Les nanotubes de carbone remplaceront-ils le silicium dans les transistors ?

Discussion dans 'High tec' créé par RedEye, 2 Octobre 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Le premier ordinateur réalisé exclusivement avec du carbone sort.

    Dans le futur, peut-être que les nanotubes de carbone prendront la place des transistors basés sur le silicium. Une première étape vient d’être franchie par une équipe de chercheurs de l’université de Stanford avec la création du premier ordinateur réalisé exclusivement à l’aide de nanotubes de carbone.


    [​IMG]

    Baptisé « Cedric », cet ordinateur d’un autre genre tout comme son nom, affiche des caractéristiques plus que modestes. Son processeur est cadencé à 1 Khz. Le nombre de transistors total de Cedric est de 178. Le nombre de nanotubes de carbone par transistor varie de 10 à 200 pour un total de 2 milliards d’atomes de carbone. Cédric est multitâche. Côté OS, il exécute un système d’exploitation basique.

    Des compétences qui ne feraient certes pas pâlir les ordinateurs actuels, mais force est de constater qu’on est face à une évolution. « Cedric est un ordinateur au sens propre du terme. Il n’existe aucune limite au nombre de tâches qu’il peut exécuter si on lui donne assez de mémoire », se réjouit Max Shulaker, un des chercheurs de l’équipe de Stanford.

    Les premiers nanotubes de carbone existent depuis une quinzaine d’années à peu près. Seulement, deux inconvénients majeurs les ont longtemps mis à l’écart du domaine de la création des périphériques intelligents comme les ordinateurs.

    En effet, aligner parallèlement des nanotubes de carbone s’avère être une tâche très ardue. À cela, il faut ajouter le fait qu’une fraction des nanotubes de carbone se comporte comme des métaux et non comme des semi-conducteurs.

    Deux défis qui ont été relevés par l’équipe de chercheurs grâce à une méthode qu’ils ont baptisée « Imperfection immune ».

    À quand la production industrielle de transistors basés sur ce nouveau modèle ? Pour l’instant, aucune date officielle n’est annoncée. Cependant, ça pourrait arriver plus vite que prévu, parce que les transistors de Cedric ont été conçus avec des procédés industriels standards. Shulaker affirme que son « design est compatible avec les standards industriels. Nous avons utilisé les mêmes outils qu’Intel, Samsung et les autres ».


    Source
     

Partager cette page