Les ingénieurs de l'EMI tiennent leur 1er congrès à Rabat

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 29 Mai 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    l’Association des ingénieurs de l’Ecole Mohammadia (AIEM) tiendra, selon son nouveau statut, son 1er Congrès, le 27 juin 2009 sous le thème « L’EMI : 50 ans de défis pour bâtir le Maroc de demain ».



    La formation des ingénieurs est une tâche trop sérieuse pour la confier au privé. C’est en ces termes que le directeur de l’IEM a tiré la sonnette d’alarme, le 26 mai à Casablanca, sur la situation de la plus grande école de formation des ingénieurs au Maroc.
    C’est dans ce contexte, que l’Association des ingénieurs de l’Ecole Mohammadia (AIEM) tiendra, selon son nouveau statut, son 1er Congrès, le 27 juin 2009 sous le thème « L’EMI : 50 ans de défis pour bâtir le Maroc de demain ». Ce Congrès, qui se déroulera à Rabat à l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs (EMI), réunira, outre les lauréats de l’EMI, des décideurs politiques et économiques et des universitaires. A l’ordre du jour, figurent le bilan de 50 ans de contribution de l’EMI dans le développement socio-économique du Royaume, la réflexion sur la stratégie de développement de l’EMI, la validation de la stratégie triennale de l’AIEM et le renouvellement de ses organes de gestion.
    « Il s’agit du premier congrès qui se tiendra avec les nouvelles instances de l’Association des ingénieurs de l’Ecole Mohammadia (AIEM) » affirme, Mehdi Daoudi, directeur de l’AIEM
    Cette manifestation se déroulera 2 ans après la mise à jour des statuts de l’Association. Rappelons que le nouveau statut a accordé un rôle très important à la région grâce à une représentativité régionale « équitable» par rapport à l’ancien statut.
    Grâce au renforcement des prérogatives des sections régionales, l’Association de 6000 ingénieurs tient, d’une part, à accompagner la dynamique de régionalisation que connaît le Maroc, et d’autre part, à assurer une meilleure représentativité des Emistes, qui élisent les congressistes appelés à les représenter aux travaux du Congrès national.
    Pour sa part, Abdelouahed Jambari, vice-président, a rappelé que l’AIEM a été créée au lendemain de la sortie de la première promotion de l’école en 1959. Aujourd’hui, l’AIEM constitue le plus grand groupement au Maroc avec 6000 ingénieurs outre les instances nationales (bureau et conseil national), dispose de 11 bureaux régionaux et de trois collectifs professionnels après la fusion de ceux de Rabat et Kénitra.

    http://www.journaux.ma/maroc/actual...-de-l-emi-tiennent-leur-premier-congres-rabat
     

Partager cette page