L'OCP en opération de charme auprès de ses partenaires

Discussion dans 'Scooooop' créé par Med Omar, 15 Décembre 2010.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    L'OCP en opération de charme auprès de ses partenaires


    [​IMG]
    Le projet représente, sans aucun doute, un point d'inflexion historique dans l'histoire de l'Office chérifien des phosphates (OCP). Ce fleuron de l'économie nationale veut être leader mondial dans la production et l'exportation d'engrais chimiques. Connaissant les enjeux mondiaux d'une valorisation optimale des terres agricoles, le souci de plus en plus grandissant de sécurité alimentaire face à une démographie galopante, l'OCP se positionne au cœur de la problématique.







    Pas plus tard que vendredi dernier, l'Office annonce le lancement de la construction d'une nouvelle unité de production d'engrais à Jorf Lasfar d'une capacité d'un million de tonnes par an. Le maître d'ouvrage sera l'entreprise Jesa, une joint-venture constituée début 2010 et détenue à parts entières entre OCP S.A. et Jacobs Engineering Group Inc. Plus encore, le communiqué de l'OCP indique que cette usine est la première d'un programme d'investissement qui prévoit la construction, entre juillet 2013 et juillet 2015, de quatre nouvelles unités de production. Mais l'objectif, à terme, est d'arriver à la mise en place d'une dizaine de structures de même capacité. Une extension qui permettra au Maroc, indique-t-on, d'augmenter sa capacité de production d'engrais de 3 MT/an actuellement, à plus de 9 MT.

    Ce qui fera, incontestablement, du Royaume le plus important fournisseur de phosphate, d'acide phosphorique et d'engrais DAP/MAP dans le monde. En s'engageant directement dans les premières unités, l'OCP veut jouer le rôle de locomotive pour créer un effet d'entraînement auprès de ses partenaires d'Inde, du Pakistan, du Brésil, des Etats-Unis et de l'UE. D'ailleurs, apprend-on de source sûre, l'OCP entamerait une opération séduction à partir de juin 2011 pour convaincre ces derniers de venir s'installer à Jorf Lasfar et y construire leurs propres usines de production d'engrais. L'OCP leur offre, au pied des usines, tous les ingrédients dont ils auront besoin et à des prix très compétitifs. En effet, pour les besoins d'une production en masse d'engrais, le Maroc devra acheter des quantités plus grandes d'intrants, comme l'ammoniac et le souffre solide, à meilleur prix. Si l'on y ajoute le phosphate, acheminé à bas prix grâce au pipeline liant les mines au port de Jorf Lasfar, et l'acide phosphorique produit localement, le client aura à portée de main tous les ingrédients servant à la production d'engrais. Il s'agit là, explique un spécialiste, de l'aboutissement de toute la stratégie OCP et le vrai tremplin pour un nouveau palier de son développement.



    Par Mostafa Bentak | LE MATIN




    Source : lien
     

Partager cette page