Les mystères de « la voix du martyr »

Discussion dans 'Info du bled' créé par omarigno, 28 Avril 2006.

  1. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    [​IMG]
    Khatt Chahid (la voix du martyr) serait un mouvement réformateur à l'intérieur du Polisario et non une émanation extérieure.
    À en croire Mohammed Bennou, un ancien cadre du Front Polisario en rupture de ban avec son mouvement et qui vit en situation de réfugié politique dans la capitale helvétique, l'organisation existerait depuis deux ans et demi, et plusieurs de ses fondateurs feraient partie de l'actuelle direction polisarienne. Concernant les accusations qui pèsent sur son mouvement, suspecté d'être inspiré par les Marocains, Mohamed Bennou les écarte d'un revers de manche. Son mouvement, clame-t-il, est, sur certains points, beaucoup plus radical que l'actuelle direction du Polisario. Selon ses dires, ce sont ses "militants des territoires occupés" qui sont à l'origine des troubles qui émaillent le quotidien du Sahara depuis l'année dernière, et, "pour ne rien vous cacher", Bennou assure que l'immense majorité des jeunes sahraouis, autant ceux des camps de réfugiés de Tindouf que ceux du Sahara, poussent à la reprise des hostilités parce qu'ils croient que leur direction "a été bernée par le cessez-le-feu marocain". L'autre preuve de la non-implication des services secrets marocains dans la création de Khatt Chahid, Mohamed Bennou la donne en jurant qu'il maintient des relations "assez fluides" avec les Algériens.
    D'autre part, il assure qu'il n'a jamais mis en doute la légitimité des institutions du Polisario et que son objectif, comme celui de ses amis n'est pas d'affaiblir le Front mais de le rendre plus démocratique et plus fort face aux "menaces marocaines". Selon les statuts de ce nouveau mouvement, qui donnent l'impression d'avoir été copiés sur ceux de partis politiques occidentaux, la première réforme est la séparation des pouvoirs entre le secrétariat général du Front et la présidence de l'autoproclamée RASD : actuellement , le détenteur de ces deux postes est une seule et même personne, Mohamed Abdelaziz. Le Khatt Chahid veut une séparation totale entre le parti et l'Etat.
    Autre revendication, la présentation au plus vite par la direction du mouvement séparatiste d'un projet de société et d'avenir indiquant clairement le chemin à suivre, et qui devrait être présenté au plus vite devant l'ONU.


    lejournal-hebdo.com
    article propose par : MATAPAYOS
     

Partager cette page