Les ouvrières agricoles marocaines iront en Espagne

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 26 Octobre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    Il n’y a aucune rupture de contrats conclus entre le Maroc et les employeurs espagnols du secteur agricole. L’Anapec prévoit une baisse de 10 à 12% des effectifs par rapport aux années précédentes.

    Les ouvrières agricoles marocaines iront bel et bien en Espagne cette année. «Il n’y a aucun changement. Les Espagnols continuent de solliciter la main-d’œuvre marocaine. Ceci dit, nous prévoyons une baisse de 10 à 12% des effectifs par rapport aux années précédentes. Une situation imputée à la crise économique qui sévit en Espagne. Cette baisse pourrait être importante en cas de conditions aggravantes c’est-à- dire selon les aléas climatiques», affirme une source bien informée de l’ANAPEC.

    Mercredi, le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani, a indiqué à la Chambre des représentants qu’il n’a reçu aucune notification officielle relative à une éventuelle rupture de contrats conclus entre le Maroc et l’Association des employeurs espagnols du secteur agricole. M. Rhmani n’a pas manqué de rappeler que 10.684 contrats saisonniers, dont 5.226 concernant des ouvrières ayant travaillé en Espagne durant les saisons précédentes, ont été conclus au 15 septembre dernier

    Rappelons qu’il y a près de deux mois, le journal espagnol «Publico» avait indiqué que les ouvrières agricoles marocaines ne seront pas embauchées pour la prochaine campagne agricole de la fraise à Huelva. Le journal avait précisé que la priorité sera donnée aux Espagnols au chômage dans le secteur agricole et aux travailleurs en provenance des pays de l’Est



    http://www.aujourdhui.ma/couverture-details71779.html
     

Partager cette page