L'Inter a eu tout bon

Discussion dans 'Italie' créé par judascom, 26 Avril 2010.

  1. judascom

    judascom Bannis

    J'aime reçus:
    8
    Points:
    0
    [​IMG]

    Les Intéristes ont décidément le vent en poupe. Après avoir pris un bel avantage en Ligue des Champions, les Nerazzurri ont repris la tête de la Serie A. La Juve, de son côté, rêve à nouveau d'Europe.

    Ce qu'il faut retenir :
    Ce week-end devait définitivement montrer ce que la Roma avait vraiment dans le ventre. Si elle était capable de tenir jusqu'au bout pour empocher le Scudetto. Face à la pression de l'Inter, qui ne s'est pas loupée face à l'Atalanta avec trois buts de Chivu, Mariga et l'inévitable Samuel Eto'o (3-1), la Roma n'a pas tenu le choc. Il faut dire que la réception de la Sampdoria, actuel 4e de Serie A, avait tout du match piège pour une équipe sous pression. Les Génois, grâce à deux buts de Pazzini en seconde période, sont allés chercher une victoire capitale à l'Olimpico (1-2). D'autant plus rageant que Francesco Totti avait ouvert le score dès le quart d'heure de jeu pour les Giallorossi. L'Inter reprend donc le pouvoir au classement avec deux longueurs d'avance sur la Roma. Derrière, le Milan AC cale à la troisième place, battu par un solide Palerme (1-3). La Juventus, de son côté, s'impose face à Bari (3-0).

    Le top :
    Et que cette victoire est importante pour les hommes d'Alberto Zaccheroni qui espèrent tout de même terminer européens une saison en tout point ratée. Au soir de la 35e journée, c'est encore le cas. Pour la Ligue des Champions, le duo Sampdoria-Palerme semble inaccessible. Reste donc un ticket à décrocher pour la Ligue Europa. Face à Bari, le promu sans pression puisque déjà assuré de son maintien, la Juve, une fois n'est pas coutume, a su assurer le spectacle pour oublier ses tracas. Les Bianconeri peuvent dire un grand merci à Iaquinta, auteur d'un doublé, Del Piero y allant de son penalty.

    Le flop :
    De son côté, Milan n'a plus grand chose à espérer ni à craindre, et cela s'est vu sur la pelouse de Palerme. Alors que la 3e place semble plus que jamais promise aux Rossoneri, les Siciliens avaient, eux, le couteau entre les dents pour rester dans la course à la C1. Une différence de motivation flagrante qui s'est traduite au tableau d'affichage. Le pauvre Seedorf a été le seul à esquisser une réaction en début de deuxième période. Oui, mais Hernandez et Bovo avaient déjà fait le boulot, Miccoli achevant le travail (3-1). La fin de saison s'annonce longue pour Milan.

    C'est dit !
    C'est désormais connu, les supporters de l'Inter détestent Mario Balotelli. Et son jet de maillot face au Barça, mardi dernier, ne va pas calmer les ardeurs des tifosi... Pourtant, le jeune attaquant a tenu à faire son mea culpa : «Je demande pardon pour mon geste de mardi soir. Quand je suis entré sur le terrain, et que j'ai entendu les sifflets et les cris de l'entraîneur, j'ai perdu la tête. Je ne comprenais plus rien et puis, à la fin, j'ai jeté mon maillot, seulement pour laisser éclater ma colère.»


    Les news des Francese :
    Une fois n'est pas coutume, c'est Jonathan Biabiany qui a l'honneur d'ouvrir ce tour d'horizon des Français d'Italie. L'attaquant de Parme a en effet fait trembler les filets de Bologne. Manque de chance, le promu s'est tout de même incliné (2-1). Du côté de Rome, c'est du banc que Philippe Mexès a assisté à la défaite de sa Roma. Jérémy Menez, pour sa part, a disputé les 90 minutes de la rencontre. Dans le match des Frey opposant Sébastien et Nicolas, c'est le défenseur du Chievo qui est reparti en vainqueur (2-0). Les deux hommes ont joué l'intégralité de la rencontre. En l'absence de David Trezeguet, c'est Jonathan Zebina qui a porté le drapeau bleu-blanc-rouge avec la Juve, étant à nouveau aligné d'entrée sur son côté droit. A noter que Mathieu Flamini était lui absent lors de la défaite milanaise contre Palerme.

    Source : Le Figaro
     

Partager cette page