Les Marocains, premières victimes de la crise économique en Espagne

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 17 Février 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    La communauté marocaine d’Espagne subit les effets de la crise économique. Le taux de chômage des immigrés marocains est de 21% contre 14% pour les Espagnols.

    Les immigrés marocains en Espagne ont été touchés de plein fouet par la crise économique qui secoue le pays, le taux de chômage étant de plus de 21% parmi le collectif marocain, face à un taux de chômage de 14% parmi les Espagnols, comme l'a reconnu récemment le ministre espagnol du travail et de l'immigration, Celestino Corbacho.

    Les Marocains ont été les plus touchés par cette crise puisqu'ils constituent la première communauté étrangère en Espagne hors pays de l'Union Européenne, avec plus de 650.000 personnes.

    "Le taux de chômage parmi les immigrés est de 21% alors que la moyenne en Espagne est de 14,4% donc c'est normal que les immigrés en général et les immigrés marocains en particulier soient touchés en premier lieu" a expliqué le ministre du travail, lors d'une récente conférence de presse conjointe à Madrid avec le ministre de l'Emploi et de la formation professionnelle, Jamal Rhmani.


    Sur l'ensemble de la communauté immigrée, quelque 449.505 personnes se trouvent en situation de chômage, dont 312.373 sont des ressortissants de pays hors Union Européenne, en premier lieu les Marocains.

    Selon des statistiques établies par l'Association des travailleurs et immigrés marocains en Espagne (ATIME), le nombre des immigrés marocains au chômage dépasse actuellement les 80.000 personnes.

    Pour le seul mois de janvier 2009, le nombre des nouveaux chômeurs s'est établi à 198.838 personnes, soit un accroissement de 6,35% par rapport au mois de décembre 2008, ce qui a porté le nombre des sans emplois en Espagne à 3.327.081 personnes.

    Concernant le collectif immigré, le nombre de chômeurs pour le mois de janvier dernier a atteint 38.545, soit une augmentation de 9,38% par rapport au mois de décembre 2008.

    Face à cette situation, l'Ong marocaine CODENAF (Coopération et développement avec l'Afrique du Nord) a appelé les différentes mairies qui vont bénéficier de fonds de relance de l'économie et de l'emploi à prendre en compte le collectif immigré qui "doit bénéficier des mêmes opportunités d'emploi que le reste des citoyens espagnols".

    Selon une récente étude de la Fondation des Caisse d'Epargne (FUNCAS), "la concurrence entre immigrés et Espagnols de souche sur le marché de l'emploi sera de plus en plus rude", d'autant que 77% des Espagnols se dit prêt à accepter des postes d'emploi qu'occupaient auparavant les travailleurs immigrés.

    Les auteurs de ce rapport craignent que les mairies ne donnent la priorité aux Espagnols dans les programmes publics d'emploi, ce qui provoquerait, selon eux, des tensions sociales entre immigrés et autochtones.

    http://www.medi1sat.ma/fr/depeche.aspx?idp=2252
     
  2. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    machatoch la france , kolchi catastrophique
     
  3. inspiration08

    inspiration08 allahoma ghfir denoubana

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    0
    ra8 machi ghir en espagne meme ici au maroc les multinational espagnol kalo le3ssa
    je boss dans une multinational espagnl o la crise wasla l7adha !!!!! il y a ke les pertes
     
  4. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    rah walina ndawzo chhar bi siroum :D
     

Partager cette page