Liga-11e journée : Le Real prépare le terrain

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 24 Novembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    A une semaine du Clasico, le Real Madrid s'est emparé de la tête du classement grâce à sa victoire sur Santander (1-0) samedi, lors de la de Liga. Tenu en échec à Bilbao (1-1), Barcelone est désormais deuxième à un point de son ennemi juré, qu'il recevra la semaine prochaine.

    LIGA - 11e JOURNEE

    REAL MADRID - SANTANDER: 1-0
    But: Higuain (22e)

    Piteusement éliminé par Alcorcon en Coupe d'Espagne la semaine dernière, le Real Madrid s'est moyennement rassuré face à Santander (1-0). Malgré les absences de Cristiano Ronaldo et de Lassana Diarra, les hommes de Manuel Pellegrini ont fait le métier, bien aidé par une timide équipe de Santander, englué dans le bas de tableau. Avant le clasico au Camp Nou dimanche prochain, Madrid doit maintenant enchainer par un succès face à Zurich en Ligue des Champions mercredi pour rencontrer Barcelone dans les meilleures dispositions. Mais le collectif laisse encore à désirer.

    Auteurs d'un début de match accompli, à l'image de la disponibilité et la fraicheur de Karim Benzema, présent dans tous les coups de son équipe, les Madrilènes ouvrent logiquement le score par Higuain, après une passe de la tête de Kaka (1-0, 22e). En face, Santander ne peut que constater les dégâts. Dès que le jeu s'accélère, la défense est aux abois. Mais les coéquipiers de Medhi Lacen ne sont que trop rarement dangereux devant le but de Casillas. Ce qui permet au Real Madrid de l'emporter logiquement, sauvant ainsi la tête de Manuel Pellegrini pendant encore quelques jours.


    ATHLETIC BILBAO - FC BARCELONE : 1-1
    Buts: Toquero (63e) pour Bilbao - Daniel Alves (54e) pour Barcelone

    C'est un Barça sans génie qui a cédé sa place au rival madrilène après la 12e journée de la Liga. Sans génie et sans Henry... ou presque. Le Français est entré en jeu à cinq minutes de la fin, sans pouvoir en changer la destinée. On guettait la réaction du public à l'encontre du Tricolore mais celle-ci s'est avérée plutôt clémente. Henry fut sifflé, mais à peine plus que ses coéquipiers. Il faut dire que San Mamès n'en avait que pour ses protégés, en passe de faire tomber le géant catalan.



    Après une première période plutôt fade, les Blaugrana, privés d'Ibrahimovic, de Touré et d'Abidal, victime de la grippe A, ont finalement trouvé le chemin des filets grâce à Dani Alves. Servi par une passe lumineuse de Xavi, le latéral brésilien ouvre le score d'une frappe... tout en finesse (1-0, 54e). Mais ce but a le don de réveiller les Basques qui se ruent sur les cages de Valdes et qui, logiquement, égalisent suite à une énorme mésentente dans la défense centrale catalane qui laisse Toquero enrouler tranquillement sa frappe (1-1, 63e). Ce score n'évolue plus et c'est un Barça contraint de léguer son trône qui s'apprête à affronter coup sur coup l'Inter Milan en Champions League et le Real Madrid dimanche prochain pour le choc tant attendu de la Liga. Gagner aurait été une meilleure façon de préparer ces rencontres.


    TENERIFE - FC SEVILLE : 1-2
    Buts: Nino (75e) pour Tenerife - Perotti (32e), Renato (48e) pour Séville

    Le FC Séville, vainqueur à Tenerife (2-1) de son troisième match de Championnat d'Espagne consécutif, a conforté sa troisième place au classement derrière le Real Madrid et le FC Barcelone. Séville, seule équipe espagnole déjà qualifiée pour les 8e de finale de la Ligue des champions, a vite mené 2-0 aux Canaries (buts de Perotti 32e et de Renato 48e) et n'a pas paniqué après la réduction du score de Nino (75e, 2-1).

    DEPORTIVO LA COROGNE - ATLETICO MADRID : 2-1
    Buts: Colotto (20e), Guardado (90e s.p.) pour La Corogne - Agüero (3e) pour l'Atletico

    Malgré l'ouverture du score de l'Argentin Sergio "Kun" Agüero en début de match (3e), l'Atletico Madrid s'est incliné à La Corogne face au Deportivo (2-1) sur un penalty longtemps contesté et réussi par Guardado pour le "Depor" (90+6e). L'Atletico ne décolle toujours pas et reste dans les bas-fonds du classement (18e et relégable).


    Eurosport
     

Partager cette page