les professionnels des medias victimes de la violence dans le monde en 2007

Discussion dans 'Info du monde' créé par osiris, 31 Décembre 2007.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Au moins 134 journalistes ont été tués dans l'exercice de leurs fonctions en 2007

    Au moins 134 professionnels des médias ont été tués cette année dans l'exercice de leurs fonctions, selon un rapport rendu public lundi par la Fédération internationale des journalistes (FIJ). C'est en Irak qu'ils ont payé le plus lourd tribut.

    Le Moyen-Orient est de loin la région la plus meurtrière pour les journalistes, avec 68 morts, dont 65 en Irak. Il est suivi par la Somalie (huit morts), du Pakistan (sept morts), du Mexique et du Sri Lanka (six morts chacun) et des Philippines (cinq morts).

    "Pour la troisième année consécutive, la violence contre les journalistes reste à des niveaux records", a noté le président du FIJ, Jim Boumelha. "Nos confrères ont été assassinés en raison de leur travail, tués alors qu'ils couvraient des sujets dangereux, souvent alors qu'ils partaient sur des événements de dernière minute".

    Outre les 134 journalistes tués, 37 professionnels des médias sont morts accidentellement dans l'exercice de leurs fonctions, ce qui porte à 171 le nombre de journalistes ou employés de presse morts en 2007. L'an dernier, le bilan était de 177 dans le monde.


    En Irak, au moins 65 journalistes et travailleurs des médias ont été tués cette année. Parmi eux, on estime que tous, sauf un, étaient des ressortissants irakiens. "Comme d'habitude, les travailleurs qui courent le risque le plus élevé sont ceux qui opèrent dans leur propre pays", note Jim Boumelha.

    La couverture des activités des trafiquants de drogue au Mexique s'est soldée par la mort de six professionnels des médias. Dans toute l'Amérique latine, des journalistes ont été tués pour leurs reportages sur les gangs, la drogue et les dessous de la politique, poursuit la fédération, qui représente 600.000 membres de 120 pays.

    Les chiffres de la FIJ englobent l'ensemble des professionnels travaillant pour des médias et morts dans l'exercice de leurs fonctions, y compris accidentellement, qu'il s'agisse de journalistes, de photographes, de traducteurs ou de chauffeurs.

    Selon Reporters sans frontières (RSF), 106 professionnels des médias ont été tués en 2007. Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) avait annoncé ce mois-ci que 64 journalistes avaient été tués.


    Yahoo/AFP
     

Partager cette page