Les Libanais du Maroc en colère

Discussion dans 'Info du bled' créé par Admin, 3 Août 2006.

  1. Admin

    Admin Administrator Membre du personnel

    J'aime reçus:
    539
    Points:
    113
    Les Libanais du Maroc, affectés par le massacre de leurs compatriotes, suivent avec un vif intérêt l’évolution de la situation dans leur pays. Ils se disent indignés par le silence des pays arabes.

    Le visage pâle, Mohamed Rizk, un homme septuagénaire, lance un profond soupir en fixant le ciel de ses yeux. Affecté par les bombardements israéliens ciblant les civils libanais, des femmes et des enfants, il en parle avec beaucoup d’amertume. «L’ennemi est en train de détruire notre pays au vu et au su du monde entier. Et aucun pays n’a osé lever le petit doigt pour arrêter le massacre. J’ai de la famille à Beyrouth et je m’inquiète beaucoup pour elle. A force de penser à ce qui pourrait leur arriver, je suis tombé malade durant une dizaine de jours», confie-t-il, la gorge serrée d’angoisse. Installé au Maroc depuis les années 80, ce père de famille possède un commerce au marché central de Casablanca, où il vend des produits alimentaires qu’il importe du pays du cèdre. Séduit par la beauté du Royaume, il a décidé de se marier avec une Marocaine et d’y vivre définitivement. Toutefois, loin du bercail, il ne cesse de penser à son Liban natal. Il a même ouvert un restaurant dans la métropole et l’a baptisé «restaurant Beyrouth».
    Depuis le début des bombardements, il suit avec intérêt l’évolution de la situation. Il a la nostalgie pour les beaux jours d’antan. «La position des pays arabes est faible», s’indigne-t-il.
    Cet avis est partagé par Kleit Max, un Libanais âgé de près de 50 ans, qui s’est installé à Casablanca depuis quelques mois pour lancer la chaîne de snack Fairouz. «Les pays arabes sont inactifs. Leur position est insignifiante. Il est clair que les pays arabes ont peur des Etats-Unis qui apportent un soutien ostentatoire à Israël. Les Etats-Unis sont les maîtres du monde. C’est incontestable. L’Histoire nous le montre et les événements le confirment. Les Arabes pensent également à leurs intérêts avec eux. Les perdants dans toute l’histoire sont les civils», lance-t-il d’un ton coléreux avant d’ajouter : «les bombardements d’Israël sont injustifiés. Ce sont les Israéliens qui sont entrés en conflit avec le Hezbollah, qui a uniquement riposté. Et c’est légitime». Marié à une Française et père de trois enfants, cet homme, venu de l’Hexagone où il a passé de longues années, parle avec fierté de sa s½ur qui a décidé de rester dans la ville de Tir, au Sud Liban, pour apporter son aide. «Ma s½ur est retournée au Liban à travers la Syrie pour rejoindre mon oncle, qui est également resté malgré les bombardements. Elle s’est portée volontaire. Elle n’est ni infirmière ni médecin. Mais, elle a décidé d’apporter son aide à son pays, qui est dans le besoin», ajoute-t-il avec fierté. Appartenant à une autre génération, Abd Chaâbane, un jeune homme à la trentaine, se dit consterné par ce qui se passe au Liban. Ce père de famille, chef cuisinier de son état, installé au Royaume depuis près d’une année, se sent désarmé face au calvaire de ses compatriotes coincés au pays.

     
  2. elmellalia

    elmellalia Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : Les Libanais du Maroc en colère

    Encore et toujours, les Etats Unis mettent leur grain de sel en apportant leur soutien à israël et ridiculiser les arabes. Ceux ci, comme d'habitude, ne réagissent pas (par peur ou interêt matériel ? Allahou a3llam). Dans tous les cas, cet article prouve une fois de plus que les arabes ne pas solidaires entre eux et que le monde tourne au bon vouloir des américains et des juifs. Les pauvres libanais ont de quoi s'inquiéter... Qu'Allah leur vienne en aide, amine...
     

Partager cette page