Lors d'une rencontre-débat à Rabat sur les médias alternatifs : La blogosphère maroca

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 15 Septembre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Le Rassemblement des blogueurs marocains (RBM) a organisé, le samedi 12 septembre au Club des avocats à Rabat, une rencontre-débat sur les ambitions, les contraintes et les réalités des médias alternatifs nationaux. A cette occasion, le journaliste et membre du bureau politique du Parti socialiste unifié Mohamed El Aouni, a souligné que l'ouverture relative que connaît le champ politique national n'a trouvé de pendant dans le champ médiatique. Selon l'intervenant, les cinq dernières années ont été marquées par un recul flagrant de la liberté d'expression et d'opinion, comme en attestent « plusieurs publications censurées et un bon nombre de journalistes arrêtés ».
    Pour sa part, Yacine Bezzaz, membre fondateur du RBM et blogueur a signalé que ce dernier n'a pas reçu jusqu'à aujourd'hui notification de son dépôt légal. Il a ajouté que les autorités compétentes ont refusé de reconnaitre le Rassemblement malgré son caractère culturel et ses objectifs non-lucratifs. Néanmoins, a-t-il indiqué, « cela ne constitue qu'un facteur supplémentaire de motivation des jeunes blogueurs pour qu'ils continuent à militer pour leur droit à s'organiser en association».
    Quant à Mohamed El Mouden, membre de bureau du Rassemblement, il a signalé que les médias électroniques jouent aujourd'hui un rôle déterminant dans le processus de promotion culturelle. Il a affirmé aussi que les Blogs sont devenus une réalité qui interpelle l'Etat. Lequel devrait mette en place une politique de préservation et d'archivage des données importantes contenues dans les blogs marocains. « C'est un héritage qui doit être protégé» a-t-il ajouté.
    De son côté la journaliste et blogueur Meryem Ettiji a indiqué qu'à travers la consultation des blogs créés par les citoyens d'un pays, on peut avoir des informations sur ce même-pays. Ainsi, les blogs peuvent-ils être considérés comme des ambassadeurs d'un Etat puisqu'ils permettent de se renseigner sur lui. Elle a également a assuré que les blogs peuvent refléter la culture de leurs auteurs.
    Les participants à cette rencontre-débat ont affirmé que plusieurs obstacles se dressent devant la blogosphère marocaine. A titre d'exemple, on peut citer la cherté de l'Internet, l'analphabétisme et l'illettrisme numérique, l'absence de formation au niveau du Bloging, le caractère informel de ce métier qui n'est pas régi par la loi, et l'absence de revenus pour les blogueurs. En outre, ces derniers ne peuvent accéder à l'information qu'avec grande difficulté puisqu'ils ne disposent pas de cartes des journalistes professionnels.







    Source : libe.ma

     

Partager cette page