Les Knicks reprennent espoir

Discussion dans 'Basketball' créé par RedEye, 17 Mai 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    [​IMG]



    Dos au mur à l’aube du game 5 disputé jeudi au Madison Square Garden, New York a retrouvé le sourire en même temps que la victoire face à Indiana (85-75), dans la demi-finale de conférence qui oppose les deux franchises. Et les Knicks de refaire une partie de leur retard dans la série (2-3).

    La révolte ne s’est pas fait attendre. Contraint de l’emporter à la maison face à Indiana, afin de survivre dans la course à la finale de Conférence, New York a respecté sa part du contrat (85-75) et réduit l’écart dans la série (2-3). Une victoire à laquelle Carmelo Anthony a largement contribué, du haut de ses 28 points et de ses six rebonds. Sortis du banc, Chris Copeland et J.R. Smith ont également eu leur mot à dire, les deux arrières ayant tous deux compilé la bagatelle de 13 points.


    En face, Paul George a mis du cœur à l’ouvrage et rendu une copie propre (23 points, 6 rebonds et 6 passes)… en vain. Privés de leur meneur de jeu, George Hill, laissé au repos après une commotion cérébrale et de sérieux maux de tête, les Pacers ont laissé entrevoir de trop nombreuses lacunes au shoot (36%) pour espérer enrailler une machine new-yorkaise bien huilée qui s'est appuyée sur une circulation du ballon fluide et une défense accrocheuse pour sortir son épingle du jeu.

    "On n'était pas encore prêts à rentrer à la maison", confiera à chaud Carmelo Anthony. "On prend les matches les uns après les autres, on a la foi, on y croit. On reste confiant. On doit aller gagner à Indiana à présent". Gagner pour survivre, c’est la mission proposée aux Knicks samedi, sur le parquet de la Bankers Life Fieldhouse, là où ils se sont inclinés par deux fois dans ces playoffs. Ceci, dans l’espoir de rejoindre le Heat, bourreau des Chicago Bulls, en finale de la Conférence Est.




    Source
     

Partager cette page