Les Titans

Discussion dans 'Bibliothèque Wladbladi' créé par titegazelle, 26 Juillet 2008.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Enfants d'Ouranos et de Gaïa, les Titans ont régné sur le Cosmos jusqu'à la prise de pouvoir par Zeus et ses frères.

    Parler des Titans et des Titanides n'est pas choses aisée : s'il y a quasi-consensus à propos des dieux régnant avec Zeus, il n'en est pas de même pour les Titans, et nous en sommes même bien loin.

    Ce que nous appelons "Titans" fut évoqué pour la première fois dans les écrits par Hésiode, dans sa Théogonie : il parle de 6 frères et de 6 soeurs tous nés du Ciel et de la Terre, prenant le pouvoir sur le Cosmos et à leur tour détrônés par Zeus et ses frères, leur propre progéniture.

    Près de 1000 ans plus tard, le pseudo-Apollodore, dans sa Bibliothèque (voir notre par "Sources de la Mythologie grecque"), reprend la légende, mais la modifie quelque peu : nous voici avec 7 Titanides au lieu de 6, soit 13 Titans en tout.

    Selon les auteurs, au fil des lectures, des noms s'ajoutent, d'autres se perdent : au total, nous voici avec 16 noms de Titans possibles.
    Les Titans d'Hésiode

    Lorsqu'il écrivit ce long poème appelé Théogonie, Hésiode avait pour but de citer absolument tous les immortels, avec leur généalogie et, dans certains cas, quelques faits marquants de leur histoire.

    Dans sa Théogonie, il évoque longuement les Titans, leur histoire et leur descendance, à condition qu'elle soit immortelle.

    Océanos et Téthys

    Il cite d'abord Océanos et Téthys, considérés par la plupart des auteurs (à commencer par Homère) comme l'origine des dieux plutôt que de "simples" Titans. Néanmoins, Hésiode et Apollodore les placent au rang de ceux-ci et confèrent le pouvoir, en premier lieu, au couple formé par la terre et le ciel, Gaïa et Ouranos.

    Ainsi, les Titans Océanos et Téhys sont père et mère de 3000 fleuves et de 3000 Océanides. Des Océanides s'unirent à des immortels, et en conçurent à leur tour.
    Cronos et Rhéa

    Hésiode cite en dernier lieu, parmi les Titans, Cronos "aux idées retorses", le dernier né qui, avec sa soeur Rhéa, engendra la "dynastie régnante de l'Olympe" : Zeus et sa soeur-épouse Héra, les déesses Hestia, Déméter et les dieux Hadès (dieu des enfers) et Poséidon (dieu des mers).
    Japet

    Le Titan Japet, avec la fille d'Océan Clyméné eut, selon Hésiode, 4 fils, dont deux particulièrement illustres :

    - Atlas qui, après que cronos fut devenu trop vieux, prit le commandement du camp des Titans contre Zeus et fut condamné, après leur défaite, à porter indéfiniment le ciel sur ses épaules;

    - Prométhée, le bienfaiteur de l'humanité, auquel une page de ce site est consacrée.

    Quant à Moneotios, il se distingua par une grande cruauté et une grande désobéissance aux dieux (il fut, pour cela, frappé par le tonnerre plongé dans l'Érèbe par Zeus), alors qu'Épiméthée, malgré les conseils de son frère Prométhée, apportait par son imprévoyance tous les malheurs à l'humanité.

    Trois couples de Titans et Titanides (dont l'une n'est pas une Titanide) eurent une descendance dont plusieurs membres se sont illustrés sous le règne de Zeus.

    Hypérion et Théia
    La chute de Phaethon, d'après Michel-Ange

    Hypérion et Théia, Titan et Titanide que l'on associe au soleil, eurent comme enfants Hélios, Séléné et Éôs, c'est à dire le soeil, la lune et l'aurore. Hélios et Séléné furent "détrônés" par Apollon et Artémis dans les cultes solaire et lunaire. Mais, si Hélios et Séléné représentaient le soleil et la lune "physiques", Apollon et Artémis en représentaient les qualités.

    Hélios eut une descendance marquée par la magie : avec l'Océanide Perséis, il eut la magicienne Circé et Aeétès, qui devint roi de Colchide et fut le le père de la magicienne Médée. Médée épousa Jason lorsqu'il vint jusqu'en Colchide à la recherche de la Toison d'or et en eut Médéios.

    Quant à Circé, elle apparaît dans l'Odyssée : elle transforma en animaux tous les compagnons d'Ulysse, mais ce dernier échappa à l'enchantement par une ruse dont il avait le secret et, après avoir contraint la magicienne à rendre leur forme à ses prisonniers, Ulysse passa près d'elle un certain temps. Ils eurent trois enfants, Agrios, Latinos et Télégonos.

    Éôs (l'Aurore), troisième enfant des Titans Hypérion et Théia, eut de nombreuses aventures. Elle épousa son cousin Astraeos et en eut les vents Zéphyr, Borée et Notos, les seuls qui échappent au pouvoir de Poséidon, ainsi qu'Éôsphoros, "celui qui apporte l'aube", l'étoile du matin. Parmi les enfants qu'elle eut au cours d'autres aventures, il faut citer Phaéthon : il tenta sans succès de diriger le char du soleil, menaçant de mettre le feu à la terre, et fut plus tard enlevé par Aphrodite qui en tomba amoureuse.

    L'Aurore donna à Tithon Memnon au casque d'airain, roi de l'Éthiopie et le monarque Hémathion. Elle conçut de Céphale un illustre enfant, l'intrépide Phaéton, homme semblable aux dieux. Phaéton, encore paré des tendres fleurs de la brillante jeunesse, ne pensait qu'aux jeux de son âge, lorsque Vénus, amante des plaisirs, l'enleva, l'établit nocturne gardien de ses temples sacrés et lui accorda les honneurs divins. Hésiode, Théogonie


    Séléné, quant à elle, n'eut pas d'enfants immortels, mais une fille, Pandia, de Zeus. Elle fut aussi l'amante du dieu Pan.
    Voilà pour Hypérion et Théia.


    Cryos
    Cryos et Eurybié eurent 3 fils : Astraeos, Pallas et Persès. Eurybié n'était pas une Titanide, mais une fille de Gaïa qu'elle eut de Pontos, le flot-marin, après la castration d'Ouranos.

    Nous venons de citer la descendance d'Astraeos. Pallas, lui, eut de l'océanide Styx, quatre enfants qu'il faut voir plutôt comme des "symboles philosophiques" : Zélos, Niké, Cratos et Bia, qui signifient zèle, victoire, pouvoir et force. Ils ne s'illustrèrent dans aucune légende. Mais leur mère, qui était un fleuve des Enfers, fut la première à se ranger aux côtés de Zeus lorsqu'il combattit contre les Titans. C'est pourquoi ses fils habitent près de Zeus sur l'Olympe et que tous les dieux, lorsqu'ils prètent serment, le font par Styx.

    Persès, quant à lui, eut, de sa cousine Astéria, la déesse Hécate, dont le rôle est resté très important sous le règne de Zeus, bien qu'il soit difficilement définissable. D'abord bienveillante et apportant aux hommes le succès dans leurs entreprises, elle devint la déesse des magiciennes et fut liée aux divinités du monde souterrain.
    Voilà pour Cryos et Eurybié.

    Coeos et Phoebé
    Enfin, parmi les Titans que cite Hésiode, Coeos et Phoebé, qui eurent deux filles :

    - Astéria, que nous venos de citer, mère d'Hécate par Persès, mais qui fut aussi poursuivie par Zeus. Pour lui échapper, elle se changea en caille et, tombant dans la mer, devint l'île d'Ortygie, l'île aux cailles.

    - Létô, qui donna à l'Olympe deux de ses dieux les plus prestigieux. Comme sa soeur, elle fut courtisée par Zeus, mais Létô se laissa séduire, également changée en caille. Après bien des difficultés, dues à la jalousie d'Héra, la femme de Zeus, elle mit au monde Apollon et Artémis.
    Voilà pour Coeos et Phoebé.

    Thémis et Mnémosyne
    Hésiode cite également deux Titanides :

    - Thémis, la seconde compagne de Zeus (la première fut Métis, voir infra et la page Cosmogonie). Elle lui donna les Heures et les Moires (ou Parques, selon la terminologie latine).

    - Mnémosyne, dont le nom signifie mémoire. Elle fut l'une des "grandes" compagnes de Zeus, de celles qu'il eut avant son mariage avec Héra. Elle lui donna les 9 Muses, patronnes des Arts, souvent représentées avec leur maître, Apollon.

    Voilà pour les 12 Titans et Titanides cités par Hésiode.

    http://www.kulturica.com/titans.htm

    ps: à toi de voir, Alexander. Si ce texte est bon, mets-le, s'il te plait, là où il faut. Merci à toi aussi pour tout ce que tu fais.[06c]
     
  2. alexander

    alexander Weld Azrou Membre du personnel

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63

Partager cette page