L'horloge du rêve...

Discussion dans 'toutes les poésies...' créé par sofia_harvard, 16 Décembre 2005.

  1. sofia_harvard

    sofia_harvard Citoyen

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    38
    L'horloge tourne, doucement, sans un bruit,
    L'aiguille danse alors avec les chiffres ronds,
    Et en silence entâme cette douce chanson,
    Qui dans nos songes invite à pénétrer la nuit.

    Le soir s'allonge, fort du silence,
    Comme si une heure était mille ans,
    Tableau de marbre peint de sang,
    Seulement ponctué par ton absence.

    La lune joue de son rayonnement,
    Reflet ponctué de doux rayons d'argent,
    Frôlant l'encolure échevelée d'un rêve,
    Dans cette pénombre, enfin, la trêve.

    Les pétales de sa vie m'envahissent,
    Fleurissant ces bleus jours rouillés,
    A courber finement ce ciel pâle de lys,
    Pour te l'offrir en éclats diamantés.

    Puis le soleil se lève drapé dans ce beau jour,
    S'en est fini du vide qui me pesait si lourd,
    Une image voilée, désir d'un seul instant,
    Où nos corps réunis formaient le Temps.



     

Partager cette page