L'OM et l'OL à l'arrêt complet

Discussion dans 'France' créé par simo160, 3 Mars 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Vaincus par Toulouse (0-1) et Nancy (2-0), l'OM et l'OL sombrent et voient la Ligue des Champions s'éloigner. Montpellier a concédé le nul à Dijon (1-1) et compte deux points d'avance sur le PSG, qui reçoit Ajaccio dimanche. Lille (3e), a été tenu en échec par Auxerre (2-2), après avoir mené 2-0.

    On pourrait tenter de les rassurer et leur dire que le championnat est encore long. Mais Marseillais et Lyonnais ont perdu gros samedi soir. Et encore, l'addition aurait pu être plus salée. Si Lille avait su conserver ses deux buts d'avance face à Auxerre (2-2), l'OM (8e) et l'OL (6e) seraient déjà aux oubliettes. A la place, les deux clubs pointent respectivement à 8 et 7 longueurs du LOSC (3e) et voient tout de même la qualification pour la Ligue des Champions 2012/2013 prendre la poudre d'escampette*. Compte tenu de leur prestation de samedi, Marseille et Lyon, battus par Toulouse (0-1) et Nancy (2-0), ne peuvent s'en vouloir qu'à eux-mêmes.


    Au Vélodrome, les Marseillais n'ont pas montré grand chose. Et ont fini par se faire surprendre sur un corner de Didot repris par Abdennour (66e). Au même moment, ou presque, les Lyonnais subissaient une mésaventure équivalente, puisque surpris par Puygrenier sur un coup de pied de coin nancéien (66e). Menés au score, Marseillais et Lyonnais n'ont jamais retrouvé le fil. Nancy, par Bakar (75e), a même doublé la mise face aux hommes de Rémi Garde, qui ne pourront cette fois pas se cacher derrière l'arbitrage.

    Montpellier sous la menace

    Au terme de cette soirée, Lille peut afficher un demi-sourire. Compte tenu de la défaite de ses plus dangereux poursuivants et de celle de Saint-Etienne face à Evian (2-0), les champions de France confortent leur place sur le podium. Mais après le doublé d'Hazard (34e, 63e), Rudi Garcia s'attendait à tout sauf à un retour de l'AJA (19e). Et pourtant, Sahar (80e) et Hengbart (83e) ont renversé la tendance et pris un point au goût de victoire.



    A Dijon, Montpellier - privé de Giroud et Belhanda - est revenu de moins loin (1-1). Mais l'égalisation de Tinhan (88e) a été fêtée comme elle se devait par les joueurs du MHSC, qui restent invaincus en 2012 mais sont sous la menace du Paris Saint-Germain, qui reçoit Ajaccio dimanche. Les Parisiens, à deux longueurs du leader héraultais, reprendront leur fauteuil en cas de succès face aux Corses. On ne le saura que dimanche sur les coups de 19 heures, mais le véritable vainqueur de cette soirée n'a peut-être pas joué samedi.

    *L'OM compte un match de retard qu'il jouera mardi à Evian

    Eurosport
     

Partager cette page