L'histoire de Youssef et de Masoud

Discussion dans 'Barça' créé par simo160, 21 Février 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    2 enfants suédois et marocain se sont rendus ce week-end à Barcelone pour effectuer les tests de détection organisés par la FCB Escola. Youssef et Masoud se déclarent culés de coeur et leur rêve est de jouer en azulgrana
    [​IMG]
    Les tests servent à ouvrir les portes de la FCB Escola à tous les enfants catalans qui souhaitent démontrer leur niveau footballistique, mais les responsables techniques du Barça ont été surpris ce samedi par la présence de deux enfants qui ont parcouru des milliers de kilomètres pour prendre part à ce casting.

    [​IMG]
    Un enfant suédois

    Masoud André Hesabian est un enfant aux origines très diversifiées. Son père est iranien, sa mère bolivienne et bien qu’il vive en Suède, il se déclare supporter du Barça depuis toujours. Son père Mansour le définit ainsi : “Sa chambre entière est décorée par des objets du Barça. Lorsque joue le Barça la Terre s’arrête de tourner pour lui”.

    C’est pour cela que Masoud a insisté jusqu’à convaincre sa famille de voyager jusqu’à Barcelone et de tenter sa chance aux détections de la FCB Escola.

    Le propre Masoud l’assurait ainsi : “Lorsque j’ai su que cette possibilité existait, j’ai discuté avec mes parents pour pouvoir me rendre ici, je ne voulais pas rater cette opportunité, pour moi ce serait un rêve de jouer au Barça”.

    Aussi bien Masoud que toute sa famille sont conscients de la difficulté de convaincre les exigeants techniciens azulgranas.

    [​IMG]



    Le rêve d’un enfant marocain
    [​IMG]

    Les mêmes inquiétudes tournent autour de Youssef Mounakeb.
    Youssef vit à Tanger (Maroc) et les projets solidaires du FC Barcelone dans sa ville natale l’ont amené dans cette aventure. Son père, Abdil-Jalil Mounakeb, justifie le voyage ainsi : “C’était le moment qu’il tente sa chance, mon fils a des qualités et dans le monde actuel il n’y a plus de frontières, j’ai vu le président Laporta à Tanger et voyant que mon fils est un fanatique du Barça, j’ai pensé que nous pourrions nous rendre à Barcelone”.

    Youssef, qui n’a seulement que 11 ans, a déclaré : “J’adore le Barça, j’aimerais être comme Messi, je suis heureux d’avoir eu l’occasion de passer les tests ”.


    fcbarcelonaclan.com
     

Partager cette page