ls angines

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par charifa, 7 Février 2010.

  1. charifa

    charifa Visiteur

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    0
    Les termes angine et pharyngite désignent une inflammation aiguë de la région oro-pharyngée d'origine infectieuse. Dans le langage courant, on parle d'angine lorsque l'inflammation concerne principalement les amygdales (amygdalite aigüe ou tonsillite) et de pharyngite lorsqu'elle est plus diffuse et touche toute la muqueuse. Il était habituel de distinguer ces deux affections, mais en pratique la distinction est difficile[5] et les termes angine, pharyngite, amygdalite et pharyngo-amygdalite peuvent donc être considérés comme équivalents.

    Au Québec, le terme angine, même employé seul, sert uniquement à désigner l'angine de poitrine. Les seuls termes utilisés pour désigner une inflammation de la gorge sont amygdalite et/ou pharyngite.

    Causes

    L'angine est une maladie infectieuse, due la plupart du temps à une infection par un virus. Selon l'âge, entre 50 et 90% des angines sont d'origine virale (adénovirus, virus influenzae, virus respiratoire syncitial, virus parainfluenzae...).

    Dans les angines bactériennes, la bactérie la plus souvent rencontrée est un streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (SGA), Streptococcus pyogenes, qui est présent dans 20% des angines tous âges confondus, 25 à 40 % des angines de l’enfant et 10 à 25% des angines de l’adulte[7],[1]. L'angine à SGA atteint surtout l'enfant à partir de l'âge de 3 ans ; son pic d'incidence se situe chez l'enfant entre 5 et 15 ans et elle est rare chez l'adulte. Chez le nourrisson et l'enfant de moins de 3 ans, les angines sont généralement d'origine virale et le streptocoque est rarement en cause.


    D'autres bactéries peuvent, plus rarement, être responsable d'angine, notamment d'autres streptocoques bêta-hémolytiques (des groupes C, G, E, F), le gonocoque, Arcanobacterium Hæmolyticum et Corynebacterium diphtheriae (ce dernier étant exceptionnellement en cause dans l'angine en France)[13]. Ces bactéries n'entrainent pas, contrairement au SGA, de risque de rhumatisme articulaire aigu (RAA).

    A noter que de nombreuses bactéries peuvent être isolées dans les prélèvements de gorge de patients atteints d'angines, mais que certaines sont commensales et n'ont aucun rôle pathogène démontré comme c'est le cas d'Hæmophilus influenzae et parainfluenzae, de Branhamella catarrhalis (ex Moraxella catarrhalis), du pneumocoque, du staphylocoque ou de bactéries anaérobies divers…es

    Diagnostic :

    L'angine est une inflammation des amygdales ou de l'ensemble du pharynx d'origine infectieuse. Elle réalise classiquement un tableau clinique associant une fièvre, une gêne douloureuse de la gorge augmentée lors de la déglutition (odynophagie) et des modifications de l'aspect de l'oropharynx (rougeur diffuse de l'oropharynx, augmentation de volume des amygdales, présence d'un enduit blanchâtre, vésicules ...).

    Parfois d'autres symptômes peuvent être associés tels que des signes respiratoires (écoulement nasal, toux, enrouement, gêne respiratoire), douleurs abdominales et éruption cutanée. Ces symptômes sont variables et dépendent de l'âge du patient et de l'agent infectieux en cause.

    La présence d'adénopathies (augmentation de volume des ganglions lymphatiques) satellites cervicales, sensibles voire douloureuses, est fréquente.

    Le diagnostic positif d'une angine dépend de la présence de ces signes et de ces symptômes. Il est posé par l'examen visuel de l'oropharynx, qui peut retrouver différents aspects possibles :

    une angine érythémateuse, dite « angine rouge », dans la grande majorité des cas : les amygdales et le pharynx sont congestifs (rouges).
    une angine érythémato-pultacée, dite « angine blanche », parfois : aspect congestif et présence d'un enduit blanchâtre, purulent, parfois abondant, recouvrant la surface des amygdales.
    une angine vésiculeuse plus rarement : présence de vésicules sur le pharynx et/ou les amygdales, toujours virale (herpangine et herpès).
    d'autres formes sont encore plus rares :
    une angine ulcéreuse évoque une angine de Vincent, rare, unilatérale, touchant l'adulte tabagique, potentiellement grave ;
    une angine pseudo-membraneuse évoque une mononucléose infectieuse ou une diphtérie.

    Type d'angines :


    -Angine érythémateuse ou érythémato-pultacée
    -Angine pseudo-membraneuse
    -Angine ulcéreuse ou ulcéro-nécrotique
    -Angine vésiculeuse
    -Amygdalite caséeuse


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Angine
     
    1 personne aime cela.
  2. maximo-27

    maximo-27 Ghost

    J'aime reçus:
    224
    Points:
    63
    Re : ls angines

    merci pour le partage cest tres intérissant
     
  3. charifa

    charifa Visiteur

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    0
    Re : ls angines

    cè gratuit [06c]
     
  4. astral

    astral Visiteur

    J'aime reçus:
    9
    Points:
    0
    Re : ls angines

    wach daba les angines homa laryngite??
     
  5. maximo-27

    maximo-27 Ghost

    J'aime reçus:
    224
    Points:
    63
    Re : ls angines

    laryngite: cest l'inflamation du larynx
    et les angines rak 3aref
     
  6. astral

    astral Visiteur

    J'aime reçus:
    9
    Points:
    0
    Re : ls angines

    merci
     
  7. charifa

    charifa Visiteur

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    0
    Re : ls angines

    dakchi li kayn
     

Partager cette page