن هذا الصوت رغم حنــــــــــــوه ...............غضب السماء به على الولد انهمر

    فاستل خنجره ليطعن نفســــــــــــــــــه............ ويبقـــــــى عبرة ابد الدهـــــــــــر

    ناداه قلب الام كف يـــــــــــــــــــــدا.................ولاتطعن فؤادي مرتين على الاثر


    rah tbat 3ilmiyane balli l9alb machi ghir tayab9a 3aych ila tgalla3 man blasto mais il parle aussi :rolleyes:
     
  16. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0

    F had le cas kandwiw 3la lkabda dial lwalidine
    .... allaysma7nna mn 7a99houm, machi l9alb [:Z]
     
  17. Non inscrit

    Non inscrit Guest

    Si tous les gens étaient sages et bons, il ne se passerait rien et la terre semblerait inhabitable.
     
  18. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Si tous les hommes étaient sages et bons, ils se sentiraient tellement "parfaits" et arrogants au point qu'ils oublieraient leur Créateur.
    Voilà pourquoi, il y a les bons et les méchants.
    C'est notre conscience qui régule nos actions.
    Et toute action a un prix à payer selon vers quoi penche la "Balance".
    lkamal Lilah soub7ana8ou wa ta3ala

     
  19. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Juste une heure...

    Juste une heure...

    Un homme arrive chez lui un soir fatigué après une dure journée de travail, pour trouver son petit garçon de 5 ans assis sur les marches du perron.

    - Papa, est-ce que je peux te poser une question ?
    - Bien sûr !
    - Combien gagnes-tu de l'heure ?
    - Mais, ça ne te regarde pas fiston !
    - Je veux juste savoir. Je t'en prie, dis-le moi !
    - Bon, si tu veux absolument savoir : $35.00 de l'heure.
    - Le petit garçon s'en retourne dans la maison avec un air triste.

    Il revient vers son père et lui demande :

    - Papa, pourrais-tu me prêter $10.00 ?
    - Bon, c'est pour ça que tu voulais savoir. Pour m'emprunter de l'argent ! Va dans ta chambre et couche-toi. J'ai eu une journée éprouvante, je suis fatigué et je n'ai pas le goût de me faire achaler avec des niaiseries semblables.

    Une heure plus tard, le père qui avait eu le temps de décompresser un peu se demande s'il n'avait pas réagi trop fort à la demande de son fils. Peut-être qu'il voulait s'acheter quelque chose d'important. Il décide donc d'aller dans la chambre du petit :

    - Dors-tu?
    - Non, papa!
    - Écoute, j'ai réfléchi et voici les $10.00 que tu m'as demandés.
    - Oh merci papa!

    Le petit gars fouille sous son oreiller et en sort $25.00.
    Le père en voyant l'argent devient encore tout irrité.

    - Mais pourquoi tu voulais $10.00? Tu as déjà $25.00 !

    Qu'est-ce que tu veux faire avec cet argent ?
    - C'est que... il m'en manquait. Mais maintenant j'en ai juste assez. Papa, est-ce que je pourrais t'acheter une heure de ton temps ?
    Demain soir, arrive à la maison plus tôt. J'aimerais souper avec toi!

    Auteur inconnu



    ps: Je crois qu'il faudrait mieux déplacer cette discussion là où est sa place :
    Section : poésie, Littérature


     
  20. sobriete

    sobriete Bannis

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Bonjour les ami(e)s,

    Merci de votre passage, vous savez ceux qui ne sont pas encore parents le seront un jour, kama adanta toudane, voilàa une autre histoire;


    Un nouvel Imam a été affecté à une mosquée de Londres. Pour se rendre en ville, il prenait toujours le même bus, et souvent avec le même conducteur.

    Un jour, en achetant son ticket le conducteur se trompe et lui rend 20 centimes de monnaie en trop. L'imam se rend compte de l'erreur une fois assis lorsqu'il a recompté sa monnaie. Il s'est dit qu'il devait rendre les 20 centimes au conducteur, puis son intérieur lui dit que c'est une somme ridicule et que le conducteur s'en moque! L'entreprise des transports en commun gagne beaucoup d'argent et ce ne sont pas ces 20 centimes qui affecteront leurs comptes. Il s'est dit qu'il pouvait les garder et les considérer comme un cadeau du ciel.

    Arrivé à son arrêt, l'imam se lève et change d'avis, et avant de descendre il va voir le conducteur et lui rend les 20 centimes en disant: ‘Vous m'avez rendu en trop '.
    Le conducteur sourit et lui dit: ' Vous êtes le nouvel Imam de la mosquée n'est-ce pas? En fait, ça fait quelque temps que je pense rendre visite à votre mosquée pour apprendre l'Islam, et j'ai fait exprès de vous rendre de la monnaie en trop pour voir votre réaction'.

    ' En descendant, l'imam a senti ses jambes flancher et a failli s'effondrer. Il se ressaisit en s'appuyant à un poteau, puis il regarda le ciel les yeux en larmes : Allah! J'ai failli vendre l'Islam pour 20 centimes!!!

    C'est pourquoi vous, nos musulmans à l'etranger vous devez représenter l'islam de la façon la plus honorable à tout point de vue, car vous êtes nos ambassadeurs et on juge l'islam à travers vous, ne l'oubliez pas svp, que Dieu vous garde.[23h]
     

Partager cette page