Lille, un coeur en Nord

Discussion dans 'France' créé par simo160, 21 Septembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]


    Réduit à dix dans le derby du Nord, Lille a finalement arraché le match nul dans le temps additionnel grâce à un but de Rami (1-1). Les hommes de Rudy Garcia n'avancent pas au classement mais se rassurent mentalement. Du côté du RCL, la déception est grande après avoir laissé échapper des points.

    LENS - LILLE: 1-1
    Buts: Boukari (57e) pour Lens et Rami (95e) pour Lille

    La maladie n'atteint pas Adil Rami. Grippé avant et pendant la rencontre, le défenseur lillois n'a pas semblé affecté par le virus. Pis, cela lui a donné un supplément de force salvateur au moment de son coup de tête rageur à deux minutes du coup de sifflet final. Buteur héroïque, alors que sa formation était réduite à dix après l'expulsion de Cabaye, quarante-trois secondes après son entrée en jeu, le Bastiais d'adoption a enlevé une belle épine du pied à son entraîneur et crucifié le voisin nordiste, certain d'obtenir un succès dans le derby du Nord.

    "Un groupe est peut-être né ce soir", soufflait Rudy Garcia au coup de sifflet final. Après un tel scénario, le technicien nordiste voit dans ce match nul inespéré de nombreux motifs de satisfaction. Même s'ils font du surplace au classement, les Lillois ont démontré de belles ressources mentales dans un contexte hostile. Mais le chantier reste immense. Toujours aussi peu dangereux dans la surface adverse, manquant de poids, les attaquants du LOSC ont encore beaucoup de travail. Le reste du collectif tient la route. Mais l'attaque reste à l'état d'embryon.

    Martel n'épargne pas ses joueurs

    Le retour des Lillois en fin de match est également dû au manque d'assurance de leur adversaire. Maître de son sujet, la formation de Jean-Guy Wallemme pensait avoir fait le plus dur en marquant grâce à Boukari (1-0, 57e), au cours d'un deuxième acte plutôt solide et très bien négocié. A trop vouloir reculer... La sanction finit par tomber. Avec Rami dans le costume du bourreau, bien aidé par l'erreur d'appréciation de Runje sur le coup (1-1, 95e).

    Un résultat qui ne plait pas à Gervais Martel. "On n'a pas été intelligent ce soir, confie-t-il. C''est la faute d'une équipe de Ligue 1 qui remonte de Ligue 2 ". Des propos en signe d'aveu face à trop de fébrilité de la part de ses protégés alors que la victoire semblait leur tendre les bras. Lens est toujours en phase d'apprentissage malgré ses nombreuses années dans l'élite. Un résultat décevant qui ne doit pas voiler la face d'un début de saison solide des Sang et Or. Ce dont ne peut pas se targuer le voisin lillois.

    LA DECLA : Rudi Garcia (entraîneur de Lille)


    "On aurait mérité de mener en première période. Le gros point positif, c'est d'avoir résisté à l'adversité. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas allés dans notre sens. Mais, en revenant comme ça dans le match, on a montré qu'on avait une âme. En première période, on était bien en jambes. C'était plus dur ensuite. Il a fallu un gros mental et beaucoup d'attaquants pour égaliser. C'est un match à l'extérieur, c'est un bon point à prendre surtout quand c'est le derby. M. Bré fait partie des meilleurs arbitres français. Mais ce soir, il a eu des décisions litigieuses qui ne sont pas allées dans notre sens."


    Eurosport
     

Partager cette page