lupus

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par miss foly, 3 Septembre 2008.

  1. miss foly

    miss foly Visiteur

    J'aime reçus:
    37
    Points:
    0
    dernieremen g fé des analyse é g découver ke g 1e maladi rare ki sapél lupus éritémateu si vous savé kekchose de cette maladi afidouni<(

     
  2. AyAt AllAh

    AyAt AllAh Visiteur

    J'aime reçus:
    72
    Points:
    0
    salut miss foly maykoun 3endek bass o allah ichafik



    clikez ici
     
  3. miss foly

    miss foly Visiteur

    J'aime reçus:
    37
    Points:
    0
    merci lamita
     
  4. miss foly

    miss foly Visiteur

    J'aime reçus:
    37
    Points:
    0
    lamita g déja vu ce site mé g rien trouvé ya ke des info sur l artrite
     
  5. shenoah

    shenoah jebliya Membre du personnel

    J'aime reçus:
    28
    Points:
    0
    Salut
    C'est pas une maladie rare ...
    Pour plus d'infos :http://www.medecine-et-sante.com/maladiesexplications/lupusgener.html

    Ca ne se guerit pas mais on peut en supprimer les symptomes : surtout ne pas t'exposer au soleil car cela pourrai s'aggraver , essaie de ne pas bronzer , utilise des cremes solaires , evite le stress ...

    EUh voila ... Algos ide2010 et hindoutha pourront t'en dire plus
     
  6. shenoah

    shenoah jebliya Membre du personnel

    J'aime reçus:
    28
    Points:
    0
    Et toi tu as des manifestations cutanées alors ?
     
  7. miss foly

    miss foly Visiteur

    J'aime reçus:
    37
    Points:
    0
    nn paceke jévite le soleil les manifestation ke g sont o nivo de l articulation surtt kon je ménerve ou je fé 1 éffor
     
  8. ide2010

    ide2010 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    slt miss foly ca c pour toi ok ? !!



    DEUX TYPES DE LUPUS ÉRYTHÉMATEUX

    On distingue deux types de lupus, le lupus érythémateux discoïde, qui atteint surtout la peau, et le lupus érythémateux disséminé ou systémique qui peut toucher un grand nombre d'organes, en particulier les articulations, le rein, le système nerveux.

    LE LUPUS DISCOÏDE

    Affection essentiellement féminine, cette maladie chronique est plus fréquente chez les personnes sensibles au soleil. Dans 90% des cas, elle reste limitée à la peau.

    COMPRENDRE

    C'est une affection chronique de la peau, d'origine inconnue, qui associe des macules, des squames, une obstruction des follicules sébacés et une atrophie de la peau. La maladie survient souvent après une exposition au soleil et est plus fréquente chez les femmes de plus de trente ans.

    RECONNAÎTRE

    Les lésions de la peau peuvent évoluer ou persister pendant de longues années. Au début, la maladie commence par l'apparition de macules rouges squameuses, de quelques millimètres de diamètre. Elles apparaissent à la racine du nez, sur les pommettes, le cuir chevelu ou les oreilles, formant parfois une image classique en ailes de papillon. Elles peuvent s'étendre à tout le visage, la bouche et sur le thorax.
    En l'absence de traitement, les lésions cutanées s'étendent par leur périphérie, tandis que le centre s'atrophie, laissant une cicatrice définitive. Sur le cuir chevelu, les plaques d'alopécie sont définitives.
    Dans 90% des cas, la manifestation de la maladie sera uniquement cutanée, mais dans les autres cas il y aura une atteinte viscérale, en particulier rhumatismale, sans qu'il soit possible de prévoir l'évolution.
    Le diagnostic sera fait en général sur l'examen clinique et la présence de lésions cutanées caractéristiques. Il exige de bien différencier le lupus d'une acné ou d'une rosacée. L'examen biologique consistera surtout à chercher s'il n'y a pas d'atteinte plus grave du patient, notamment au niveau des reins.

    TRAITER

    Le traitement doit être le plus précoce possible pour éviter l'atrophie de la peau. Les principes du traitement sont : - éviter au maximum l'exposition au soleil et utiliser des protecteurs solaires, - utiliser des crèmes corticoïdes (à faible dose, car les corticoïdes peuvent eux-mêmes provoquer une atrophie de la peau), - traitement à base d'antipaludéens (quinine et dérivés), pendant plusieurs mois, sous la conduite d'un spécialiste.

    LE LUPUS ÉRYTHÉMATEUX DISSÉMINÉ

    C'est la forme grave du lupus, atteignant la peau, les articulations et les reins. Elle est fréquente chez les Noirs des États-Unis et en Chine.

    COMPRENDRE

    Le lupus érythémateux disséminé ou systémique réunit les signes du lupus discoïde et des signes d'atteintes viscérales, articulaires ou rénales. Dans neuf cas sur dix, le lupus est une maladie féminine, et le sang de pratiquement tous les patients montre la présence d'anticorps caractéristiques, notamment les anticorps anti-ADN.

    RECONNAÎTRE

    Le lupus érythémateux disséminé peut se manifester sous des formes extrêmement variables. Le début peut être brutal, avec une atteinte de l'état général (fièvre, amaigrissement, anorexie) comme une infection, mais il peut être aussi très lent, avec l'atteinte d'un système, en général les articulations, de longues années avant une manifestation générale.
    En effet, 90% des patientes se plaignent de symptômes articulaires, qui peuvent passer pour de simples arthralgies ou même pour une polyarthrite évolutive.
    Dans 10% des cas, on retrouve les signes cutanés, semblables à ceux que l'on rencontre dans le lupus discoïde, mais avec une topographie plus étendue. En effet, l'érythème cutané peut envahir la face, le thorax, la bouche, les paumes des mains, les replis periunguéaux. On retrouve parfois un purpura.
    Tous les autres organes peuvent être atteints : les malades peuvent présenter une péricardite, une pneumonie, une pleurésie, des adénopathies, une atteinte nerveuse avec troubles psychiatriques, et surtout une atteinte rénale, plus ou moins importante, et dont l'évolution conditionnera l'avenir du patient.
    Face à cet ensemble de symptômes très diffus et qui peut être source de confusion, le diagnostic de lupus sera évoqué devant un tableau clinique qui associe, chez une jeune femme, à la fois des symptômes articulaires, cutanés, pulmonaires, rénaux, et surtout qui présentera les signes biologiques caractéristiques du lupus érythémateux disséminé, à savoir les anticorps anti-ADN, ce qui signifie qu'il s'agit d'une maladie auto-immune.
    Le pronostic de la maladie dépend de la précocité du diagnostic et de la mise en place d'un traitement. Aujourd'hui, malgré une évolution faite de poussées imprévisibles, le pronostic s'est sensiblement amélioré, puisqu'on estime que la survie à 10 ans est supérieure à 95%.

    TRAITER

    Le traitement fera appel aux corticoïdes, aux antipaludéens et parfois aux immunosuppresseurs, mais il dépend entièrement de la forme de la maladie, des atteintes organiques et de l'état général du patient. Tous les traitements demanderont une contrôle médical très étroit, afin d'adapter en permanence les doses de médicaments et d'éviter les complications dues aux remèdes eux-mêmes.

    ---------------------------------------------------------
     
  9. shenoah

    shenoah jebliya Membre du personnel

    J'aime reçus:
    28
    Points:
    0
    Ouais c'est pas mal !
    fiere de toi futur collegue lol !
     
  10. miss foly

    miss foly Visiteur

    J'aime reçus:
    37
    Points:
    0
    ide2010 mille merci pour les info mé juska mnt personne ne ma di les vré cose de cette maladi é silya moyen de gérir ou nn
     
  11. shenoah

    shenoah jebliya Membre du personnel

    J'aime reçus:
    28
    Points:
    0
    Les causes sont inconnus
    Il y a des maladies comme ca on les causes sont inconnus !
    et Non on peut pas guerir , mais on peut traiter les symptomes

     
  12. miss foly

    miss foly Visiteur

    J'aime reçus:
    37
    Points:
    0
    :DMERCI PR LES BONNES nouvelles
     
  13. shenoah

    shenoah jebliya Membre du personnel

    J'aime reçus:
    28
    Points:
    0
    dsl !
    Mais c'est bien que tu ais pas des manifestations cutanées , pasque phisiquement , j'en ai vu, et c'est pas tres jolie !
    alors fais attention au soleil !
    Et aussi tu peux dire a ton medecin (jespere quil le sais lol) de te faire des exams complementaires , car tu peux avoir d'autres atteintes comme renales par exemple ... bref faus qu'il t'examine de a a z !
    tu as d'autres question ?
    Lay chafi
     
  14. miss foly

    miss foly Visiteur

    J'aime reçus:
    37
    Points:
    0
    tkt le médcin a tt examiné il é heureu paceke g pa eu d atteinte rénal il di kil fo prendre les médicamen a lon terme pr controlé la maldi é bloké sa progression en attendan vs pouvé imaginé les effé secondaire des médicamen.7amdolilah .merci pr votre soutien
     
  15. shenoah

    shenoah jebliya Membre du personnel

    J'aime reçus:
    28
    Points:
    0
    De rien !
    A ton service
     

Partager cette page