Livre sur la plage

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 29 Août 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Passe-temps pour les uns, satisfaction d’une passion pour les autres. Dans les deux cas, l’objectif que s’est fixé le promoteur du programme “Livre sur la plage”, en l’occurrence le Secrétariat d’Etat à la Jeunesse, est atteint. Promouvoir la lecture et surtout contribuer à la visibilité du livre, avec les quelque 20 bibliothèques installées cet été sur les plages de Saïdia à Dakhla, en passant par Tanger, Asilah, Essaouira, Agadir…, les premières estimations sur cette opération sont disponibles.

    Entamée le 15 juillet et ne devant être bouclée que le mercredi prochain, cette dernière a bénéficié à quelque 26.741 estivants. Les principales catégories qui ont été ciblées par cette opération sont les jeunes et les enfants. Mais les moins jeunes aussi ont profité de l’occasion. Les 25.000 ouvrages qui ont été répartis entre les différentes bibliothèques comprenaient beaucoup de romans, en arabe ou en français.
    “Cela nous permettait de renouer avec des romans que l’on n’a pas pu relire depuis longtemps”, estimait cet estivant à Essaouira. Il ajoute qu’en plus de la relecture des romans de Najib Mahfoud et Jorgey Zaidane, il a pu aussi découvrir des auteurs qu’il n’avait jamais lus auparavant.
    Un plaisir de la relecture ou de la découverte qui souvent a été partagé, en famille, puisque souvent les parents étaient entraînés par leurs enfants, vers les bibliothèques installées sur la plage, pour emprunter les livres ou carrément faire un break sous les parasols qui entourent les installations du Secrétariat d’Etat à la Jeunesse pour des séances de lecture de quelques heures.
    Les livres pour enfants ont particulièrement attiré les visiteurs. Et ont fidélisé une partie d’entre eux, à l’image de cette dame à la plage d’El Jadida, qui a consacré durant les deux semaines de son congé quelques heures par jour à la fréquentation de la bibliothèque.
    Selon les premières estimations, la fréquentation masculine a été un peu plus importante. Ainsi quelque 8600 hommes et garçons et près de 6300 femmes et jeunes filles ont fait appel au service de ces bibliothèques.
    Un chiffre appelé à augmenter quand les services du Secrétariat d’Etat à la Jeunesse auront recueilli les statistiques de l’ensemble des plages qui ont participé à cette opération.
    Ces mêmes services indiquent que cette opération sera renouvelée l’année prochaine. Et elle sera élargie à d’autres plages avec l’augmentation du nombre de livres mis à disposition.

    Par Karim Mariami

    Source: LIBERATION

     

Partager cette page