L'islam de France <revue d'infos>

Discussion dans 'Scooooop' créé par A_mir, 20 Octobre 2005.

  1. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Trawih - indigach -3ana9a

    تراويح باريس.. تحت مصابيح الشوارع 

    باريس - هادي يحمد - إسلام أون لاين.نت/ 21-10-2004
     
    يؤدون صلاة التراويح في أحد شوارع باريس

    منذ بداية شهر رمضان المبارك، تشهد مساجد العاصمة الفرنسية باريس كل مساء إقبالاً منقطع النظير على صلاة التراويح، الأمر الذي دفع بمسئولي المساجد إلى افتراش الطرقات والأرصفة بالسجاجيد بعد أن غصت المساجد بالمصلين.​
    (...)
    فرنسيون مندهشون

    وبالنظر إلى وجود المسجد على قارعة الشارع الرئيسي فإن الكثير من الفرنسيين يقفون من حين إلى آخر "في اندهاش" يتابعون حركة المصلين ركوعًا وسجودًا وابتهالاً بين الصلوات، في الوقت الذي تعبر فيه سيارة شرطة في حراسة دورية كل ربع ساعة تقريبًا من أمام المسجد.​

    وتتعانق أفواج المصلين

    وعلى خواتم سورة المائدة، أنهى المصلون في جامع "الفتح" العشر ركعات من صلاة التراويح التي يقيمونها كل ليلة، وهو الوقت نفسه تقريبًا الذي ينهي فيه جامع "خالد بن الوليد" المحاذي صلاة التراويح أيضًا، وبالنظر إلى تقاطع طريقي المسجدين فإن مشهد أفواج المصلين الخارجة تتعانق في أسفل الشارع في حشد جماهيري ليلي لا سابق له في تقاليد أماكن العبادة في فرنسا، سواء أكانت مسيحية أو يهودية

    l'article sur islamonline.net
     
  2. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    Les imams de France refusent l'idée d'un écran géant dans la mosquée pour traduire le coran pendant la prière de tarawih

    أئمة فرنسا يرفضون الترجمة الفورية للتراويح

    باريس– هادي يحمد– إسلام أون لاين.نت/ 20-10-2005


    قراءة ترجمة القرآن وأثره في صحة الصلاة

    رفض أئمة فرنسيون مقترحا بتوفير شاشات في المساجد تقدم ترجمة فورية مكتوبة للآيات التي يتلوها الإمام بالعربية في صلاة التراويح، لكي يتسنى للشباب المسلم في فرنسا والذي لا يحسن اللغة العربية قراءتها وفهم معاني هذه الآيات أثناء تلاوتها.

    ورأوا في تصريحات خاصة لـ"إسلام أون لاين. نت" اليوم الخميس 20-10-2005 أن هذا المقترح "غير عملي"، وأن صلاة التراويح "تعبدية" ولا يجوز متابعة القرآن الذي يتلى خلالها بغير اللغة العربية، واعتبروا في المقابل أن تقديم شرح للمصلين قبل صلاة التراويح وبعدها لمعاني الآيات يمثل الحل الأنسب لمشكلة عائق اللغة.​

    l'article
     
  3. mobila

    mobila Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    WALLAH YA KHOUYA MIN QRIT HAD CHI JANI LABKA HNA 3ANDNA MA KANCH HATTA LADAN CHAN3A LMASSALMIN KAYNIN MAIS SHI RAMDAN MA BAYAN WALAHILA L'emotion ghalbatni ma cha2a allah [06c]
     
  4. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    tbarkellah walah !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ça fait tres plaisir!!!!!!!!!!!!!!!!!
     
  5. lyriss

    lyriss Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    est ce que c'est du nouveau en france de voir que les mosques sont pleine?

    parceke si c'est du nouveau alors je ne pourrai qu'etre heureux et je dis lhamdolah.

    s'il vous plait confirmez moi est ce que pour les gens qui habitent la france.est ce que vous ressentez une augmentation des musulman?
     
  6. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    l'augmentation lhamdolillah est toujours là, et même dans la petite ville où je suis ça m'arrive d'entendre parler de gens qui se convertissent ou qui font des démarches pour apprendre des choses sur l'islam en vue de devenir musulmans.
    Mais en même temps, et malheureusement, des fois ce n'est que l'effet ramadan, comme l'effet jomo3a au Maroc pendant l'année. c'est à dire que l'isti9ama c'est autre chose que de remplir les mosquées occasionnellement..
     
  7. lyriss

    lyriss Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    je suis d'accord avec toi amir..mais qd meme c'est une chose qui fais plaisir..

    moi j'avais entendu dire qu'il y a une monté de gens qui veulent se convertir a l'islam en europe..sans parler bien sur des musulman qui ont commencer a pratiquer comme il faut.

    bon je crois mnt que plus de gens commence a connaitre l'islam et le commencent a chercher a le comprendre.

    moije pense que c'est le debut,et ledebut est toujour un peu difficil..mais lhamdolah alors walah ca fais plaisir d'entendre ca.
     
  8. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    oui ça fait plaisir.

    et prochainement inshaa Allah, on va lancer une émission sur wladbladi, avec ce thème ;)
     
  9. lyriss

    lyriss Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    allah y3awenkoum [41h] [41h]
     
  10. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    Allah y3awenna, "nna" michi "koum", lgharad inshaa Allah, howa nsahmo kollna ;) ila 3endek chi fikra ma tebkhelch 3lina a khouya
     
  11. lyriss

    lyriss Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    3la rassi ou 3yaniya a khouya.

    walah ma3raft mangoulik amir..c pas que je veux vous laissez seul..non mais hassit bi2ana ma3andi manzid 3la ce ke vous allez faire..

    walakin khouya ana m3akoum..et ensemble nchalah on pourrai faire qque chose.

    ana rahn lkhidma fi 2y haja ila htajtouni.

    encore merci
     
  12. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    lyriss chefte mnin kadir la3kal katji zine!!!
    pour le sujet , personnellement , ici en france j'ai remarqué qu'il y a une tres grande popularité pour l'islam !!! ça m'arrive svt en orenant le tram de voir un européen qui lit le coran traduit , ou des amis qui posent bcp de questions à propos de lislam, donc bien sure on essaye de illustrer la vraie image de l'islam mais pas celle que les musulmans donnent, car malheureusement y a bcp de contradictions ici et méme dans les pays musulmans!!!!!!!!!!!
     
  13. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    كتب رمضانية تغزو المراكز التجارية بفرنسا

    باريس- هادي يحمد- إسلام أون لاين.نت/ 8-10-2005

    جناح للكتب الإسلامية في مركز تجاري فرنسي

    بجوار أرفف المراكز التجارية الكبرى في باريس المخصصة لمختلف أنواع البضائع، خصصت أجنحة كاملة للكتب الدينية والإسلامية والرمضانية منذ بداية شهر رمضان، حيث تنشط حركة بيع تلك الكتب، بحسب ما أكده مسئول أحد دور النشر الكبرى.

    وأوضح منصور منصور مدير دار البراق للنشر -أبرز دور النشر الفرنسية المختصة في الثقافة الإسلامية- لشبكة إسلام أون لاين.نت السبت 8-10-2005 أن "شهر رمضان يمثل فرصة هامة للغاية لشراء الكتب الإسلامية والدينية لنحو 6 ملايين مسلم يعيشون في فرنسا".

    وأضاف: "لاحظنا طيلة الأعوام الماضية ارتفاع أرقام مبيعات الكتب الدينية والعربية وخاصة المتعلقة بالروحانيات والرقائق في شهر الصوم، وذلك أخرجنا عن خط التوزيع التقليدي للكتاب وجعلنا نقيم عرضا خاصا للكتب الإسلامية في قلب المراكز التجارية الفرنسية الكبرى".

    وأقامت دار البراق الجمعة 7-10-2005 معرضها للكتاب تحت شعار "البراق تحيي رمضانها" في أكثر من 150 مركزا تجاريا كبيرا في كل أنحاء فرنسا وأبرزها " كارفور" و"اشون" و"كازينو و"اتاك" و"لكلارك"، حيث تم إعداد جناح خاص لكتب الدار في كل مركز تجاري.

    وأرجع المسئول في الدار اختيار هذه المراكز التجارية لعرض الكتب الإسلامية بها إلى أن الفرنسيين من أصول مهاجرة وتحديدا من المسلمين معتادون على ارتياد تلك المراكز.​

    la suite
     
  14. milagro

    milagro Visiteur

    J'aime reçus:
    61
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    tabarka allah dommage ça dure que le ramadan !! :(

    merciiiiiiii PRINCE .
     
  15. lyriss

    lyriss Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    lah yahdik a lamya..dima hatta 3lya..ana walah ila rani b3akli...

    walah ca fait vraiment plaisir d'entendre ca..vous savez meme ici on ressent aussi que surtout les jeunes on tendance a revenir vers le droit chemin.

    c'est plus comme avant..histoire de passer sa jeunesse puis redevenir un bon musulman apres..

    moi qd j'etai petit pour les jeunes le fait de fumer,boire de l'alcool,ou sortir avec des fille( machi le verbe sortir ;-) )

    c'etai des exploits..mnt je ne ressens plus ca..meme si qqun fait chihaja khayba alors c'est plus comme avant il vien se vanter devant tout le monde..fumer et boire c'est vraiment hchouma mnt.

    pour repondre a milagro: moi je ne crois pas que c seulement au mois de ramadan..et regardez aussi les jeunes en europe tbarklah 3lihoum..walah parfois j'ai rien a dire.

    lah yzid fi hadihi loumma.
     
  16. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    amine ya si lyriss!!!!
    aji alah nta daba chhal andak mén 3am à lhaj!!!!
     
  17. lyriss

    lyriss Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    mn foumek lbab sma nchalah..

    ya rabbi ya rabbi stajeb dou3a dyalha ou rzakni nemchi lhajj..

    iwa daba goulilya chal ta3tini? [37h] [37h]
     
  18. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    daba ala soura al ijmalia li rak atina na3tik 26 +ou- un an
     
  19. lyriss

    lyriss Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    [35h] [35h] [35h]
     
  20. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : L'islam de France <revue d'infos>

    @lyriss: 3tiha akhir tamane wla goul liha temchi tchouf ton profil pour le savoir
    @lamyae201: Allah yehdik [22h]

    yallah nrej3ou lilmawdou3 ;)
    _________________________________________________

    Par Akram Belkaïd
    mercredi 12 octobre 2005

    Il est quinze heures. La file, compacte, ne cesse de s’allonger. Dix, quinze, bientôt trente personnes patientent en attendant de pouvoir pénétrer dans une minuscule boutique (elle ne peut contenir que cinq ou six clients) de la rue de la Convention. Si l’endroit attire autant de chalands, c’est parce qu’il s’agit d’une pâtisserie bien particulière. Pendant toute l’année, et surtout le ramadan, on y trouve des gâteaux aux amandes sous toutes leurs formes : baklawas, cigares, ghribiyettes, m’chouek, dziriyettes, tcharek, m’rabez, ktayefs, samsa, cornets et autres qnidlattes sans oublier les makrouds à la semoule et aux dattes ainsi que les incontournables cornes de gazelle qui, dans l’imaginaire hexagonal, font qu’une pâtisserie maghrébine est authentique ou non.

    C’est un magasin qui fleure bon l’Algérie d’hier, pas celle de la colonisation mais de la période d’avant la fitna. Celle des années d’insouciance aveugle et de ramadans marqués par les plans d’importations massives qui devaient, nous disait le quotidien unique de l’époque, « assurer au citoyen tout l’approvisionnement nécessaire durant le mois saint ». Dans cette boutique, je trouve aussi des pizzas « algéroises » carrées au goût de celles qui constituaient l’essentiel - avec une orange ou une mandarine - de mes repas de midi lors des années passées au lycée El-Mokrani de Ben Aknoun. « Tu me payes une pizza ? », nous demandaient les filles et nous nous empressions de fouiller nos poches pour leur faire plaisir, à commencer par cette blonde aux yeux bleus que nous avions fini par appeler « Aïcha, un dinar cinquante », en raison de son insistance quotidienne à nous alléger de nos sous en échange d’un sourire mutin. Un dinar cinquante la pizza, ce n’était pas très cher payé pour faire le joli-coeur.

    Dans cette pâtisserie de la rue de la Convention, il y a tout ce que l’on peut trouver, ou difficilement trouver, en Algérie. Le goût en plus et, disons-le, l’arnaque en moins. La coca est fourrée avec de vraies tomates et non pas des pelures de piments. Les mhadjebs ont une épaisseur respectable de même que la ftira et le matlou’. On y trouve aussi du baghrir, du bradj et, argument commercial imparable en ce qui me concerne, du croquet. Ah... le croquet ! Les anciens du Quotidien d’Algérie et du Jeudi d’Algérie se souviendront sûrement de ces moments de répit, où nous suspendions la marche du monde pour nous retrouver autour d’un guéridon poisseux et commander « un crème bien blanc, un croquet et une limonade ». C’était quelques heures avant le bouclage, et, déjà, la nuit était tombée sur le pays.

    La file avance lentement. Les serveuses et le serveur prennent leur temps. Qui peut leur en vouloir ? Des heures et des heures à être cernés par cette symphonie de sucre, de miel et de fleur d’oranger sans rien pouvoir manger ni boire. Dans la « chaîne », pour reprendre un terme bien de chez nous, les mines sont « ramadanesques » et les visages blafards. Pas de disputes ni de bagarres (« les Français nous regardent ! ») mais quelques gestes d’humeurs et des soupirs. On est en France mais j’ai pourtant l’impression d’être revenu du côté de la rue Didouche Mourad à Alger.

    D’ailleurs, en ouvrant bien les yeux, on reconnaît dans la queue un ancien ministre, installé comme tant d’autres en France, venu chercher sa part de zlabia estampillée « Boufarik » ou ses dix parts de kalb-ellouz vraiment fourré à l’amande, sans aucune trace de cacahuètes, de noix ou, pire encore, de noix de coco. Des amis séparés par le rythme infernal de la vie parisienne se retrouvent et se promettent de s’inviter. On y croise des vedettes de la communauté, des bourgeois tout heureux d’avoir trouvé un tel endroit loin de Barbès ou de Belleville. « C’est dommage qu’ils ne fassent pas de la karentita », dit un costume-cravate aux lèvres gercées. « Il y en a du côté de Pernety. Quand elle sort du four, c’est un délice », lui répond sa voisine en salivant.

    Seize heures. L’estomac tiraille, la vue se brouille. « Mais qu’est-ce qui se passe ici ? », se demandent à voix haute les passants qui n’ont pas lu Le Parisien, l’un des rares journaux de France à toujours annoncer le ramadan à sa une avec des micro-trottoirs du type : « Arrivez-vous à travailler en jeûnant ? ». Leur inquiétude amuse ou irrite. « Voilà ! Dès qu’ils voient trop d’Arabes, ils paniquent », s’emporte un gros adolescent en survêtement. Je ne lui réponds pas car je pense à toutes les chaînes que j’ai fait dans ma vie, à Alger, Koléa ou Bordj-el-Bahri et je me dis que la vie joue parfois de drôles de tours.

    Il m’arrive de conseiller cette pâtisserie à des amis français qui adorent ce genre d’endroits « plein de ces petites choses effroyablement bonnes qui font grossir ». Je leur explique que je suis bien content de la trouver mais que j’espère aussi qu’un jour un pâtissier algérien viendra faire des gâteaux... français en France. Ils sont étonnés, et se vexent un peu, lorsque je leur explique que c’est en Algérie que se fait encore la meilleure pâtisserie française sans oublier la viennoiserie. Un exemple : le mille-feuille parisien. Aucune commune mesure avec son cousin algérien - je dis bien algérien car au Maroc comme en Tunisie, la pâtisserie française est un cauchemar de graisse, de faux sucre et de goût râpeux.

    Et puis, il y a les gâteaux disparus, ceux que l’on ne trouve plus en France et qui font la joie des expatriés qui ont repris le chemin de l’Algérie. C’est le cas du roulé au citron. Quasiment introuvable depuis que les magasins Marks et Spencer ont quitté le continent. Mais c’est encore pire pour le gâteau russe. Vous marcherez des kilomètres et des kilomètres dans Paris, vous arrêtant à toutes les boulangeries, vous n’aurez qu’une chance sur cent de tomber sur une vendeuse sachant ce qu’est un russe. Quant à en trouver... Ah, ce gâteau russe, à la crème de beurre légèrement vanillée et parsemée de copeaux d’amandes, qui faisait la célébrité de cette boulangerie algéroise au patronyme helvétique. Un régal ! Enfin... Trêve de gourmandise nostalgérique : Saha Ramdanekoum et doucement sur le sucre !

    Le Quotidien d’Oran, jeudi 06 octobre 2005
     

Partager cette page