Les rescapés marocains de Katrina, sains et saufs

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 10 Septembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Des ressortissants marocains, dont trois étudiants et deux enfants, parmi les rescapés de l'ouragan Katrina "sont tous sains et saufs", apprend-on auprès de l'association marocaine, The Moroccan Society of Houston (MSH).
    Les ressortissants marocains, qui ont été localisés à Houston, "sont tous sains et saufs", a déclaré à la MAP le président de l'association, Abdelilah Elkhadiri, ajoutant que son association et la communauté marocaine de Houston vont accorder toute l'assistance requise à leurs compatriotes pour les aider à se remettre sur pied.


    Lesdits rescapés ont été localisés grâce aux efforts entrepris par la MSH, en coordination avec les services diplomatiques et consulaires marocains aux Etats-Unis et en coopération avec la Croix Rouge. De son côté, M. Hassan Khantach, chargé des affaires consulaires à l'ambassade du Maroc à Washington, a confirmé que ces ressortissants marocains étaient sains et saufs, ajoutant qu'un étudiant marocain, qui poursuivait ses études en Nouvelle Orléans, a pu s'inscrire à l'Université de Central Oklahoma, qui a offert une année d'études gratuite aux étudiants venant des régions sinistrées.

    L'association MSH a, par ailleurs, fait savoir que deux familles marocaines ont quitté la Nouvelles Orléans avant le déclenchement de l'ouragan et se trouvent actuellement à Houston et que deux étudiants marocains, affectés par l'ouragan ont été évacués à Austin, au Texas. L'association va essayer d'entrer en contact avec eux pour s'enquérir de leur situation et leur accorder l'assistance, dont ils ont besoin, a ajouté M. Elkhadiri. La MSH, qui a également prêté assistance à des ressortissants algériens et tunisiens dans un élan de solidarité maghrébine, devait tenir jeudi soir une réunion avec toutes les familles marocaines affectées par la catastrophe et qui ont été, jusqu'à présent, localisées pour les soutenir et les réconforter dans leur épreuve.

    Plusieurs ressortissants marocains ont promis d'aider leurs concitoyens éprouvés à se reloger et à trouver du travail, alors que plusieurs familles marocaines de tous les Etats du sud et de l'est des Etats-Unis ont contacté les services consulaires et les associations locales proposant d'accueillir les victimes qui seraient en détresse. Dès que la MSH a réalisé l'ampleur du désastre, elle s'est mobilisée pour venir en aide aux victimes de cette catastrophe sans précédent dans l'histoire des Etats-Unis et plusieurs de ses membres se sont portés volontaires pour aider à localiser les familles marocaines affectées.
    Les ressortissants marocains en détresse ou les personnes cherchant à avoir des nouvelles de leurs proches peuvent contacter le secrétaire général de l'association, M. Younes Belaiter au (00) (1) 713-291-1159.

    Les autorités diplomatiques et consulaires marocaines aux Etats-Unis ont mis en place une cellule pour suivre les développements de la situation et collecter les informations sur les ressortissants marocains qui auraient été affectés par ce désastre. Elles maintiennent le contact avec le département d'Etat et les responsables locaux pour essayer de localiser d'éventuels ressortissants marocains parmi les personnes évacuées des régions sinistrées.
    Le consulat général du Maroc à New York a lancé sur son site web un appel à tous les ressortissants marocains résidant aux Etats-Unis et aux familles marocaines dont des membres vivent aux Etats-Unis pour signaler tout proche ou ami n'ayant pas donné de ses nouvelles, depuis le début de ce désastre pour aider à faciliter et à activer les recherches.

    Les familles désirant avoir des nouvelles de leurs proches peuvent également lancer la recherche à tr vers le site web: www.familylinks.icrc.org/home.nsf/home/webfamilylinks, qui est mis en place par le Comité international de la Croix Rouge (CICR), en étroite collaboration avec la Croix-Rouge américaine, pour aider ceux qui recherchent des informations sur leurs proches.

    La catastrophe en chiffres

    Le cyclone Katrina qui a durement frappé le 29 août trois Etats du sud américain a été qualifié de plus grande catastrophe naturelle de l'histoire du pays. Voici un résumé chiffré de la catastrophe:

    Bilan humain
    • Le bilan provisoire des victimes du cyclone s'établit jeudi à 277 morts dont 118 en Louisiane, 152 au Mississippi et 7 en Floride. Mais la récupération des corps ne fait que commencer, et L'Etat de Louisiane a commandé 25.000 sacs mortuaires.
    • Au moins 253.000 sinistrés sont hébergés dans des centres et foyers d'accueil mis en place dans au moins 18 Etats et à Washington, selon le département de la Sécurité intérieure. Mais les rapports divergent: le seul Etat de Louisiane indique pour sa part héberger 110.000 personnes dans des foyers.
    • Plus d'un million de Louisianais pourraient avoir été déplacés par la catastrophe.
    • 400.000 familles se sont manifestées auprès de l'Agence fédérale des secours d'urgence pour demander une assistance, a indiqué le président Bush jeudi.


    ...et économique
    • Katrina a ravagé une zone couvrant une superficie de 235.000 km2 soit la moitié de la France ou encore la Roumanie. Dans le Mississippi, la côte a été dévastée sur au moins 40 à 50 km de long. La ville de La Nouvelle-Orléans reste inondée à 60%.
    • Le cyclone pourrait freiner la croissance du PIB de 0,5 à 1 point au cours du second semestre 2005, selon un rapport du Congrès américain.
    • Il devrait réduire la progression de l'emploi de 400.000 puis rebondir
    grâce à la reconstruction. La Nouvelle-Orléans (616.000 employés) et Biloxi, dans l'Etat du Mississippi (113.000 employés) seront les zones les plus affectées.
    • La Louisiane compte pour 1,2% du PIB américain et le Mississippi pour 0,7%, toujours selon le Congrès.
    • Le coût des dégâts pourrait dépasser 100 milliards de dollars et jusqu'à 35 milliards pour les assureurs, selon l'entreprise spécialisée Risk Management Solutions.

    Les secours et la reconstruction
    • Le montant de l'aide d'urgence approuvée par le Congrès depuis
    la catastrophe atteint 62,3 milliards de dollars. Avant la catastrophe, la Maison Blanche prévoyait un trou de 333 milliards de dollars (2,7% du PIB) pour l'année fiscale en cours.
    • Les Etats-Unis ont déjà accepté pour un milliard de dollars d'assistance matérielle ou financière venant de quelque 45 pays.
    • Au moins 587 millions de dollars ont déjà été promis par des particuliers et entreprises pour aider les victimes, selon le journal Chronicle of Philantrpy, consacré aux charités.
    • 63.000 militaires sont déployés sur le terrain (45.000 gardes nationaux et 18.000 militaires d'active).
    • Les raffineries encore arrêtées jeudi représentent 4 à 5% de la production totale des Etats-Unis, selon le secrétaire américain à l'Energie, Samuel Bodman.
    • L'assèchement et le drainage de La Nouvelle-Orléans pourraient prendre entre 36 et 80 jours, selon l'armée américaine.


    LEMATIN
     

Partager cette page