les quatre Femmes

Discussion dans 'toutes les poésies...' créé par amalita, 1 Février 2005.

  1. amalita

    amalita Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Il était une fois un riche commerçant qui avait 4 Femmes

    4eme Femme
    C’est celle qu’il aimait le plus.
    Il l’ornait avec de luxueuses robes et la traitait avec délicatesse.
    Il prenait grand soin d’elle et ne lui offrait que le meilleur.

    3eme Femme
    Elle aussi il l’aimait beaucoup
    Il était très fier d'elle et voulait toujours la mettre en valeur auprès de ses amis.
    Cependant, le commerçant craignait toujours le fait qu'elle puisse partir avec un autre homme.

    2eme Femme
    Il aimait aussi sa 2e femme.
    C’était une personne très prévenante, toujours patiente et elle était la confidente du commerçant.
    Chaque fois qu’il rencontrait des problèmes, il se tournait vers elle et elle l’aidait toujours à s’en sortir.

    La 1er Femme
    La première femme était une partenaire très loyale, elle avait aussi bien contribuée à maintenir ses richesses qu’à prendre grand soin de sa maison.
    Pourtant, le commerçant ne l’aimait pas alors qu’elle l’aimait profondément,
    il lui prêtait à peine attention.

    Un jour, le commerçant tomba malade.
    Il avait le pressentiment qu’il allait mourir bientôt.
    Il pensa à sa luxueuse vie et se disait, “maintenant j’ai 4 femmes,
    Mais quand je mourrais, je serai seul,
    Quel solitaire je serai !"

    Donc, il demanda à sa 4e femme :
    “je t’aime le plus, je t’ai doté des plus fins habits et pris grand soin de toi. Maintenant que je meurs, voudras-tu me suivre pour me tenir compagnie?" “Nulle part!" répondit la 4e femme
    et elle s’en alla sans un autre mot.
    La réponse coupa le cœur du commerçant comme un couteau tranchant.

    Le triste commerçant demanda alors à sa 3e femme :
    “je t’ai beaucoup aimé toute ma vie. Maintenant que je meurs, voudras-tu me suivre et me tenir compagnie?" "Non!" répondit la 3e femme.
    "La vie est si belle ici! Je me remarierais quand tu mourras!"
    le cœur du commerçant se brisa.

    Alors il demanda à sa 2e femme :
    “je me suis toujours tourné vers toi et tu m’as toujours aidé. Maintenant j’ai à nouveau besoin de ton aide. Quand je mourrais, est ce que tu me suivras et tu me tiendras compagnie?"
    “je suis désolée, je ne peux pas t’aider!" répondit la 2e femme.
    “dans le meilleur des cas, je ne peux que t’accompagner vers la tombe."
    la réponse tomba comme du tonnerre et le commerçant fût dévasté.
    Alors appela une voix :
    “j’irai avec toi, Je te suivrai là où tu iras"
    le commerçant leva les yeux, ce fut sa 1e femme.
    Elle était si maigre, comme si elle souffrait de malnutrition.
    Très touché, le commerçant disait : “j’aurais du prendre beaucoup mieux soin de toi pendant que je pourrais!"


    Réellement nous avons tous 4 femmes dans notre vie !

    La 4eme Femme
    C’est notre corps
    Nous nous donnons tant de mal pour prendre soin de lui, il nous laissera tomber quand nous mourrons.

    La 3eme Femme
    C’est nos biens et nos richesses
    Quand nous mourrons, ils iront à d’autres.

    La 2eme Femme.
    C’est notre famille et nos amis
    Très proche de nous comme ils l’avaient été durant notre vie,
    Le mieux qu’ils puissent pour nous c’est de nous accompagner à la tombe.

    La 1er Femme
    Quelque chose que vous ne pouvez pas voir
    C’est notre âme en fait
    Souvent négligée dans notre quête de biens matériels et de plaisirs sensuels. C'est la seule chose qui nous suivra réellement là où nous irons. C’est Peut-être une bonne idée de la cultiver et de la fortifier maintenant plutôt que d'attendre jusqu'à ce que nous soyons sur le lit de la mort pour le regretter.

    QUE FERIEZ-VOUS A SON SUJET !?
    LE MOINS QUE VOUS PUISSIEZ FAIRE, C’EST DE LAISSER LES AUTRES SAVOIR
     

Partager cette page