Levée de l’état d’alerte aux Canaries après le passage de la tempête Delta

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 1 Décembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Aucun risque pour le Maroc
    En réponse aux informations diffusées par un expert espagnol faisant état du risque pour le Maroc de subir à son tour les caprices du cyclone Delta qui a fait des ravages aux Iles canaries, les services centraux de la Météorologie nationale ont tenu à apporter un démenti formel et catégorique affirmant que le Maroc n’était menacé par aucun cyclone et que les prévisions n’annonçaient pas la moindre tempête pour les prochains jours.Un démenti de nature à dissiper toute inquiétude et à rassurer les populations.



    Pendant ce temps, l’état d’alerte, imposé aux Canaries dimanche en prévision de l’arrivée d’une tempête tropicale qui a fait sept morts et semé le chaos dans l’archipel espagnol, a été levé mardi soir, a annoncé le président de la région, Adan Martin.

    “Les conditions météorologiques sont revenues à la normale”, a-t-il précisé.

    Plus de 200.000 habitants des îles Canaries ont été privés d’électricité par la tempête Delta, et le courant ne sera totalement rétabli que vendredi.

    Six émigrants africains qui tentaient de gagner l’Europe sont morts noyés lundi lors du naufrage de leur bateau, à 400 km au sud de l’archipel.

    Un porte-parole de la préfecture des Canaries a indiqué à l’AFP qu’entre dix et douze de leurs compagnons de voyage sont considérés comme perdus en mer.

    “Un vieil homme est mort dans l’île de Fuerteventura”, en tombant du toit qu’il avait voulu réparer, a ajouté le porte-parole.

    Tous les ports et aéroports de l’archipel fonctionnent désormais normalement, a précisé le président de la région. De nombreux vols avaient été annulés au départ et à l’arrivée de l’île de La Palma. Et à Ténériffe, 500 personnes ont passé la nuit à l’aéroport en raison de la violence des vents et des pluies.

    Les vents ont atteint 152 km/h sur l’île de La Palma et 139 km/h sur le sud de l’île de Tenerife, provoquant des problèmes de circulation et d’approvisionnement en électricité ainsi que d’importants dégâts matériels à des bâtiments et plantations bananières de l’archipel atlantique.

    A Las Palmas, le “Doigt de Dieu”, une pierre monumentale qui surplombe la mer et est le symbole de l’île de la Grande Canarie a été renversée par les vents qui ont également provoqué la chute de palmiers. Un palmier arraché a blessé une touriste allemande dans l’île d’El Hierro.

    Des routes ont été coupées par la chute de feux de signalisation et d’arbres déracinés.

    Mardi soir, plusieurs centaines de milliers d’usagers étaient toujours privés de téléphone fixe ou mobile en raison de la chute de bornes-relais. Mais un avion Hercules de l’armée chargé de matériel électronique devait arriver dans la nuit de mardi à mercredi pour aider à rétablir les communications et le courant.

    Dans les zones où l’électricité n’a pas été rétablie, la police et la garde civile étaient sur le qui vive pour éviter les incidents et les pillages.

    Dans les établissements scolaires les cours, suspendus depuis lundi, devraient reprendre mercredi, a précisé le président de la région.

    La tempête Delta constitue “un phénomène climatique absolument anormal. C’est la première fois qu’une tempête avec ces caractéristiques touche les Canaries”, selon le porte-parole de la préfecture.

    En octobre, un phénomène tout aussi inédit s’était produit quand pour la première fois de l’histoire de la météo, la tempête tropicale “Vince” avait touché des côtes européennes, celles de l’Espagne et du Portugal.

    Ces phénomènes sont probablement dus au “changement climatique”, même si les scientifiques ignorent “dans quelle proportion” ils lui sont imputables, a expliqué à l’AFP le météorologue Angel Riva.

    Delta, 25e tempête de la saison dont l’arrivée avait été annoncée par le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami, s’est formée le 23 novembre au sud-ouest de l’archipel portugais des Açores avant d’atteindre les Canaries lundi à la mi-journée puis le nord du Maroc où elle s’est affaiblie.

    L'Opinion
     
  2. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : Levée de l’état d’alerte aux Canaries après le passage de la tempête Delta

    Iwa mzian, koun wslat lel maghrib w matou nnass koun nad l PJD w boul7ya gallik hada 3i9ab men 3nd LLah b7al tsunami dial l'asie du sud l3am lli fat !!!!!
     

Partager cette page