L'Office national de la sécurité sanitaire des aliments permet un niveau de sécurité

Discussion dans 'Info du bled' créé par Med Omar, 12 Décembre 2009.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    L'Office national de la sécurité sanitaire des aliments permet un niveau de sécurité "élevé"

    La création de l’ONSSA s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan "Maroc Vert"



    La création de l'Office national de la sécurité sanitaire des aliments (ONSSA), qui répond à une stratégie englobant toute la chaîne alimentaire, permet d' «assurer un niveau de sécurité sanitaire élevé», a affirmé le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch et dont les propos sont cités par la MAP.
    M. Akhannouch, qui présidait, ce vendredi à Rabat, le premier conseil d'administration de l'ONSSA, a indiqué que cette stratégie est basée sur une évaluation permanente des systèmes de surveillance des risques que présentent les matières premières, les méthodes d'exploitation et les activités de traitement des denrées alimentaires ainsi que les risques liés aux maladies animales et végétales.
    La création de l'ONSSA, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan "Maroc Vert", vise à assurer la salubrité des produits mis en vente, à réduire le nombre des maladies transmises par les aliments, notamment les intoxications alimentaires, et à assurer aux investisseurs un environnement juridique transparent leur permettant de sécuriser leurs investissements dans le secteur agroalimentaire.
    La création de cet office a été dictée par des impératifs internationaux de mettre en place des structures de contrôle alimentaire organisées conformément aux recommandations et normes des organisations internationales auxquelles le Maroc participe activement, notamment l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), le programme mixte FAO/OMS, l'Organisation mondiale de la santé animale ainsi que l'Accord d'association Maroc-Union européenne et le Statut avancé accordé au Royaume, a-t-il ajouté.
    Pour sa part, le directeur général de l'ONSSA, Hamid Benazzou a présenté les objectifs, les attributions et le projet de la structure organique de l'office ainsi que son budget, les ressources humaines et son plan d'action au titre de l'année 2010.

    Placé sous la tutelle du ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime, l'ONSSA est doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière, a-t-il précisé, ajoutant que l'office exerce pour le compte de l'Etat les attributions relatives à la protection de la santé du consommateur et à la préservation de la santé des animaux et des végétaux.


    Pour réaliser les plans d'action, le conseil d'administration a adopté une enveloppe budgétaire, pour l'année 2010, fixée à 598 millions de DH.
    L'Office dispose de 2 242 employés, dont 635 cadres et 1 128 techniciens, appelés à appliquer 37 lois et 280 textes d'application. Il est organisé en structures centrales, régionales et locales et dispose d'un réseau de 17 laboratoires d'analyse répartis sur l'ensemble du territoire national ainsi que de services d'inspection au niveau des principaux postes frontaliers.


    source : lien
     

Partager cette page