Les ventes d'articles d'habillement revigorent les exportations marocaines

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 8 Septembre 2006.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    La crise ressentie l'année dernière dans les exportations marocaines de textile/habillement est déjà loin et ce sont bien les ventes de vêtements confectionnés et d'articles de bonneterie qui revigorent aujourd'hui les exportations.

    Ces produits sont cités par l'Office des Changes au premier rang des principaux produits à l'export qui ont davantage poussé les ventes marocaines à l'étranger durant les sept premiers mois de 2006, lesquelles ventes, dans leur globalité, ont enregistré un accroissement de 11,6% (60,27 milliards DHs contre 54 milliards DHs à fin juillet 2005.) Pour les seuls vêtements confectionnés, l'Office indique en effet une augmentation de 13,9%, soit plus de 1,43 milliard DHs de plus que pour la même période de l'année dernière (11,75 milliards DHs contre 10,32 milliards DHs).

    Comparativement à la moyenne des sept premiers mois (janvier à juillet) des cinq dernières années, établie à 10,98 milliards DHs, les ventes de vêtements confectionnés ont progressé de 7,1%.

    Quant aux exportations de bonneterie, elles ont a enregistré, durant la même période, une augmentation de 10,9% ou +427 millions DHs.
    Parmi les autres principaux produits à l'export qui ont connu d'intéressantes augmentations durant la période considérée, l'Office des Changes cite l'acide phosphorique (+28,9%), les engrais (+22,1%) et les composantes électroniques -transistors- (+14%).

    Concernant les importations, les sept premiers de l'année les ont vues augmenter de 12,2% (totalisant 115,73 DH contre 103,141 milliards DHs une année auparavant). Les produits énergétiques sont en tête des principaux produits à l'import qui ont connu les plus importantes augmentations : pétrole brut (+19,3%), gaz de pétrole (+54,9%) gasoils et fuels (+30,6%). L'Office des changes cite aussi les achats d'avions pour plus de 1,5 milliards de plus qu'à fin juillet de l'année dernière, et ceux des voitures de tourisme (+25,2% ou +700 millions DHs).
    0
    Le déficit du commerce extérieur pour la période considérée s'élève ainsi à près de 55,46 milliards DHs, soit 12,9% de plus que celui des sept premiers mois de 2005. Quant au taux de couverture des dépenses des importations par les recettes des exportations, il se stabilise à 52,1%.


    Paru sur Aujourdhui

     

Partager cette page