Les ouléma du Maroc qualifient d'«acte abominable» les menaces d'Al Qaïda

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 4 Novembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le Conseil supérieur des ouléma et les Conseils des ouléma du Royaume ont annoncé que l'enlèvement des deux ressortissants marocains en Irak et l'annonce de l'organisation «Al Qaïda en Mésopotamie» de son intention de les exécuter constitue «une agression flagrante à l'encontre de l'ensemble du peuple marocain» et un «acte abominable qui sert les intérêts des ennemis de la oumma et de la religion».


    Dans un communiqué parvenu jeudi à la MAP, le conseil a indiqué que «cet acte criminel ne saurait affecter ni la vie ni la religion des Marocains», ajoutant que les Marocains y voient plutôt «un acte abominable qui sert les intérêts des ennemis de la oumma et de la religion sous toute leur diversité, leurs appartenances et la divergence de leurs plans».

    Voici la traduction de ce communiqué:
    Au nom d'Allah, le Clément, le Très Miséricordieux,
    Paix et salut soient sur le Prophète, Messager de la clémence,
    Ci-après un communiqué des ouléma du Royaume chérifien du Maroc, membres du Conseil supérieur des ouléma et des conseils des ouléma au sujet du «communiqué de l'organisation Al Qaïda sur les deux ressortissants marocains enlevés». Le peuple marocain musulman en général, et ses ouléma en particulier, ont été consternés par le communiqué d'un prétendu comité légal publié sur le site Internet de l'organisation Al Qaïda en Mésopotamie, annonçant le verdict prévu à l'encontre des deux ressortissants marocains enlevés.
    Ce communiqué contient un fatras de mensonges qui méritent d'être réfutés et démentis sur une base légale.
    1- Que ledit comité se prévale de la chariâ en se présentant sous le nom de «comité légal» est une prétention qui ne repose sur aucun fondement.
    2- Prétendre mener le Jihad sur des fondements autres que légaux, est contraire au Saint Coran et à la Sunna dans la mesure où ils interdisent de tuer quiconque n'aurait pas porté d'armes et n'aurait pas fait état d'acte d'agression avéré conformément au verset «Allah ne vous défend pas d'être bienfaisant et équitable envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables».

    3- Qu'ils accusent injustement et arbitrairement les gouvernements d'apostasie pour avoir dépêché des missions diplomatiques en Irak, est une illustration de l'ignorance de la religion. Car, les oulémas de la oumma sont unanimes à considérer que la gestion des gouvernements de leurs affaires fait partie des pratiques de l'exégèse prévues dans le fikh en Islam dans toute sa grandeur et sa souplesse avec l'obligation d'inscrire tout ceci dans le cadre des finalités de la Chariâ.

    4- Les oulémas de la oumma ont unanimement interdit d'accuser d'apostasie toute personne ayant témoigné qu'il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah et que Sidna Mohammed est le sceau des Prophètes.
    5- Un musulman ne peut se permettre de verser le sang de son coreligionnaire, conformément au hadith du Prophète, prière et salut soient sur Lui: "Tous chez le musulman est sacré pour l'ensemble des musulmans: Son sang, son honneur et ses biens sont sacrés".

    Que ceux-ci sachent, s'ils ont des raisons pour réfléchir et des oreilles pour entendre, et que la oumma islamique tout entière sache -elle qui nous intéresse précisément dans la mesure où elle est éprouvée dans sa conscience par cette vermine et mise à mal dans sa religion par cette catégorie égarée en ces temps - Que la oumma sache que les oulémas du Maroc, le peuple du Maroc et l'ensemble de la oumma islamique ne se contentent pas de réfuter les thèses des takfiristes et leurs délires et d'absoudre la chariâ sacrée de leurs actes abominables et de leurs interprétations erronées, mais ils les taxent d'apostasie et les maudissent comme ils maudissent leurs tribunaux et les verdicts qu'ils ont prononcés à l'encontre des deux marocains enlevés injustement et arbitrairement sans avoir commis de pêché ni perpétré de crime.


    Que personne ne croie aux allégations avancées par ces parias pour justifier l'effusion du sang sous prétexte de défendre l'Irak, car cette catégorie de scélérats avait déjà frappé de sa main criminelle d'autres parties du globe, dont la terre du Maroc qui fut, au fil des années, une terre de jihad et de moujahidine, et dont les habitants ont unanimement dénoncé cet acte criminel abominable.

    L'agression perpétrée par ces offenseurs à l'encontre de ces deux innocents constitue une agression flagrante contre l'ensemble du peuple marocain. Que la oumma sache que l'acte de ces criminels ne saurait affecter les Marocains ni dans leur vie ni dans leur religion, mais ce qui éc ure les Marocains c'est que cet acte abominable sert les intérêts des ennemis de la oumma et de la religion sous toute leur diversité, leurs appartenances et la divergence de leurs plans.

    "Mais vous ne pouvez vouloir, que si Allah veut, Lui, le Seigneur de l'Univers". "Il n'y a de puissance qu'en Dieu"." S'ils s'arrêtent, cessez de combattre sauf contre ceux qui sont injustes" (Coran).

    Pour le conseil supérieur des oulémas, le secrétaire général Mohamed Yessef.

    MAP
     
  2. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Re : Les ouléma du Maroc qualifient d'«acte abominable» les menaces d'Al Qaïda

    iwa saaaaaaaaaaafi, hadechi li 7adgin fih!! lmaghrib tla9a lkhabar lmou2lim, bla bla bla que du bla bla, ila kayna chi 7aja dyal sa7 arawha lina!! aw
     

Partager cette page