Linux : Mageia 2 gagne en maturité, l'équipe du fork a été contactée par Mandriva SA

Discussion dans 'High tec' créé par RedEye, 31 Mai 2012.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Linux : Mageia 2 gagne en maturité, l'équipe du fork a été contactée par Mandriva SA dans le cadre du retour de Mandriva à la communauté


    Mageia, le fork de Mandriva lancé l’année dernière suite aux difficultés rencontrées par la société Mandriva SA, vient de passer en version 2.
    Au menu de cette mouture, un répertoire d’applications augmenté qui propose à présent Chromium 18 et Firefox ESR 10 (version maintenue sur le long terme de Firefox), LibreOffice 3.5 pour la bureautique, QuteCom et Ekiga pour la voix sur IP, VLC 2.0.1 et Amarok 2.5 pour le multimédia, ainsi que GIMP 2.8 et deux gestionnaires de photos (Digikam et Showfoto 2.6).

    Mageia-2011.png

    On y trouve également les bureaux et les environnements KDE 4.8.2, LXDE, GNOME 3.4.1, XFCE 4.8.3. Sans oublier razorqt 0.4.1 (la dernière version du bureau léger fondé sur Qt) et Sugar (l’environnement écrit en Python sous l’égide l’association « One Laptop per Child »).

    Côté développement, quatre IDE sont préinstallés : Netbeans, Eclipse, Kdevelop et Anjuta (IDE sous Gnome pour C, C++, Python, Java, etc.). On notera également l’abandon de MySQL au profit de son fork MariaDB.
    Le design général de la distribution a lui été retravaillé en profondeur. « L’apparence des applications a été unifiée, conférant à la distribution une apparence plus homogène quel que soit le bureau utilisé », explique sa communauté.

    [​IMG]

    On a par ailleurs appris la semaine dernière le transfert de la responsabilité de la distribution Mandriva à une entité indépendante. « Cela signifie qu’à l’avenir, le futur de la distribution ne sera plus décidé par la société Mandriva SA, mais que nous souhaitons que la distribution puisse évoluer au coeur de et sous la bienveillante responsabilité de la communauté », explique Mandriva SA. Un retour à la communauté qu’il faudra suivre de près pour s’assurer que les deux projets ne feront pas doublon.

    Le bureau de Mageia avait d’ailleurs été contacté en privé avant cette annonce par M. Croset, PDG de Mandriva, pour discuter de l’opportunité de compter des représentants de Mageia dans le futur groupe de travail.
    La proposition a au final été déclinée pour différentes raisons, notamment une divergence sur le mode de gouvernance et la volonté de ne pas « disperser nos (encore faibles) moyens sur une nouvelle entité à définir et construire ».

    Les membres du bureau de Mageia ne sont cependant pas fermés à une future collaboration. Au contraire. « Tout ce que nous faisons est du logiciel libre ; cela permet, de toutes façons, de collaborer sur le plan technique sans formalisme supplémentaire », rappellent-ils.

    Preuve de cette bonne entente, Mandriva a annoncé en début de semaine qu’elle utiliserait Mageia comme base technique à sa déclinaison serveur. Là aussi, une approche en privé avait été faite par Mandriva avant cette décision.

    Mageia 2 est disponible sur cette page.



    Sources: Developpez.com - Notes de version de Maegia 2 - Mandriva SA - Annonce de collaboration


     

Partager cette page