les savant de l'islam = علماء الأسلام

Discussion dans 'السنة والتاريخ الاسلامي' créé par kochlok03, 15 Août 2007.

  1. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    [​IMG]


    Salam cher(e) s wladbladi
    ,


    Les savants sont étoile filante de l’islam porteur de vérité diseur de vérité enseigner par dieu au fur du temps…

    Il est dit dit :

    Le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit:
    « Allah Élevé soit-Il envoie à cette communauté, à la tête de chaque siècle, des gens qui lui revivifient sa religion »

    Hadith authentique rapporté par abou Dawoud et autres d’après
    abou Houreïra, Sahih al Jami’ : 1874.




    Ainsi Cheikh Mouhammad ibn ‘Abdil Wahhab a dit :
    « Les seuls à pouvoir reconnaître les gens du mérite ne sont que les gens du mérite eux-mêmes (c’est-à-dire les gens de science) ».




    Dans le Sahih de Mouslim, d’après Anas ibn Malik -qu'Allah l'agrée- d’après le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
    « Parmi les signes de l’Heure, le fait que la science soit retirée et que l’ignorance apparaisse, et que la fornication se répandeainsi que l’alcoolisme, et les hommes diminueront et les femmes resteront (accroîtront), jusqu’à ce qu’il y est 50 femmes pour 1 seul homme»




    Les savants de L’islam

    [U]L'imame moslim[/U]
    [COLOR=DarkOrchid] …Son nom :

    [/COLOR]
    [COLOR=Green][COLOR=Navy] Abou al Hussayn Mouslim ibn al Hajjàj ibn Mouslim ibn Ward an Naysàbùri était originaire d'une tribu arabe d'où est tiré son nom de famille : Al Quchayri. Quant à An Naysàbùri c'est un dérivé du nom de son pays de séjour, le Nichapour, une grande cité du Khorassan. Sa date de naissance, incertaine, se situe autour de 204 ou 206 de l'hégire. [/COLOR]
    [/COLOR]
    [B][COLOR=DarkOrchid]…Son enfance : [/COLOR][/B][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]

    Le milieu où il a été élevé lui a facilité l'apprentissage de la science utile. En effet, le Nichapour était un pays animé par les sciences de la loi islamique. On y trouvait de nombreux enseignants et étudiants. Son père était parmi ceux qui s'intéressaient à la science et c'est probablement lui qui l’a encouragé dans ce chemin. Dés l'âge de 12 ans (ou 14 ans) il participait aux séances de Hadith. Deux ans plus tard, à l'occasion de son pèlerinage (il était encore un garçon imberbe), il rencontra les savants de la Mecque ainsi que d'autres savants alors qu'il était sur la route du voyage. Il entreprit de nombreux voyages (autour du Khorassan, en Irak, au Hidjaz, dans le Châm, en Egypte ...) en quête de Hadith à cause de la dispersion des transmetteurs. [/COLOR]

    [B][COLOR=DarkOrchid]…Sa quête de la science :

    [/COLOR][/B][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy] Il avait placé la science du Hadith en tête de ses préoccupations, qui consiste à connaître les contextes du Hadith, ses chaînes de transmetteurs, ses énoncés.... dans le but de les préserver et d'en distinguer l'authentique du faible.
    Son recueil SAHIH MOUSLIM est considéré par l'ensemble de la nation musulmane comme étant la seconde source dans l'autorité sunnite après SAHIH AL BOUKHARI. L'élaboration de cette oeuvre dura 15 années pendant lesquels l'Imam Mouslim ne cessa de la remanier et de la corriger. Il dira à son propos: "J'ai exposé ce répertoire de 300 000 traditions entendues".
    Et il ajoutera: "Je n'ai rien inséré à ce recueil sans argument et je n'ai rien exclu sans argument".
    Il connaissait les noms, les surnoms, les noms de famille, la généalogie, l'histoire et les décès des transmetteurs du Hadith, comme un vérificateur perspicace. Il les critiquait ou les louait afin de distinguer les dignes de confiance des médiocres. Il est aussi compté parmi les pionniers de la science du Hadith défectueux qui est la science la plus subtile et la plus ardue. Il était digne de confiance et réputé pour sa grande mémoire. Il cita le nom de ses professeurs dans ses ouvrages. Ad Dhahabi en a compté 220, mais en réalité la liste est beaucoup plus longue.
    Il a suivi les enseignements de l'imam al Boukhari qu'il accompagnait partout pendant une longue période. Ad Daraqutni raconte: "Sans al Boukhari, Mouslim n'aurait rien pu".
    Malgré cela, il critiquait indirectement la méthode de travail de ses professeurs: al Bukhari et al Madini, ce pour quoi il reçu de nombreux reproches de la part des savants. C'est probablement pour cela qu'il ne rapporta pas d'après al Madini. Il ne rapporta pas non plus selon al Boukhari et Ad Dhuhli par souci de rester neutre dans l'affaire qui opposait ces deux professeurs : Mouhammad ibn Yahyia Ad Dhuhli prétendait que al Boukhari disait que le Coran était une création. Al Boukhari, innocent de toute accusation, disait plutôt que le Coran était la parole d'Allah, le Très Haut, non créée. Pourtant, Ad Dhuhli avait interdit à ses élèves de fréquenter al Boukhari, jusqu'à ce que celui-ci quitta le Nichapour. Au cours de ce calvaire, tout le monde rompait les liens avec al Boukhari, à l'exception de Mouslim qui faisait cause commune avec lui. Lors d’une séance d’enseignement ad Dhuhli fit une remarque au sujet de al Boukhari, Mouslim se leva et s’en alla, après quoi, Mouslim rassembla tout ce qu'il avait écrit d'après lui et le renvoya à son domicile. Il s'occupa de diffuser son savoir à travers le monde par sa langue et par sa plume. Il fut d'ailleurs l'un des premiers à conserver en livre les traditions, ce qui était à l'époque assez rare. Parmi ses oeuvres, il y en a qui ont été conservées, d'autres ont été égarées. Mais la majeure partie traitait du domaine du Hadith.

    [/COLOR][B][COLOR=DarkOrchid] …Sa fin : [/COLOR][/B]

    [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy] Mouslim, Qu’Allah lui fasse miséricorde, s'est éteint dans la soirée du dimanche au mois de Rajab en l'an 261 de l'hégire dans le pays du Nichapour. Il était âgé de 50 et quelques années. Prions qu'Allah lui accorde Sa miséricorde et Sa satisfaction.
    >>>> Rahmatou allah 3alayh.

    [/COLOR][CENTER][B][COLOR=Red]{منقول}

    ...A suivre si Dieu veut...
    [/COLOR][/B] [/CENTER]
    [/FONT][/FONT][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic]

    [/font][/font]
    [FONT=Century Gothic]
    [/font]
     
  2. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    baraka allah fik , tres bon sujet
     
  3. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0

    Wafik okhti el karima , merci pour ton passage : )
     
  4. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    L'Imam al Boukhari




    Son nom est Abou ‘Abdillah Mouhammad ibn Isma’il ibn Ibrahim ibn al Moughira ibn Bardizbah al Ja'fi al Boukhari. Bardizbah signifie en persan : le cultivateur, il était d'origine persane et suivait la religion de son peuple quant au nom al Ja’fi il provient d’un clan arabe. Al Moughira, deuxième grand père d’al Boukhari, s’est donné ce nom à titre de loyauté envers al Yamane al Ja’fi par la cause de qui il embrassa l’Islam, par la volonté de Dieu. Il est né le vendredi 13 du mois de Chawwal en l’an 194 de l’hégire dans la ville de Boukhara en Asie centrale.


    …Son enfance…



    Isma’il le père d’al Boukhari était aussi un connaisseur du Hadith, il a lui même rencontré Hammâd ibn Zayd, ‘Abdoullah ibn al Moubarak et Malik ibn Anas dont il transmettait des Hadiths. Al Boukhari a été élevé par sa mère, dès son enfance il a été orphelin de père et il perdit sa vue puis la retrouva. Son père quittant la vie, lui laissa une fortune considérable dont il se servit pour se donner entièrement à la science.
    A seize ans il accomplit le pèlerinage avec sa mère et son frère mais ensuite il ne regagna pas sa patrie, il séjourna à la Mecque pour acquérir de la science. A cette époque il connaissait déjà les ouvrages de ibn al Moubarak et de Waki’ par cœur. Dès son enfance, avant même d’atteindre l’âge de la puberté, il témoigna d’une capacité remarquable à apprendre par cœur. A 11 ans il corrigeait son professeur.

    …Ses Qualités…

    Mouhammad ibn Abi Hatim raconte de lui : « J'allais chez Aldakhiri et d'autres, et un jour parmi ce qu'il lisait aux gens, il dit : Soufiane rapporte de abi Zoubair qui rapporte de Ibrahim alors je dis : Certes, abou Zoubair ne rapporte pas d'après Ibrahim, et il me repoussa, alors je lui dis retourne au livre d'origine si tu l'as, il alla voir puis revint et dit : Comment est-ce déjà ? alors je lui dis : C'est Zoubair ibn Adi d'après Ibrahim, puis il prit sa plume et corrigea son livre et il dit: Tu as dis vrai ! ».
    Il jouissait d’une mémoire remarquable de telle sorte qu’il pouvait se rappeler de ce qu’il voulait à tout moment. Hachid ibn Isma’il raconte : « Al Boukhari fréquentait avec nous les savants de Bassora alors qu’il était encore impubère. Il n’avait pas l’habitude de noter ce qu’il écoutait et quand 16 jours ont passés sans qu’il ne change d’habitude, on lui fit des reproches à cet égard. Mais sa réponse fut : « Vous m’avez trop blâmé, montrez moi ce que vous avez écrit ! Nous avons montré à al Boukhari nos notes qui ont dépassé 15000 Hadiths, puis il les a tous récités par cœur, de sorte que nous avons corrigé nos notes d’après sa récitation ».

    …Ses voyages…

    Il entreprit de nombreux voyages afin de répertorier les Hadiths. Avant lui les savants se contentaient des Hadiths qu'il y avait dans leurs villes et régions mais lui fut l'un des premiers à rechercher la science dans toutes les contrés. Il raconte : « Je me suis rendu deux fois en Syrie, en Egypte, en Arabie et quatre fois à Bassora. J’ai vécu six ans au Hidjaz, quant aux villes de Kouffa et Baghdad, je les ai visitées à maintes reprises en compagnie des connaisseurs de Hadiths ».

    …Sa quête dans la science du Hadith…

    Concernant la science du Hadith, il était le mieux renseigné sur les chaînes de transmission d’un même Hadith et les nuances possibles entre elles. Il a dit : « Je ne note aucun Hadith rapporté par un compagnon, ni l’un de leur suivant, à moins que je n’ai une connaissance précise de leur date de naissance et de mort, ainsi que les lieux où ils ont vécus ». Et il dit : « Je n'ai écrit que d'après celui qui dit que la foi comprend les paroles et les actes ». Il dit aussi : « J’ai appris plus de 100 000 Hadiths valides et 200 000 non valides ». Il critiquait les transmetteurs avec beaucoup de précautions craignant de tomber dans la médisance, ce qui met en relief sa prudence et sa piété.

    …Son œuvre : Sahih al Boukhari…

    Il a grandement marqué la science du Hadith défectueux et sa connaissance approfondie a eu pour manifestation le Sahih d’al Boukhari. Il a mit 16 ans pour l'assembler et c’est le plus grand et authentique livre rassemblé. Il n'y mettait pas un Hadith avant d'avoir ses grandes ablutions et de faire la prière de consultation . Il dit : « j'ai sorti ce livre de près de 600 000 Hadiths ». Son livre contient plus de 7 000 Hadiths avec les répétitions. Il est le premier à avoir compilé un livre avec des Hadiths authentiques exclusivement. Nombreux sont ceux qui ont commenté ce livre (plus de 80) mais le meilleur commentaire reste celui de al Hafid Ahmad ibn ‘Ali ibn Hajar al 'Asqalani abou al Fadhl (mort en 852 de l’hégire /1449) qui mit 25 ans pour terminer son œuvre (de 817 à 842). Et lorsque l'on demanda au savant ach Chawkani de faire un commentaire de Sahih al Boukhari il dit : « Il n'y a pas d'émigration après la conquête (al Fath) ».

    …Ses autres ouvrages …

    Il était aussi un grand exégète, un linguiste, un juriste …etc. Cet intérêt se manifeste dans un de ses ouvrages : La Grande Exégèse. C’était un pionnier dans le domaine de l’histoire et des biographies. A 18 ans il a rédigé : Questions des Compagnons et des Suivants Puis l’Histoire. La grande Histoire mentionne toutes les personnes passées pour maîtres de la science. Quant à l’Histoire Médiane et la Petite Histoire, Ils révèlent la connaissance des biographies et des événements célèbres.

    …Ses Professeurs…

    Al Boukhari a été contemporain de nombreux « Tabi’ Tabi’ine » (les suivants des suivants). Il a rapporté des Hadiths selon eux et il eut plus de 1 000 professeurs, parmi eux on compte : Ahmad ibn Hanbal et beaucoup d’autres. Ibn Hajar précise que al Boukhari eut cinq sortes de professeurs :
    • Ceux qui rapportent d’après les Tabi'ines (comme Mouhammad ‘Abdellah al Ansari),
      [*]Ceux qui vécurent à l’époque des Tabi'ines mais qui n'ont pas rapporté d'eux,
      [*] Ceux qui ont appris chez les grands élèves des Tabi'ines (comme Ahmad ibn Hanbal),
      [*]Ceux de sa génération,
      [*]Ceux qui font partie de ses élèves.
    …Ses élèves…

    Il a tenu dans la plupart des pays qu’il a visités, des assemblées d’enseignement au cours desquelles il dictait des Hadiths et auxquelles participaient les érudits, les juristes, et beaucoup d’autres… Parmi ses disciples, on peut citer : l’Imam ibn ‘Issa at Tirmidhi (210 – 279), abou Daoud (230 – 316), l’Imam abou al Husseïn Mouslim (204 – 261).
    Enfin, l’Imam al Boukhari n’était pas à l’abri des épreuves auxquelles sont toujours exposées les pieux : Il a été calomnié, persécuté, expulsé …etc.


    …Sa fin...

    Il est mort la veille de la fête de la rupture du jeûne en l'an 256 de l’hégire à 13 jours de ses 63 ans.
    Qu’Allah le prenne dans Sa miséricorde !

    ------------------------------------------------------------------

    dédier a l'auteur plus remerciement de ma part... :)


     
  5. linvite

    linvite L'âme de samurai!!

    J'aime reçus:
    135
    Points:
    63
    baraka allaho fik khoya koch

    des sujets intéressants

    allahoma r7am 3olama2 lmoslimine:)
     
  6. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0

    Allahoma amine ya rab el 3alamine o yar7am jami3 sali7in ...

    o braka allah o fik bi had el itlala o el mosanada o tachji3 dialk li dima 7adar nadar :)
     
  7. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0



    walakom mina twab wa el fadl khir Fdiwa :)
     
  8. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    Cheikh 'Abdel 'Aziz Ibn Baz

    Louange à Allah, Seigneur des mondes, le Vivant qui ne meurt jamais. C’est Lui qui détermine le terme de toute chose. Tout sur cette terre est destiné à périr sauf Sa Face qui restera à jamais.
    Et que la paix et le salut soit sur le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-
    sujet duquel Allah-Le Très Haut-a dit :

    Traduction relative et approchée : "En vérité tu mourras et ils mourront eux aussi"S39 V30
    Le mérite des savants est immense, c’est pourquoi Allah -Le Très Haut- les a pris comme témoins du plus grand et du plus authentique témoignage à coté de Son propre témoignage et de celui des anges. Allah -Le Très Haut- a dit :
    Traduction relative et approchée : "Allah atteste ainsi que les anges et les doués de science, qu’il n’y a pas de divinité à part Lui…"S3 V18
    Allah -Le Très Haut-les a élevé en degrés et ce sont les héritiers des Prophètes -prières et bénédiction d'Allah sur eux-,ce sont ceux qui ont la meilleure compréhension des paroles d’Allah -Le Très Haut- et ce sont ceux qui ont le plus de crainte envers Allah -Le Très Haut- :
    Traduction relative et approchée : "Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah" S35 V28

    La disparition des savants…

    Allah -Le Très Haut- a dit :
    Traduction relative et approchée : "Ne voient-ils pas que Nous frappons la terre et que Nous la réduisons de tous côtés." S13 V41.
    [COLOR=Red][B]Ibn ‘Abbass[/B][/COLOR][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]a dit concernant ce verset (ainsi que d’autres Salefs) : [/COLOR]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=Green] « C’est à dire par la mort de ses savants, de ses juristes et de des gens de bien. »[/COLOR]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]Et comme il est dit :[/COLOR]
    [COLOR=Green] « La terre reste en vie tant que les savants vivent,
    Et dès qu’un de ses savants meurt, c’est une partie d’elle qui meurt. [/COLOR]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=Green]Tout comme la terre vit tant qu’il y a la pluie,
    Et si celle-ci s’abstient, à ses côtés vient la ruine »[/COLOR]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]La guidée des gens est directement liée à la présence des savants, comme le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :[/COLOR] [COLOR=Red]« Allah ne prend pas la science en l’arrachant (aux cœurs) des gens mais Il reprend la science en reprenant l’âme des savants, jusqu’à ce qu’il ne reste plus de savants. Les gens prendront alors à leur tête des ignorants qui seront questionnés et qui répondront sans aucune science, alors ils s’égareront et égareront les autres »[/COLOR].
    [FONT=Century Gothic]‘[B][COLOR=Red]Omar ibn ‘Abdel ‘Aziz[/COLOR][/B][COLOR=Navy] écrivit à[/COLOR] [B][COLOR=Red]abi Bakr ben Hazm[/COLOR][/B] [COLOR=Navy]ceci [COLOR=Green]:[/COLOR][/COLOR][COLOR=Green] « Regarde (ou résume) ce qui fait partie des Hadiths du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- et écrit les et n’accepte que les Hadiths du Prophète, car j’ai peur que les savants ne disparaissent. Répandez cette science et formez des assemblées jusqu’à ce que l’ignorant soit instruit, car la science ne sera perdue que si elle devient un secret »[/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Green]Mes frères, mes sœurs, ô gens de « Ahl as-Sounnah wal Jama’a[COLOR=Navy] [COLOR=Green]»[/COLOR][/COLOR][/COLOR][COLOR=Navy][COLOR=Green],[/COLOR] le malheur qui nous a frappé le jeudi 13 mai (27 Muharram) ne nous est pas inconnu. En effet, il s’agit de la mort de l’un des Imam de[/COLOR][COLOR=DarkOrange]« Ahl as-Sounnah wal Jama’a [B]»[/B][/COLOR][B] [COLOR=Purple]de notre époque[COLOR=Navy],[/COLOR][/COLOR][/B][COLOR=Navy] le Cheikh, le savant, le juriste, le Mouhaddith, le revificateur de la religion, le pieux…, nommé[/COLOR] [B][COLOR=Red]cheikh ‘Abdel ‘Aziz ibn Baz[/COLOR][/B] - [COLOR=Navy]Qu’Allah lui fasse miséricorde, très grande miséricorde et qu’Il le fasse habiter Son Paradis – [/COLOR]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=Green]« Nous appartenons à Allah et c’est à Lui que nous retournerons ! »
    [/COLOR][FONT=Century Gothic]
    [B][U][COLOR=DarkOrchid]C'est un des signes de la fin du monde : [/COLOR][/U][/B]

    [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]Sachez que le départ et la perte des savants, c’est la perte de la science et c’est la perte du bien et cela fait partie des signes de la fin du monde :[/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]Dans le Sahih de [U]Mouslim[/U], d’après [U]Anas ibn Malik [/U]-qu'Allah l'agrée-, d’après le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :[/COLOR][COLOR=Green] « Parmi les signes de l’Heure, le fait que la science soit retirée et que l’ignorance apparaisse, et que la fornication se répande ainsi que l’alcoolisme, et les hommes diminueront et les femmes resteront (accroîtront), jusqu’à ce qu’il y est 50 femmes pour 1 seul gérant» [/COLOR]
    [FONT=Century Gothic][B][COLOR=Red]Saïd ibn Joubaïr[/COLOR][/B] [COLOR=Navy]fut interrogé de la sorte [COLOR=Green]:[/COLOR][/COLOR][COLOR=Green] « Quel est le signe de l’Heure et de la perte des gens ? » [/COLOR]
    [COLOR=Navy] Il dit :[/COLOR] [COLOR=Green]« ..Quand leurs savants disparaîtront ! » [/COLOR]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]On rapporte que [COLOR=Red][B]abou al Samah[/B][/COLOR] a dit[COLOR=Green] :[/COLOR][/COLOR][COLOR=Green] « Il viendra un temps où l’homme prendra sa monture pour s’apprêter à voyager, il voyagera à travers plusieurs pays à la recherche de quelqu’un qui pourrait lui donner une science de la Sounnah qu’il pourrait suivre mais il ne trouvera personne capable de lui donner une Fatwa sauf avec une incertitude, et ceci est, en effet, déjà arrivé »[/COLOR]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]Et d’après certains Salafs Salihs : [/COLOR]
    [COLOR=Green] « La mort d’un savant est une brèche en Islam qui ne peut en rien être réparée. » [/COLOR]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]Et c’est pourquoi, en cette triste occasion, je me permettrais de parler, avec toute humilité, de notre cheikh, ‘[/COLOR][B][COLOR=Red]Abdel ‘Aziz ibn Baz [/COLOR][/B][COLOR=Green]-[COLOR=Navy]qu'Allah lui fasse miséricorde-[/COLOR] : « Il est l’Imam pieux, détaché de la vie mondaine, une des références à notre époque de tous les musulmans qui suivent la Sounnah, quant aux Fatawi (décrets religieux) et à la science et il est un des successeurs des Salefs Salihs quant à la vérité à laquelle il est resté fermement attaché, ainsi qu’à la guidée dont il fut la cause et à son suivi de la Sounnah pure et authentique…

    [/COLOR][CENTER][B][COLOR=Blue]A suivre[/COLOR][/B]
    [/CENTER]
    [/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic]
    [/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font]
    [FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][FONT=Century Gothic][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font]
     
  9. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    ...suite...

    Sa vie :

    Abdel ‘Aziz ibn ‘Abdillah ibn ‘Abdi-r-Rahmane ibn Mouhammad ibn ‘Abdillah Âl Baz est né à Ryad le 12 Dhoul Hijja de l’an 1330 de l’hégire (environ 1910), y grandit et y vécut là-bas. La famille Ahli Baz est une famille qui baigna dans la science. Elle est connue pour ses mérites et ses bonnes mœurs. Elle est originaire de Médine, puis un de leurs aïeux s’installa à ed-Dar’iya ensuite elle partit pour s’installer à Harita beni Tamim. Il grandit dans un foyer comblé par la science, la guidée, loin de la vie mondaine et apprit le Coran par cœur avant l’âge de la puberté. Il perdit totalement la vue à l’âge de 19 ans suite à une maladie qui le frappa à 16 ans. Un de ses élèves témoigne :

    [« Allah est le plus Savant mais je pense qu’il fait partie des gens dont Allah a dit dans le Hadith Qoudoussi : « Lorsque J’éprouve un de mes serviteurs par la perte de ses deux choses les plus aimées (ses yeux) et qu’il fait preuve de patience, Je lui accorderais le Paradis en récompense.».

    Son œuvre :

    Le cheikh -qu'Allah lui fasse miséricorde- dénonçait les innovateurs, les menteurs et ceux qui rejetaient la Sounnah en réfutant toutes leurs revendications. Il avertissait contre les innovations telles que la célébration de l’anniversaire de la naissance du Prophète, la célébration de la nuit de l’Ascension (Isra), la moitié de Cha’ban, et tant d’autres innovations qui n’étaient pas célébrées par le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- et ni par ses compagnons. C’était un véritable leader de Ahl as-Sounnah wal Jama’a, un rénovateur
    (Moujadid) de la religion à son époque. Combien de Sounnah Allah a-t-Il fait revivre à travers lui, et combien de Bida’a anéanti ?

    …Tout ce qu’il dénonçait et écrivait est indénombrable, on ne peut compter le nombre de lettres et de messages qu’il a envoyés en appelant les gens de l’innovation et du mensonge à revenir sur leur état et apporter des preuves.

    …C’était aussi un Imam Moujtahid, qui, avec sa science, comprenait, par la permission d’Allah, et donnait des fatawa dans différents sujets important et difficiles.

    …C’était un rénovateur (Moujadid) qui combinait la science du Fiqh et celle du Hadith. Il connaissait les Hadiths ainsi que leurs degrés de fiabilité, il mémorisa de nombreux volumes de Hadiths, il connaissait leurs rapporteurs et leur différentes narrations. Il corrigeait et argumentait les textes malgré qu’il était aveugle. De nombreux savants le qualifiaient comme « un océan de science » et aucun d’entre eux ne pouvaient contredire cela.

    ...C’était un guide dont l’opinion était décisive. Lorsqu’il y avait un débat on acceptait toujours son opinion...Il avait deux voix (de vote) à l’assemblée des fatwas (Lajnat al-Fatwa) alors que les autres membres n’en avaient qu’une.

    ...Toutes les fois qu’il parlait en assemblée, il s’adressait d’une manière claire de façon à ce que tout le monde comprenne ses propos.

    Son apprentissage :

    Après avoir appris le Livre d’Allah, il commença à persévérer dans la science. Il étudia auprès des grands savants de sa région avant de voyager à travers le monde à la quête de la science. Il a hérité de la science des descendants de cheikh al Islam Mouhammed ibn ‘Abdel Wahhab tels que :

    - Cheikh Sa’d ibn Ahmad ibn Malik ; il apprit de lui le Hadith et ses sciences ainsi que la jurisprudence,
    - Cheikh Mohammed ibn ‘Abdelatif,
    - Cheikh Salih ibn ‘Abdel ‘Aziz Houssein Âl cheikh, il apprit de lui la ‘Aqida et le Fiqh,
    - Cheikh Hamad ibn Fariss ibn Mohammed ibn Fariss, il prit de lui la science relative au calcul de l’héritage (Faraïd el Hissab) et la langue arabe,
    - Il a étudié 10 ans auprès du cheikh Mouhammed ibn Ibrahim ibn ‘Abdelatif Âl Cheikh (ancien mufti d’Arabie Saoudite) et fut un de ses plus proches élèves. Il restait avec lui du Fajr jusqu’à l’Ichaa. Il prit de lui de nombreuses sciences, telles que la grammaire, la jurisprudence...
    -qu'Allah leur fasse miséricorde-

    Ses fonctions :

    Après avoir étudié 10 ans auprès du Mufti d’Arabie Saoudite de 1347 (h) à 1357 (h), celui-ci lui proposa un poste de juge dans la ville de Kharaj, il avait alors 27 ans, qu’il exerça jusqu’en 1371 (h) (pendant 14 ans). Puis il est devenu professeur dans l’institut scientifique de Ryad et dans la faculté de Chari’a jusqu’en 1380 (h). il est devenu vice-président de l’université islamique de Médine en 1381 (h) jusqu’en 1390 (h) où il en fut nommé président jusqu’en 1395 (h). Il était président de la direction des recherches scientifiques de l’IFTA, et du prêche et président de l’assemblée des grands savants de son pays. Il était le président du groupe des savants fondateurs de la ligue islamique mondiale à Mekka. Il était le président des recherches dans le Fiqh. Il était le président de la grande assemblée internationale des mosquées qui a son siège à Mekka. Il était membre du haut conseil de l’université de Médine et de la haute organisation pour le prêche. Il fut nommé GRAND MOUFTI D’ARABIE SAOUDITE en 1413 (h).

    [COLOR=DarkOrchid]Son enseignement :[/COLOR]

    Les cours qu’il dispensait était très nombreux et très divers. Il enseignait les 6 livres mères, et même le [B]Musnad de l’Imam Ahmad[/B], [B]el Mouwatta de l’Imam Malik[/B], [B]les Sounans de ad-Darimi, le Sahih de ibn Hiban[/B], [B]le Tafsir d’ibn Kathir[/B], [B]de Baghawi[/B],[B] Zad al Ma’ad, Kitab at-Tawhid[/B], [B]Oussoul Thalatha[/B], [B]el Darar es-Souriya[/B], ‘[B]Aqida Wasitiya[/B], [B]Boulough al Maram[/B], [B]Sounan al Koubra de Nassaï[/B], [B]‘Aqida Tahawiya, as-Sarim al Massloul ‘Ala chatimy ar-Rassoul[/B], [B]Ryad as-Salihin[/B],... Tous ses cours et ses assemblées étaient dispensés à travers l’Arabie Saoudite : à Mekka, à Ryad, à Ta-if. De grands savants et des étudiants de haut niveau ont été formés par le cheikh tels que [COLOR=Red]cheikh Mouhammed Salih ibn al ‘Otheymine[/COLOR], [COLOR=Red]cheikh Salih ibn al fawzan al Fawzan[/COLOR], [COLOR=Red]cheikh ‘AbdelAziz Âl Cheikh[/COLOR], [COLOR=Red]cheikh Mouhammad Aman al Jami [COLOR=Navy]-qu'Allah[/COLOR][/COLOR] lui fasse miséricorde- ... [COLOR=Navy]

    [U][COLOR=DarkOrchid][B]Les signes de sa piété :[/B][/COLOR][/U][/COLOR][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]

    Parmi les signes de sa piété, on remarque qu’il n’ajoutait pas souvent de commentaires personnels dans ses leçons, les paroles des anciens étant suffisantes. C’était comme s’il donnait une leçon à lui-même, ou comme s’il se donnait une révision à son propre profit. [/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]
    ...Il se déplaçait lui-même pour rencontrer les personnes qui l’attendaient à sa porte, afin de tenter de les aider en leur donnant de l’argent ou en répondant à leurs questions. A une occasion, il a interrompu un débat alors qu’il était avec de grands savants pour répondre à une femme au téléphone.

    [/COLOR][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Ses vêtements, ses chaussures et sa canne indiquaient son ascétisme, il ne s’intéressait pas au luxe de ce monde. Il dépensait son salaire pour venir en aide aux nécessiteux.

    [/COLOR][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...C’était un homme très bien organisé qui tirait profit de son temps entre son travail, ses cours, ses repas, et ses conférences.

    [/COLOR][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Il avait une remarquable habilité à distinguer les voix même s’il y avait beaucoup de monde autour de lui. Il pouvait reconnaître son interlocuteur même s’il n’avait pas entendu sa voix depuis longtemps. Il se souvenait des détails les plus subtiles concernant l’état des gens et se renseignait sur la situation de leurs affaires dans leurs pays d’origine malgré leur grand nombre.

    [/COLOR][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Il se remémorait Allah très souvent, jusqu’à entre deux bouchées lorsqu’il mangeait.

    [/COLOR][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Il avait l’habitude de jeûner le lundi et le jeudi comme le faisait le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-.

    [/COLOR][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Il était rempli de crainte d’Allah, était émotif et pleurait facilement à tel point qu’il interrompait ses leçons.

    [/COLOR][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Il cessait de répondre aux questions quand c’était l’heure de répondre au muezzin...

    [/COLOR][FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Il n’omettait jamais le Dhikr après la Salaat malgré qu’il y avait beaucoup de monde autour de lui, qui lui faisait des requêtes et lui posait des questions. [/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Il était équitable envers ses deux femmes. [/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Combien d’étudiants ont été acceptés dans les universités par son intermédiaire ? Combien de personnes démunies ont reçu la charité de sa part ? Et combien de travailleurs ont eu la possibilité de ramener leurs femmes dans l’état par son intermédiaire ?[/COLOR]

    [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Il était très généreux...

    Il ne mangeait jamais seul. Il avait toujours de nombreux invités et ne mangeait jamais sans qu’il y ait d’autres personnes à sa table. [/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]

    ...Allah a fait en sorte que les gens à travers le monde l’aiment car le cheikh prenait grand soin de l’Islam et des musulmans.

    [/COLOR][U][B][FONT=Century Gothic][COLOR=DarkOrchid]Sa mort :[/COLOR][/FONT][/B][FONT=Century Gothic][/font][/U][FONT=Century Gothic] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]

    ...Il travailla jusqu’à son dernier souffle, et il continua à donner des cours malgré sa maladie... Le Cheikh -qu'Allah lui fasse miséricorde- commença par souffrir d’une douleur à l’œsophage due à une infection au début du Ramadan dernier. Il est rentré de nombreuses fois à l’hôpital... Quand sa douleur s’aggrava, on pouvait le voir facilement sur son visage. [/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Mercredi soir, il était assis avec sa famille et ses enfants jusqu’à minuit puis il alla se coucher. A deux heures du matin sa souffrance s’endurcit et son âme se sépara de son corps pour rejoindre son Créateur le jeudi au Fajr dans la ville de Ta-if... Seuls deux catégories d’ennemis d’Allah peuvent se réjouir de sa mort : Les hypocrites qui veulent déformer l’Islam et les malheureux innovateurs qui suivent leurs passion. [/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]...Nous ne prétendons pas que le cheikh avait plus de science que Chafi’i, l’imam Ahmad ou ibn Taymiya. Loin de là ! Mais il est aussi important à notre époque qu’ils ne l’étaient à la leur. » [/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]Le Cheikh -qu'Allah lui fasse miséricorde- était attentif et portait beaucoup d’intérêt aux musulmans à travers le monde et aux difficultés qu’ils rencontraient. Parmi les actions auxquelles se livrait le cheikh, la charité et l’aumône envers les nécessiteux, les étudiants, la construction de mosquées avec tout ce que cela implique comme dépenses, tout comme il faisait des dons aux orphelins et beaucoup d’autres œuvres que nos plumes ne sauraient décrire et citer d’une manière suffisante. [/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]Chers frères, après avoir entendu les actions auxquelles se livrait notre Cheikh, sachez que par-dessus tout, il avait un souci, celui d’élever la parole d’Allah au-dessus de tout. Les heures qu’il s’accordait pour dormir se comptent sur les doigts de la main car il ne dormait que 4 à 5 heures par nuit ; le reste du temps, il le consacrait à l’invocation d’Allah, aux adorations, à prêcher la science, à répondre aux questions et aux besoins des musulmans. Il disait souvent :[COLOR=Green] « J’aurais pu me décharger de mes fonctions depuis 20 ans mais si je suis resté ce n’est que pour être au service des musulmans et donner victoire à la religion »[/COLOR]. [/COLOR] [FONT=Century Gothic][COLOR=Navy]Qu’Allah lui fasse miséricorde et qu’Allah le rétribue pour nous, pour tous les musulmans et pour l’Islam de la meilleure façon et qu’Allah le fasse habiter Ses plus belles demeures avec les prophètes, les martyrs et les pieux ! Amin ![/COLOR]


    [FONT=Century Gothic] [quote]noté bien que Références :
    Al Injaz fi Tarjamati al Imam ‘Abdel’Aziz ibn Baz
    Biographie du cheikh (Internet : Islam Questions/Réponses)
    Tiré du site al-baida.online.fr[B][U]
    "et bien sur co-copier sur auteur initial pour franchise..." [/U][/B]
    [/quote][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/font][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT][/FONT]
     
  10. ali-didi

    ali-didi الله مولانا ولا مولى لهم Membre du personnel

    J'aime reçus:
    105
    Points:
    63
    salam 3alikom
    jazak allah kol khayr khoya kochlok, sujet tres interessant asavoir ke la plupart d'entre nous (manhom ana) on connais rien sur les imam les 3olamas et mem pire makan3arfoch bzaf diyal la7wayj 3la sidna mohammad salla allah 3alayhi wa sallam w kanjahlo assa7aba diyalo alli lihom alfadl ba3da allah 3azza wa jal fi wosoul had addin lina

    wa bach n3arfo 9imat had al3olama fa homa kama 9ala assadi9 almassdou9 salawato rabbi wa salamoho 3alayh fima ma3nah "al3olama2 waratat al2anbiya2"

    barak allah fik khoya kochlok wa jama3ana wa iyak fi zomrat al3olama2 arrabaniyin wa achohada2 wa ssaidi9in wa l2anbiya2 wa almorssalin innaho waliyo dalik wa al9adiro 3alayh

    wa assalamo 3alikom wa ra7mat allah wa barakatoh
     
  11. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    wa3alikom salam 2akhi el 7abib :- ) ,allahoma amine ya rab el 3alamine

    kan chakrak 3la had ta3li9 li 3ta el hadaf sa7i7 li had el mawdo3 o li saraha ta ana kant "kazi-oumi" fi had nita9 ila man ba3d irchadat man ba3d el kiram o manhom sa7ib had el ma9alat sarira walakin dat el 9ima ...
    fi wa9t walina kan 3admo ba2i3in nifa9 o chi9a9 o hmalna el 3olama2 {al 2a7ya2 o el 2amwat } o el ba7t fi 7ayathom o el i9tida2 bi tari9at el 7ayat dialhom o tari9at tafkir el basita el kharija 3ay ay madiya safiha...
    bla man ntawal 3lik kima kay golo


    {المزيودة شايف قلبها كولشي}
     
  12. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    l'imâm Abou DAWOUD



    ABOU DAWOUD ASSIJISTANI (202/275)

    Auteur du livre "assounan", son nom est Soulaiman ibn Al Ash'ath ibn Ishaq ibn Bashir ibn Shaddad ibn Yahya ibn 'Imran Abou Dawoud Assijistani, il est un des imams du hadith qui a voyagé à l'horizon pour le prendre, il a rassemblé, écrit, écouté de beaucoup de cheikhs a travers les différents pays du Sham ( actuellement la Palestine, le Liban, la Syrie et la Jordanie ), de l'Egypte, de Al Jazira ( ….. ), l'Iraq, Khourasan et d'autres pays.
    Et il est celui qui a écrit le sounan connu et répandu parmi les gens de science.

    Il est né en 202 de l'hégire. Il a habité Al Basra (en Iraq ), et a été à Baghdad plusieurs fois, et il y a lu son livre, il a été dit qu'il l'a montre à l'imam Ahmad, et que ce dernier en a bien parle et l'a trouve bon.
    Il a pris le hadith de nombreux cheikhs : L'imam Ahmad ibn Hanbal, Yahya ibn Ma'in, Qoutaiba ibn Sa'id, Ishaq ibn Ibrahim Arrahouwa et beaucoup d'autres.
    Et parmi ceux qui ont pris les hadiths de lui : L'imam Ahmad ibn Hanbal, Attirmidhi, Annasai et beaucoup d'autres.
    Les savants ont été unanimes sur son éloge et sur le fait qu'il était décrit par une faculté de retenir une science importante et précise, ainsi qu'une piété et une compréhension rapide dans le hadith et autres.
    L'imam Abou Dawoud a dit : " j'ai écrit sur le Prophète Mouhammad 500 000 hadiths, puis j'en ai tire ce qui compose le livre de sounan, j'y ai rassemblé 4 800 hadiths, j'y ai mis le hadith authentique, ce qui lui ressemble et ce qui s'y rapproche, et il suffit à l'homme dans ces hadiths quatre hadiths, sa parole "Certes les actes ne valent que par leurs intentions",
    le deuxième "Du bon islam de la personne de délaisser ce qui ne le regarde pas",
    le troisième "Le croyant n'est pas croyant jusqu'à ce qu'il soit satisfait pour son frère de ce qu'il est satisfait pour lui ",
    le quatrième "Le licite est évident et l'illicite est évident, et entre cela des choses qui portent A confusion".
    Il est décédé à Al Basra le jour du vendredi au mois de Ramadhan en l'an 275, et il a été enterré à coté de la tombe de Soufyan Atthauri.
    Qu'Allah soit satisfait de Abou Dawoud et lui fasse miséricorde.

     
  13. ali-didi

    ali-didi الله مولانا ولا مولى لهم Membre du personnel

    J'aime reçus:
    105
    Points:
    63
    barak allah fik khoya kouchlok hakda nabghik 7arrak liya l'forum chwiya okhllina nasstafdo m3ak onat3almo mannak zadaka allaho 3ilman wa 3amalan nafi3ayn

    almossiba khoya man7assratch fi annana jhalna 3olama2na ofo9aha2na mais alkarita annana stabdalna mahowa adna bima howa khayr
    exp ila sawltina ana nit 3la "al7assan albassri" ghadi ngol lik wa alllllllllllaho a3lam ana aalli kan3arfo annaho rajol 3abid sali7 man robbama attabi3in aw allaho a3lam, mach8our bi azzohd wa al3ilm wa alwara3........mais bach ngol lik chkoun howa fin kayn 3aych achman zman kayn 3aych fih chno a9walo chno al7ikam diyalo chno 3ta laddin .............. mana3rafch
    amma ila jitini wa7ad 3 ans plutard ojbadti liya "figo" oula "ronaldo" oula "metalica" oula "celine dion" oula "mil gibson"......man a3lam alkufr wal2il7ad ghadi jib lik 7ta arri7a alli kaydir chno smitha
    ohadi hiya attamma alkubra

    fa jozita 3anna khayra ljazaa w mata7ramnach barak allah fik wa allah waliy attawfi9
     
  14. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    salam , allah ibarak fik khay Ali ... iwa ach ngolik rak galti li kayn iwa hna kay ji dor dial ay insan 3adi i7awal i3araf nas bi manarat el islam rah rir bi klik kolchi bin yadik {walakin darori man tam7is el ma3loma 9bal ma ta3rad 3la andar nas o hada li ka yakhod liya el wa9t }
    el mohim ha tatima had el mawdo3 ...

    -------------------
    bon salam aux membres,
    une nouvelle fois cher WB j'ai vu d'un point comodité pour les membre de vous permetre un doc PDF realiser sur les sources originale ...
    le prochaine doc PDF c'est sur le Cheikh Mouhammad ibn Salih al 'Outhaymine

    Extrait :
    >>>telecharger ici<<<


    bonne lecture pour ce qui precedent et ce qui suit inchaa Allah
    :)

     
  15. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    Annexe I : Les savants héritiers des prophètes.

    Extrait


    telecharger ici
     
  16. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    Annexe N° 2 : Qui considère t-on comme un Sahabi

    Le but :
    les génération actuel on plus un penchant a oublier les définitions de bases et points clé donnant un baromètre a notre apprentissage de notre religion de là vient se petit article dans un but de faire connaitre une chose banal certes mais des fois dans la vie réel on trouve pas les mots exacte pour définir...
    Extrait :


    lien pour telecharger : >>>ICI<<<

    PS : je ne vous dirais pas priez pour moi Allah mais priez pour vous Allah ... Tand que vous vous rappelez d'Allah il ne vous oubliera pas...
    Dieu vous garde est ait ca grace sur vous et vous protèges des ames perdu et tourmente des ingrats et ceux des coeurs figue...
    Amiiiine ya Rabu el allamine ...
     
  17. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0


    n'oublier pas de lire celui là {zero telechargement } ... je vois que vous n'est pas fan de la lecture [21h]

    lire c'est une chose qui nourrit l'esprit comme le fait : {المرقة أوالخبز}

    alors no seulement dans se sujet mais ceux des autres deja j'ai recu de la parts d'un bladinautes la critique que vous chercher le facile et le regolo mais bon je vais être HS mais je demande juste de faire des priorités ...

    alors bonne lecture non pour la mienne mais pour tous ceux qui poste et font un effort en cherchant l'info ...

    et merci
    ...
     

Partager cette page