Les phosphates marocains perdent le « Nord »

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 22 Juillet 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    La compagnie norvégienne Yara, leader mondial en engrais, ne s'approvisionne plus auprès du Maroc. Son principal actionnaire, le Ministère norvégien du commerce et de l'industrie, a décidé , conformement 'à la position de l'ONU'. Les mines de Boucraa, au sud-est de Laâyoune, appartiennent à Phosphates de Boucraa SA, dont l'OCP possède 65% des parts. Yata minimise l'affaire et affirme que les phosphates achetés dans ces mines ne dépassaient pas 27000 tonnes, soit 0,3% de ses achats globaux. Récemment, l'ambassadeur d'Oslo à Rabat avait été rappelé pour consultations et avait échappé de justesse au renvoi : il avait défié la politique officielle de son pays en encourageant les investissements privés dans le secteur de la pêche au Sahara. De plus, l'accord de libre-échange signé l'an dernier entre le Maroc et les Etats-Unis exclut les produits venant du Sahara. Cette attitude des Etats et des entreprises est nouvelle et témoigne d'un changement vis-à-vis de la position marocaine, mise en difficulté par les violences actuelles. Moyen de pression ? Pour l'instant, assez limité.



    Source: Le JOURNAL HEBDO.
     

Partager cette page