Les tuyaux de Kénitra étaient radioactifs

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 12 Juin 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Les autorités marocaines ont pu déterminer l'origine de contamination du container refoulé d'Italie

    Où est donc passé le container de ferraille radioactif refoulé la semaine dernière d'Italie?Lire Ici. D'après nos informations, le container suspect a effectivement regagné le port de Casablanca le dimanche 5 juin à 8 h 30 mn.

    Aussitôt arrivé, il a été évacué vers un lieu désert situé aux alentours de la porte n° 4. Ce n'est que lundi 6 juin que l'équipe du centre national de radioactivité de Rabat a commencé la vérification de la présence ou non des sources radioactives dans le chargement. Pour avoir le c½ur net, les experts du centre national de radioactivité ont traité pièce par pièce l'ensemble de la ferraille. Le diagnostic a duré jusqu'à mardi 7 juin à 18 h.

    Les résultats ont confirmé la présence effective de sources radioactives légèrement supérieures à la norme dans plusieurs pipelines présents dans le container.
    Ces mêmes résultats révèlent également que cette radioactivité ne constitue pas un danger pour la santé humaine ou animale.

    L'évacuation des pièces contaminées du port a été confiée, à une société de Aïn Sebaâ qui est chargée aussi d'isoler les sources radioactives à l'origine du déclenchement de l'alarme au port Aspzia en Italie.
    Tous les frais de l'opération de décontamination seront payés par le propriétaire de la ferraille.

    En parallèle, l'équipe du centre national de radioactivité devra se rendre à Kénitra, origine de la ferraille pour tenter de connaître l'origine des pipelines contaminés.
    Les autorités portuaires ne sauraient se trouver dans une telle tourmente, si le système de détectage de sources radioactives installé au port depuis 5 ans est mis en service.

    Ce scanner qui devrait servir à détecter les sources radioactives dans les containers entrant ou sortant du port n'est en réalité qu'un système qui sert à épater la galerie.

    Il est à signaler que le port de Casablanca a mis en ½uvre un ensemble de mesures afin de se confirmer aux exigences du code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires.
    Il s'agit de 2 scanners à rayon X dont 1 mobile et l'autre relocalisable. Ils servent à sécuriser les marchandises conteneurisées qui transitent par le port, 3 scanner pour bagage à main, 5 portiques de détection des métaux et 4 détecteurs de drogue et d'explosifs.


    Pour mémoire, le trafic global du port de Casablanca a connu en 2004 une progression de 7,09 % soit 22. 394. 431 tonnes contre 20.911.864 tonnes, qui est due à l'augmentation de trafic tant à l'import qu'à l'export. Le trafic des containers à, quant à lui, enregistré une hausse de 9 % en boîtes et de 11 % en tonnes.

    L'extension de ce terminal à conteneurs Est a permis la réalisation de performances remarquables au niveau du rendement de trafic conteneurisé qui a atteint une hausse à l'import de 26 boîtes par heure contre 23 boîtes et à l'export 19 boîtes par heure contre 18 par heure.

    Par Abderrahman Ichi
    Le Matin
     

Partager cette page